Tag Archives: Oscar De La Hoya

Mayweather-Pacquiao : Pas à la hauteur des espérances

Manny Pacquiao et Floyd Mayweather Jr

Manny Pacquiao et Floyd Mayweather Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Samedi dernier à Las Vegas, le désormais légendaire Floyd Mayweather Jr ( 48-0-0, 26 ko’s )affrontait son rival Manny Pacquiao ( 57-6-2, 38 ko’s ). Le monde entier se tourna vers le MGM Grand sur ce qui était sensé devenir le combat du siècle dans l’histoire du noble art. Heureusement, nous avons encore 85 années devant nous pour en sélectionner un autre, puisque la qualité de l’affrontement n’a pas été à la hauteur des années d’attentes.

Une décision logique pour Lemieux

David Lemieux et Camille Estephan, dirigeant de Eye of the Tiger Management

David Lemieux et Camille Estephan, dirigeant de Eye of the Tiger Management

Par Jeff Emond Jeffrey

Il y a quelques heures à peine, la jeune sensation David Lemieux quittait GYM pour devenir agent libre. Alors que plusieurs se surprennent de cette nouvelle, elle n’en fut pas moins prévisible si l’on tient compte de certains événements entourant le cogneur du Québec en 2014.

Depuis ses erreurs de parcours avec Marco Antonio Rubio et Joachim Alcine, David enchaîna huit victoires consécutives, dont trois notables contre Jose Miguel Torres, Fernando Guerrero sur Showtime et Gabriel Rosado sur HBO. Lemieux avait brillé et déclara sur le champ qu’il voulait se mesurer à Gennady Golovkin, Saul Alvarez et Miguel Angel Cotto. Plus important encore, il impressionna le légendaire Oscar De La Hoya, le dirigeant de Golden Boy Promotions.

Lemieux parmi l’élite!

David Lemieux en compagnie du président d'Eye of the Tiger Management

David Lemieux en compagnie du président d’Eye of the Tiger Management

Entrevue avec David Lemieux

Par Jeff Emond Jeffrey

Le 6 décembre prochain, David Lemieux aura la chance de briller en finale du gala ” HBO boxing after dark”. Intitulé ”Brooklyn Brawl”, ce combat promet rien de mois que de l’adrénaline pour les fans de boxe. Armé de ses poings d’acier, Lemieux tentera de détruire le solide Gabriel Rosado ( 21-8-0, 13 ko’s ), un boxeur aussi connu pour son efficace contre-attaque. Une victoire sur King Rosado donnera à Lemieux l’opportunité de se mesurer à des têtes d’affiche comme Saul ”Canelo ”Alvarez, Miguel Angel Cotto et possiblement Gennady Golovkin.

The Main Fight eut l’occasion de discuter avec David Lemieux sur son prochain combat, Saul Alvarez et GGG.

Lemieux sur les traces de GGG

David Lemieux, lors de sa victoire face à Fernando Guerrero

David Lemieux, lors de sa victoire face à Fernando Guerrero

Par Jeff Emond Jeffrey

Le moment approche pour David Lemieux ( 32-2-0, 30 ko’s ) de se révéler au reste du monde de la boxe. En effet, le jeune cogneur souhaite montrer l’étendue de ses talents en finale du gala du 6 décembre sur les ondes du prestigieux réseau HBO. Pour se faire, Lemieux devra terrasser Gabriel Rosado ( 21-8-0, 13 ko’s ). Et il s’agit bien ici de destruction totale, afin d’impressionner l’audience américaine et attirer de plus gros défis.

L’homme qui ne craignait Tyson

Peter McNeeley et Mike Tyson

Peter McNeeley et Mike Tyson

entrevue avec Peter McNeeley

Par Jeff Emond Jeffrey

La date du 19 août 1995 restera à jamais comme l’une des plus mémorable de l’histoire de la boxe. Elle marqua le retour de Mike Tyson dans le ring après quatre années d’absence. La mâchoire de Tyson allait être mise à l’épreuve puisqu’il affronta ” Hurricane ” Peter McNeeley, un boxeur aussi puissant que lui, sinon plus. Au moment du combat, Peter McNeeley présentait une fiche de 36 victoires, 1 seule défaite, 30 knockouts, dont 21 au premier round. En revanche, Tyson possédait une impressionnante feuille de route de 41 victoires, 1 seule défaite et 36 knockouts.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec McNeeley sur sa carrière, ses projets et son combat contre Mike Tyson. Peter se retira en 2001 avec une fiche de 47 victoires, 7 défaites, 36 knockouts.

Un exemple d’humilité

Entrevue avec Freddie Roach, par Jeff Emond Jeffrey

Le nouvel entraîneur de Lucian Bute affirme haut et fort que l’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens peut revenir au sommet. Bien que plusieurs furent surpris de la présence de l’entraîneur vedette de Manny Pacquiao, Guillermo Rigondeaux et Miguel Angel Cotto, ils le furent encore plus par l’humilité que dégage ce pilier de ce merveilleux sport.

En liaison avec la boxe, Roach fut associé à James Toney, Steve Collins, le double championne Lucia Rijker, Virgil Hill, Michael Moorer, Bernard Dunne, Oscar De La Hoya et plusieurs autres.