Tag Archives: Yves Ulysse Jr

“La boxe bel et bien en vie, Ulysse en est la preuve’’ – Bernard Hopkins

Yves Ulysse


Entrevue avec Yves Ulysse Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Il y a quelques jours Yves Ulysse Jr (13-0-0, 9 ko’s) propulsa sa carrière à un autre niveau avec une victoire sur Zachary Ochoa, un prospect américain très en vue. Ulysse avait tout contre lui, le public américain, la machine promotionnelle de Golden Boy et le réseau HBO qui soutenaient Ochoa. Toutefois, Yves se montra à la hauteur, plus encore, il domina Ochoa afin de revenir au Québec victorieux tout en impressionnant le légendaire Bernard Hopkins.

Ne jamais douter d’Ulysse

Yves Ulysse vs Zachary Ochoa

Par Jeff Emond Jeffrey

Ce sont les paroles d’Yves Ulysse suite à son éclatante victoire sur Zachary Ochoa, un jeune talent de Golden Boy Promotions. Toujours invaincu et électrisant, Ulysse tenait à remercier les gens qui ne croyaient pas en ses chances de l’emporter contre Ochoa qui performait devant ses partisans avec sa promotion pour l’appuyer en sous-carte de Lemieux-Stevens.

Yves Ulysse traque sa proie

Yves Ulysse

La boxe en semaine avec Jeff Emond Jeffrey

J’ai eu l’opportunité plus tôt cette semaine d’assister à l’entraînement de Yves Ulysse ( 12-0-0, 8 ko’s ) en vue du plus important combat de sa carrière le 11 mars prochain contre Zachary Ochoa ( 16-0-0, 7 ko’s ) en sous-carte de David Lemieux-Cutis Stevens.

La boxe en semaine; Steven Butler, une étincelle pour notre boxe

Steven ''Bang Bang'' Butler

Steven ”Bang Bang” Butler

Par Jeff Jeffrey

C’est en février 2015 que je mentionnais la lente, mais inévitable chute de la boxe québécoise. En perdant le contrôle de nos promotions par l’entremise d’Al Haymon, il fut difficile pour Interbox et GYM de promouvoir adéquatement les athlètes tels qu’Adonis Stevenson et Lucian Bute, pour ne nommer que ceux là. Mais qui dit chute ne veut pas nécessairement dire la fin de l’intérêt du noble art chez nos partisans, car tout peut reprendre vie, il ne faut qu’une étincelle. Le combat Steven Butler ( 18-0-1, 15 ko’s ) contre Brandon Cook ( 17-0-0, 10 ko’s ) pourrait bien représenter un nouveau départ pour notre boxe.

2016 marquera une nouvelle génération

Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko's )

Yves Ulysse Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Bien que les grands noms de la boxe d’ici comme Jean Pascal, Adonis Stevenson et Lucian Bute demeurent actifs, tous s’entendent pour dire que l’année 2015 marqua un changement de garde en ce qui concerne nos boxeurs. En effet, nous avons été témoins des ascensions de David Lemieux et Kevin Bizier comme force respective dans leurs divisions. Malgré sa défaite contre Gennady Golovkin, il ne faut pas oublier que Lemieux remporta un titre majeur face à Hassan N’Dam dans un combat excitant et que Bizier brilla contre Frederick Lawson. Mais qui saura s’illustrer en 2016 concernant la relève? Qui sont nos vedettes de demain ?

Courage et hésitation pour Bute

lucian-bute-vs-james-degale-duminic-ora-5-00-pugilistul-rom-n-poate-redeveni-campion-mondial-1Par Jeff Emond Jeffrey

Devant une foule survoltée du tout nouveau Centre Vidéotron de Québec, Lucian Bute ( 32-2-0, 25 ko’s ) tentait de reconquérir le titre de l’IBF des Super Moyens qui autrefois lui avait appartenu. Cependant, le champion en titre et médaillé d’or olympique James DeGale ( 21-1-0, 14 ko’s ).

