Tag Archives: Sébastien Bouchard

Alvarez passe le KO à Bute!

Lucian Bute et Eleider Alvarez

Par Jeff Emond Jeffrey

La dernière année ne fut pas de tout repos pour Lucian Bute (32-3-1, 25 ko’s). Souvent sous les feux de la rampes pour les mauvaises raisons, Bute avait certainement besoin d’une victoire significative pour espérer redevenir champion. Bénéficiant de certaines chances plus ou moins méritées dans ses deux derniers combats de championnats, l’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens réalisa rapidement l’importance de l’enjeu, affronter Adonis Stevenson et retrouver sa place en tant que l’enfant chéri de la province.

Le Rocket Russe sans équivoque

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko's ) crédit photo: Bob Lévesque

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko’s ) crédit photo: Bob Lévesque

Par Jeff Emond Jeffrey

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko’s ) fut tout simplement trop puissant et anéantit Ezequiel Maderna ( 23-3-0, 15 ko’s ) en quatre rounds. En fait, la fin aurait dû avoir lieu à la troisième reprise, mais l’Argentin se départit volontairement de son protecteur buccal par deux fois, l’arbitre Marlon B. Wright déduisit un point. Toutefois, cela s’avéra sans conséquence puisque Maderna chuta à deux fois au troisième round et deux autres au quatrième et dernier round. La fin survint à 0 :56 secondes. Fait inusité, Maderna demanda à son coin d’arrêter le combat.

En définitive,Beterbiev n’était pas aussi insistant avec sa main droite que dans ses précédents combats. Voulait-il étudier d’avantage son adversaire ou était-il encore un peu incommodé par son épaule ? À sa défense, Artur n’avait pas compétitioné depuis une année. Un affrontement contre un boxeur de meilleure qualité tel qu’Erik Skoglund apportera plus de réponses.

2016 marquera une nouvelle génération

Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko's )

Yves Ulysse Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Bien que les grands noms de la boxe d’ici comme Jean Pascal, Adonis Stevenson et Lucian Bute demeurent actifs, tous s’entendent pour dire que l’année 2015 marqua un changement de garde en ce qui concerne nos boxeurs. En effet, nous avons été témoins des ascensions de David Lemieux et Kevin Bizier comme force respective dans leurs divisions. Malgré sa défaite contre Gennady Golovkin, il ne faut pas oublier que Lemieux remporta un titre majeur face à Hassan N’Dam dans un combat excitant et que Bizier brilla contre Frederick Lawson. Mais qui saura s’illustrer en 2016 concernant la relève? Qui sont nos vedettes de demain ?

Courage et hésitation pour Bute

lucian-bute-vs-james-degale-duminic-ora-5-00-pugilistul-rom-n-poate-redeveni-campion-mondial-1Par Jeff Emond Jeffrey

Devant une foule survoltée du tout nouveau Centre Vidéotron de Québec, Lucian Bute ( 32-2-0, 25 ko’s ) tentait de reconquérir le titre de l’IBF des Super Moyens qui autrefois lui avait appartenu. Cependant, le champion en titre et médaillé d’or olympique James DeGale ( 21-1-0, 14 ko’s ).

Bute a démontré beaucoup de courage durant ce duel de championnat. Toutefois, son hésitation et son manque de combinaisons lui a coûté cette dernière chance au titre…probablement. En revanche, il est important de souligner son courage. Même si il a été inefficace en attaque par manque de précision et hésitation, Lucian est toujours allé de l’avant avec la dignité et la prestance d’un champion.

« Je suis de retour avec Marc Ramsay » – Kevin Bizier

Kevin Bizier

Kevin Bizier

Entrevue avec Kevin Bizier

Par Jeff Emond Jeffrey

Les récents mois n’ont pas été faciles pour la jeune sensation de Saint-Émile. En effet, suite à un verdict serré avec Jo Jo Dan et un combat plus difficile que prévu face à Fouad El Massoudi, Kevin Bizier ( 24-2-0, 16 ko’s ) dû faire des changements pour favoriser l’avancement de sa carrière. Il retourna récemment sous la gouverne du réputé entraîneur Marc Ramsay afin de poursuivre sa quête ultime de devenir champion du monde. Bizier possède certainement le talent pour y arriver. Toutefois, le dangereux Fréderick Lawson ( 24-0-0, 20 ko’s ) se trouve sur la route de Kevin pour le mois d’octobre.

The Main Fight eut l’opportunité de discuter avec Bizier au sujet de son retour avec Ramsay, son prochain combat contre Lawson et la situation Diego Gabriel Chavez.

