Tsalla-Gonzalez : Round 2

C'est donc un rendez-vous à Chicoutimi, le 26 octobre.

C’est donc un rendez-vous à Chicoutimi, le 26 octobre.

Montréal | Quatre mois après avoir obtenu sa première victoire en boxe professionnelle, l’Eustachois, Michel Tsalla se prépare maintenant à affronter le Saguenéen, John Alejandro « El Matador » Gonzalez (2-0-0), le 26 octobre prochain à Chicoutimi.  

« Quand le train est en marche, tu ne peux l’arrêter. Je suis prêt à arrêter tout ce qui se trouvera sur mon chemin », s’est contenté de dire Michel Tsalla.

À son dernier combat, Tsalla (1-4-1) a vaincu l’un de ses démons, lorsqu’il a vengé sa défaite subite face à Steve Lantagne, en septembre 2012.

« Depuis que je suis avec mon entraineur, Éric Huard, je suis déterminé plus que jamais. Je m’entraine sans relâche et je suis fin prêt à affronter, El Matador », a-t-il lancé.

Quant à Gonzalez, il n’a toujours pas subi la défaite chez les professionnels, en deux sorties. Ce dernier veut prouver que sa victoire obtenue aux mains de Tsalla, au début de l’année 2013, n’était pas qu’un pur hasard. 

«Il a demandé sa revanche plusieurs fois. La voilà sa chance, j’espère qu’il est bien préparé, parce que je le suis et je suis plus que prêt », a exprimé Gonzalez.

La première manche à Gonzalez

Le pugiliste de Chicoutimi avait remporté le premier duel entre les deux hommes par décision partagée, le 2 février dernier. Cette fois-ci, Gonzalez s’en promet beaucoup. Âgé de 29 ans, il veut s’établir sur la scène canadienne et ainsi devenir champion canadien.

«C’est un obstacle de plus dans ma carrière, mais je sais qu’il y en aura d’autres et je suis prêt à les affronter. J’ai hâte », a admis Gonzalez. « Je veux me frotter contre tous ceux qui sont à 160 livres et qui sont mieux classés que moi ».

Plusieurs autres combats auront lieu lors de cette soirée qui s’annonce mémorable pour les amateurs de boxe du Saguenay. Outre les Gonzalez et Tsalla, le fougueux Guillaume Coudé sera lui aussi de la carte. Tout comme, Jean-François Plourde, Tyson Cave, Steve Rolls, Tyler Asselstine et Montasar Mechri.