Bute a démontré beaucoup de courage durant ce duel de championnat. Toutefois, son hésitation et son manque de combinaisons lui a coûté cette dernière chance au titre…probablement. En revanche, il est important de souligner son courage. Même si il a été inefficace en attaque par manque de précision et hésitation, Lucian est toujours allé de l’avant avec la dignité et la prestance d’un champion.

Prêt pour James DeGale ou Badou Jack ?

c417ceae-5ef8-4420-a04b-4292607c8e5d_TVASPORTS_WEBPar Jeff Emond Jeffrey

Le combat principale de la soirée se déroulait entre Lucian Bute ( 31-2-0, 34 ko’s ) et Andrea Di Luisa ( 17-2-0, 13 ko’s ). Di Luisa fut choisi comme rival de Bute pour se faire détruire devant la foule du Centre Bell. Cependant, ce combat amène plus de questions que de réponses, car Di Luisa ne représente aucun danger pour Bute et ce à aucun niveau. Hésitant durant les deux premiers rounds, Lucian commence à laisser aller ses mains à la troisième reprise. Il achève le faible rival à 1:53 du quatrième assaut.

Bute est-il prêt pour James DeGale, champion de l’IBF ou Badou Jack, champion de la WBC? Bref, le message lancé reste positif avec un adversaire choisi à cet effet. Bute s’est montré plus actif durant les deux derniers rounds de cette finale.

Cependant, Bute a avoué préférer Badou Jack, le champion de la WBC comme prochain adversaire suite au combat. Ce choix est plus sensé, puisque Bute est déjà classé 9e à la WBC.

Aller de l’avant

Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko's )

Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko’s )

Entrevue avec Yves Ulysse Jr

De Jeff Emond Jeffrey

Dynamique, charismatique et électrisant. Voici certaines des caractéristiques qui définissent l’un des boxeurs de la relève québécoise, Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko’s ) . Bien qu’il n’ait pu performer sur la carte du 20 juin dernier, Ulysse garde un moral d’acier et ne connaît qu’une seule direction concernant sa jeune carrière, aller de l’avant. En effet, Yves sera en sous-carte du Bute-Di Luisa le 15 août prochaine contre Ryan Wagner ( 5-2-0, 2 ko’s ), un solide pugiliste de Galgary, Alberta.

The Main Fight eut l’occasion de s’entretenir avec Ulysse Jr au sujet de son prochain défi.

Lemieux Champion!

David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko's )

David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko’s )

Par Jeff Emond Jeffrey

Pour le titre vacant de l’IBF des Moyens, le combat principal de la soirée se déroula entre le
redoutable cogneur David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko’s ) et le boxeur de finesse Hassan N’Dam N’Jikam ( 31-2-0, 18 ko’s ), ancien champion du monde de la WBO des Moyens.

Devant une foule survoltée, Lemieux débuta le combat avec intensité, tentant de faire mal à N’Dam très tôt avec peu de succès. N’Dam lui répondit à chaque fois par sa main droite en contre-attaque. Cependant, Lemieux arriva à couper le ring à la seconde reprise et atteint solidement N’Dam à la mâchoire avec un crochet de gauche parfait et envoya son adversaire au tapis.

Décision douteuse pour Ruddock

11204988_360632504143027_6024767966041483330_nPar Jeff Emond Jeffrey

Il y a quelques heures à peine, les Promotions Coup de poing présentait le gala Collision devant une foule enthousiaste à Saint-Jean-sur-Richelieu. Peu de gens avaient prédit une décision pour la finale de la soirée entre deux grands cogneurs comme Eric Barrak ( 8-3-0, 7 ko’s ) et Donovan Razor Ruddock ( 40-5-1, 30 ko’s ). Visiblement lent et très peu actif, Ruddock en fit suffisamment aux yeux des juges pour soutirer une victoire par décision majoritaire de 58-56, 58-56 et 57-57. Pourtant, ”Boom”Barrak démarra le combat en lion et faillit envoyer son adversaire au tapis à la seconde reprise à l’aide de violentes droites. Jamais Ruddock fut en total contrôle du duel.