Tag Archives: lucian bute

Champion à nouveau ?

Lucian Bute ( 32-2-0, 25 ko's )

Lucian Bute ( 32-2-0, 25 ko’s )

Par Jeff Emond Jeffrey

Âgé de 35 ans et peu actif dans les quatre dernières années ( 4 combats seulement contre Carl Froch, Denis Grachev , Jean Pascal et Andrea Di Luisa ), Lucian Bute ( 32-2-0, 25 ko’s ) affrontera l’homme qui détient son ancienne ceinture de l’IBF, James DeGale ( 21-1-0, 14 ko’s ).

Bien que la machine promotionnelle soit en marche et que ce soit une défense optionnelle pour le champion, nous sommes en droit de se demander comment Bute à mérité une chance au titre suite à ses dernières performances. Après tout, Di Luisa ne représentait pas le plus coriace défi de la carrière de Lucian, n’y l’adversaire idéal afin de le préparer à se mesurer contre un médaillé d’or olympique comme DeGale. Ce n’est pas avec la qualité du dernier rival de Bute que nous avons obtenu des réponses sur sa capacité à revenir dans un combat.

« Je veux être proche des fans » – Batyr ”777” Jukembaev

Anna Reva et Batyr Jukembaev  crédit photo : Bob Lévesque.

Anna Reva et Batyr Jukembaev
crédit photo : Bob Lévesque.

Entrevue avec Batyr Jukembaev

Par Jeff Emond Jeffrey

En vue de son premier combat dans les rangs professionnels, la nouvelle recrue d’Anna Reva, Batyr Jukembaev s’acharne à l’entraînement sous la tutelle du réputé Stéphane Larouche, l’homme derrière les succès d’Eric Lucas, Leonard Dorin, Adrian Diaconu et Lucian Bute. L’étoile du Kazakhstan fera ses débuts au Bain Mathieu samedi prochain le 19 septembre contre Noel Mejia Rincon ( 14-6-1, 10 ko’s ) , un solide cogneur de Zamora au Mexique. Fort de ses 190 victoires sur 225 combats chez les amateurs et plusieurs fois champion national de son pays, ”777”Jukembaev espère impressionner les fans de boxe de la province et au-delà.

The Main Fight eut l’opportunité de discuter avec le jeune gaucher en prévision de la première étape de sa carrière prometteuse.

Prêt pour James DeGale ou Badou Jack ?

c417ceae-5ef8-4420-a04b-4292607c8e5d_TVASPORTS_WEBPar Jeff Emond Jeffrey

Le combat principale de la soirée se déroulait entre Lucian Bute ( 31-2-0, 34 ko’s ) et Andrea Di Luisa ( 17-2-0, 13 ko’s ). Di Luisa fut choisi comme rival de Bute pour se faire détruire devant la foule du Centre Bell. Cependant, ce combat amène plus de questions que de réponses, car Di Luisa ne représente aucun danger pour Bute et ce à aucun niveau. Hésitant durant les deux premiers rounds, Lucian commence à laisser aller ses mains à la troisième reprise. Il achève le faible rival à 1:53 du quatrième assaut.

Bute est-il prêt pour James DeGale, champion de l’IBF ou Badou Jack, champion de la WBC? Bref, le message lancé reste positif avec un adversaire choisi à cet effet. Bute s’est montré plus actif durant les deux derniers rounds de cette finale.

Cependant, Bute a avoué préférer Badou Jack, le champion de la WBC comme prochain adversaire suite au combat. Ce choix est plus sensé, puisque Bute est déjà classé 9e à la WBC.

PORTRAIT D’ANDREA DI LUISA : PROCHAIN ADVERSAIRE DE LUCIAN BUTE

Andrea Di Luisa

Andrea Di Luisa

Par Martin Fournier

Près de dix-neuf mois depuis son dernier combat contre Jean Pascal, le 18 janvier 2014, Lucian Bute, ex-champion du monde IBF des super-moyens remontera dans le ring du Centre Bell samedi prochain, le 15 août, contre le détenteur du titre EBU-EU d’Europe des super-moyens, l’italien Andrea Di Luisa. Apprenons à mieux connaître son adversaire que Bute a déjà vaincu en 2002 chez les amateurs, à Napoli en Italie. Andrea Di Luisa est âgé de 33 ans, il détient une fiche de 17 victoires dont 13 obtenues par KO et 2 défaites subies par arrêt et TKO. Ses deux défaites sont survenues contre Christopher Rebrasse en novembre 2012 au 7e round, arrêt du combat par ses entraîneurs et face à Mouhamed Ali Ndiaye en novembre 2011 par TKO au 12e round. Sur l’ensemble des 88 rounds disputés en carrière jusqu’à présent, son pourcentage de KO s’établit à 68%. À noter qu’il est sur une séquence victorieuse de 4 victoires où il a vaincu à son dernier combat l’italien Roberto Cocco par TKO au 11e assaut pour être couronné champion de l’Union Européenne des super-moyens. De plus, en 2011, il a été champion WBC international silver chez les super-moyens et en 2010, champion d’Italie.

