Tag Archives: stéphane ouellet

La boxe en semaine; Steven Butler, une étincelle pour notre boxe

Steven ''Bang Bang'' Butler

Steven ”Bang Bang” Butler

Par Jeff Jeffrey

C’est en février 2015 que je mentionnais la lente, mais inévitable chute de la boxe québécoise. En perdant le contrôle de nos promotions par l’entremise d’Al Haymon, il fut difficile pour Interbox et GYM de promouvoir adéquatement les athlètes tels qu’Adonis Stevenson et Lucian Bute, pour ne nommer que ceux là. Mais qui dit chute ne veut pas nécessairement dire la fin de l’intérêt du noble art chez nos partisans, car tout peut reprendre vie, il ne faut qu’une étincelle. Le combat Steven Butler ( 18-0-1, 15 ko’s ) contre Brandon Cook ( 17-0-0, 10 ko’s ) pourrait bien représenter un nouveau départ pour notre boxe.

« Bute peut l’emporter, mais…» – Éric Lucas

gala de boxe - Ramon Pedro Moyano VS ƒric Lucas

gala de boxe – Ramon Pedro Moyano VS ƒric Lucas

Entrevue avec Éric Lucas

Par Jeff Emond Jeffrey

De toute évidence, les gens se sont ennuyés d’un des acteurs principaux du succès que connaît la boxe au Québec de nos jours. C’est en 2001 que Éric Lucas est devenu champion, suite à la disgrâce de Davey Hilton Jr. Il était loin de se douter qu’il remporterait le titre de la WBC des super-moyens de boxe. Cela allait créer une onde de choc inspirante pour toute une génération de pugilistes.

Des talents comme Jean Pascal, Lucian Bute, David Lemieux, Adonis Stevenson, Kevin Bizier et bien d’autres ont pu croire que devenir champion et faire partie de l’élite mondiale était réalisable. Le Québec brille comme jamais dans l’univers de la boxe, en grande partie dû au succès, au courage et l’humilité d’un grand homme, Éric Lucas.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec un homme fier, simple et sympathique à la fois. Éric nous parle de son retour dans la famille d’Interbox, ses projets futurs et les chances de Lucian Bute face à James DeGale.

Superman veut l’immortalité

Adonis Stevenson victorieux face à Dmitry Sukhotsky

Adonis Stevenson victorieux face à Dmitry Sukhotsky

Par Jeff Emond Jeffrey

Vendredi, le 19 décembre 2014, Québec. Dans l’optique d’affronter Jean Pascal ou le champion unifié de la division des Mi-Lourds, Sergey Kovalev, le champion de la WBC, Adonis Stevenson se montra une fois de plus à la hauteur de son surnom ” Superman ”, du moins en ce qui concerne sa puissance. Depuis la victoire de Kovalev face à Bernard Hopkins, Stevenson rêve à son tour de marquer l’histoire en unifiant les quatre titres des Mi-Lourds, du jamais vu dans cette division.

Une amitié réparée

Stéphane Ouellet lors de son affrontement contre Cedric Spera

Stéphane Ouellet lors de son affrontement contre Cedric Spera

Les commentaires d’Yvon Michel

Par Jeff Emond Jeffrey

L’histoire entre Yvon Michel et Stéphane Ouellet n’a pas toujours été de tout repos. À plusieurs reprises, leur amitié fut mise à l’épreuve jusqu’au point de rupture qui semblait définitif à la fin 2000. Cependant, il est vrai que le temps arrange les choses et que Stéphane a beaucoup cheminé sur le plan personnel depuis. Durant le combat de ce dernier contre Cedric Spera, un homme qui l’a longtemps dirigé regardait avec émotions une page d’histoire de la boxe québécoise se dérouler sous ses yeux.