Une équipe du tonnerre – Volume 2

Maxime Simard, Sebastien Bouchard, François Duguay et Jonathan Dale Huard

Maxime Simard, Sebastien Bouchard, François Duguay et Jonathan Dale Huard

Entrevue avec Jonathan Dale Huard

Par Jeff Emond Jeffrey

Le boxeur Sébastien Bouchard connaît l’importance de l’équipe afin d’atteindre ses objectifs. Entraîné par François Duguay, qui n’a plus besoin de présentation, il est également épaulé par Maxime Simard et Jonathan Dale Huard. Adepte de boxe, de karaté kyokushin, Ju-jitsu et de yoga, Jonathan Dale Huard nous explique son rôle d’assistant-entraîneur et préparateur physique dans le quotidien de Sébastien.

Jonathan Dale Huard – Assistant entraîneur et préparateur physique

Une équipe du tonnerre – volume 1

Maxime Simard, Jonathan Dale Huard et Sébastien Bouchard

Maxime Simard, Jonathan Dale Huard et Sébastien Bouchard

Entrevue avec Maxime Simard et Jonathan Dale Huard, les hommes de coins de Sébastien ”Boutch” Bouchard et de son entraîneur François Duguay.

Par Jeff Emond Jeffrey

Perçue souvent comme un sport individuel, la boxe est sous plusieurs angles un sport d’équipe. C’est naturellement le boxeur qui capte l’attention première des gens, puisque ce sont ses faits et gestes qui sont à l’avant plan. Ensuite, les gens observent le travail et la stratégie appliqués par l’entraîneur. À ce stade-ci, il est facile pour plusieurs d’oublier ceux qui œuvrent dans l’ombre. C’est dans ce contexte que les hommes de coins comme Maxime Simard et Jonathan Dale Huard prennent toute leur importance. Leur travail est de soutenir François et Sébastien afin de remporter la victoire. Ensemble, nous allons comprendre les rôles qu’ils ont à remplir dans la vie du boxeur et de l’entraîneur.

Cette entrevue se fera sous deux volets. En premier lieu, nous allons parler de Maxime Simard, cutman et préparateur physique en matière de boxe. Demain, nous nous entretiendrons avec Jonathan Dale Huard, lui-même préparateur physique et assistant-entraîneur pour François Duguay.

« Je vais passer le knockout à Sébastien Bouchard » – Steven Butler

Steven''Bang Bang''Butler Steven”Bang Bang”Butler[/caption]

Entrevue avec Steven Butler

Par Jeff Emond Jeffrey

Le futur est à nos portes! C’est dans cette optique que Steven Butler ( 11-0-0, 9 ko’s ) représente l’un des espoirs de la relève québécoise en matière de boxe. Rapide, puissant et consistant, celui que l’on surnomme ”Bang Bang” cherche à marquer à son tour le noble art. Dû à son physique, beaucoup le comparent au légendaire Thomas ”The Hitman” Hearns. Depuis quelques temps, Butler nargue Sébastien ”Boutch” Bouchard pour un éventuel duel. Suite à son éclatante victoire contre Krisztian Santa à Sorel-Tracy, Steven se lance en mode conquête.

J’ai récemment eu l’opportunité de discuter avec Steven Butler sur sa carrière et ses futurs projets.

Sébastien Bouchard : Une inspiration

Sébastien ''Bouch'' Bouchard

Sébastien ”Bouch” Bouchard

Entrevue avec Sébastien Bouchard

Par Jeff Emond Jeffrey

Il est vrai que l’évidence de la vie nous échappe. Parfois elle peut éprouver plus l’un que l’autre. C’est dans ce sens que le courage de Sébastien Bouchard inspira les gens à faire face à l’adversité. Brave et combatif, le boxeur surnommé ”Boutch” doit travailler à temps plein et s’entraîner autant afin de poursuivre son rêve d’appartenir à l’élite du noble art. Ce n’est donc pas étonnant que Bouchard soit déjà appuyé par une légions de fans.

J’ai récemment eut l’opportunité de discuter avec le Super Mi-Moyens ( 154 livres ) Sébastien au sujet de sa carrière et sa source de motivation.

Superman veut l’immortalité

Adonis Stevenson victorieux face à Dmitry Sukhotsky

Adonis Stevenson victorieux face à Dmitry Sukhotsky

Par Jeff Emond Jeffrey

Vendredi, le 19 décembre 2014, Québec. Dans l’optique d’affronter Jean Pascal ou le champion unifié de la division des Mi-Lourds, Sergey Kovalev, le champion de la WBC, Adonis Stevenson se montra une fois de plus à la hauteur de son surnom ” Superman ”, du moins en ce qui concerne sa puissance. Depuis la victoire de Kovalev face à Bernard Hopkins, Stevenson rêve à son tour de marquer l’histoire en unifiant les quatre titres des Mi-Lourds, du jamais vu dans cette division.