Voici les commentaires d’Yvon Michel suite au combat de Stéphane Ouellet

L’Aube Rouge et le champion du peuple

Beterbiev détruit Tavoris Cloud à 0:38 secondes du 2ème round

Beterbiev détruit Tavoris Cloud à 0:38 secondes du 2ème round


Par Jeff Emond Jeffrey

Samedi, le 27 septembre 2014. Le Rocket Russe, Artur Beterbiev ( 5-0-0, 5 ko’s ) se devait de défier le tonnerre en affrontant l’ancien champion des Mi-Lourds de l’IBF, Tavoris ” Thunder” Cloud ( 24-2-0, 19 ko’s ). Le titre de la NABA des Mi-Lourds est en jeu.

Le Rocket a agit en véritable rouleau compresseur en procédant à la totale destruction de l’ancien champion du monde de l’IBF. C’est peu dire, Beterbiev envoya Cloud trois fois au tapis dans le tout premier round.

Il continua l’anéantissement de Thunder au début de le seconde reprise. Artur Beterbiev gagne le coeur des Québéçois avec une excitante victoire par knock-out à 0 38 secondes de ce round.Cloud n’avait jamais visité le sol de sa carrière. Face au Rocket Russe, il y fut projeté à quatre reprises, incluant sa chute dans les premières secondes du deuxième et dernier round.

Beterbiev est en mission pour dominer la division des Mi-Lourds.

Je suis en paix avec moi-même ! – Stéphane Ouellet

Stéphane Ouellet. crédit photo : Herby Whyne

Stéphane Ouellet. crédit photo : Herby Whyne

par Jeff Emond Jeffrey

C’est un Stéphane Ouellet bien avec lui-même qui s’est présenté devant les médias. En effet, Le Poète respirait la sérénité en vue de son grand retour samedi soir après dix années loin du ring. Peut être plus, si l’on considère qu’il n’a fait que trois rounds dans ses deux derniers combats contre Joachim Alcine en 2004 et Omar Sheika en 2001. La relève de la boxe comme Antonin Décarie et Kevin Bizier ont tous été inspirés par ce véritable champion du peuple.

En cette journée émouvante, le Poète accepte de nous accorder quelques instants.

Jeff Emond Jeffrey : Bonjour Stéphane! Comment vas-tu?

Stéphane Ouellet : Je suis heureux et je suis très positif.

La rédemption de Stéphane Ouellet : vaincre ses démons

Stéphane Ouellet. crédit photo : Herby Whyne

Stéphane Ouellet. crédit photo : Herby Whyne

Entrevue avec Stéphane Ouellet, par Jeff Emond Jeffrey

En premier lieu, cette entrevue date du 22 novembre 2011, alors que je travaillais pour The Boxing Examiner de Toronto. Ce fut l’un des moments les plus touchants de ma vie.

Dans cet entretien, Stéphane nous entretenait sur l’ensemble de sa carrière, sa trilogie contre Davey Hilton Jr, sa préparation pour un éventuel retour et sa quête de paix intérieure. Pour la nouvelle génération de fans, l’honneur me revient de vous le présenter.

Stéphane Ouellet vs Davey Hilton : La boxe sortie de l’ombre

Stéphane Ouellet vs Davey Hilton (Crédit photo: Herby Whyne)

Stéphane Ouellet vs Davey Hilton (Crédit photo: Herby Whyne)

Par Jeff Emond Jeffrey

Bon nombre de combats mémorables font partie de l’histoire de la boxe au Québec, tels que Yvon Durelle-Archie Moore, Fernand Marcotte-Eddie Melo, Sugar Ray Leonard-Roberto Duran, Matthew Hilton contre Buster Drayton et Vito Antuofermo. Malgré leur popularité, aucun d’entre eux ont permis la frénésie que l’on connaît aujourd’hui pour le noble art. Pour plusieurs, la boxe sortie de sa marginalité grâce aux trois affrontements entre Stéphane Ouellet et Davey Hilton Jr. Il ne s’agit pas ici d’analyser ces combats, mais bien l’ambiance qui entoura et attisa le feu originel de la popularité dont la boxe bénéficie depuis quelques années.