L’ombre de James DeGale

résumé de la conférence de presse de Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

Lucian Bute ( 31-2-0, 24 ko's )

Lucian Bute ( 31-2-0, 24 ko’s )


Bien que Lucian Bute ( 31-2-0, 24 ko’s ) affirme que sa concentration demeure sur Andre Di Luisa ( 17-2-0, 13 ko’s ) , c’est en fait le nouveau champion de l’IBF James DeGale ( 21-1-0, 14 ko’s ) qui occupe ses pensées. Ce qui est normal, si l’on tient compte des circonstances. Depuis plus de trois ans que Bute tente de revenir au sommet et sans Carl Froch pour lui barrer la route, Lucian peut espérer revenir champion du monde. Parallèlement, le président d’Interbox Jean Bédard confirma lui-même lundi que Bute obtiendra un combat pour son ancien titre vraisemblablement le 31 octobre au Québec, si Bute arrive à vaincre le champion italien. Tout bien considéré, le contraire serait plus que surprenant.

Voici quelques propos de Lucian : ” Je suis en forme. Mentalement ça va très bien aussi, c’est ce qui compte le plus pour moi. J’ai hâte de revoir mes fans samedi. Présentement, je me concentre que sur ce combat, mais évidemment que le combat contre James DeGale m’intéresse. Ce titre m’appartenait bien avant lui.”

Aller de l’avant

Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko's )

Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko’s )

Entrevue avec Yves Ulysse Jr

De Jeff Emond Jeffrey

Dynamique, charismatique et électrisant. Voici certaines des caractéristiques qui définissent l’un des boxeurs de la relève québécoise, Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko’s ) . Bien qu’il n’ait pu performer sur la carte du 20 juin dernier, Ulysse garde un moral d’acier et ne connaît qu’une seule direction concernant sa jeune carrière, aller de l’avant. En effet, Yves sera en sous-carte du Bute-Di Luisa le 15 août prochaine contre Ryan Wagner ( 5-2-0, 2 ko’s ), un solide pugiliste de Galgary, Alberta.

The Main Fight eut l’occasion de s’entretenir avec Ulysse Jr au sujet de son prochain défi.

« Un combat contre Arthur Abraham m’intéresse » – Lucian Bute

Lucian Bute ( 31-2-0, 24 ko's )

Lucian Bute ( 31-2-0, 24 ko’s )

Entrevue avec Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

Bien que l’aventure avec Freddie Roach fut de courte durée, l’ancien champion des Super Moyens de l’IBF se dit plus que prêt à revenir sur le ring. Après 19 mois d’absence, Lucian Bute ( 31-2-0, 24 ko’s ) se mesura au champion d’Europe, Andrea Di Luisa ( 17-2-0, 13 ko’s ) le 15 août au centre Bell. Nouvellement entraîné par Howard Grant, Bute croit en ses chances de revenir champion dans un proche avenir.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Lucian quelques minutes avant la conférence de presse.

L’Exode

David Lemieux captive déjà les Américains

David Lemieux captive déjà les Américains

Par Jeff Emond Jeffrey

Depuis plus de vingt années, le Québec connu un essor impressionnant de talent en matière de boxe. Suite au départ et aux accomplissements d’Arturo Gatti aux États-Unis, Yvon Michel fonda Interbox à la fin des années 90 dans le but de faire prospérer nos espoirs ici, devant leurs fans. S’ensuit un enchaînement de champions depuis la fin de l’année 2000 avec Davey Hilton Jr, Eric Lucas l’année suivante, Leonard Dorin en 2002, Lucian Bute en 2007, Adrian Diaconu en 2008, Jean Pascal en 2009, Adonis Stevenson en 2013 et finalement, David Lemieux le mois passé.

DAVID LEMIEUX DEVIENDRA T-IL LE 15e CHAMPION DU MONDE DE BOXE QUÉBÉCOIS?

Hassan N'Dam N'Jikam vs David Lemieux

Hassan N’Dam N’Jikam vs David Lemieux

Par Martin Fournier

Après les Jack Delaney, de son vrai nom Ovila Chapdelaine en 1926 (mi-lourds NYSAC); Lou Brouillard en 1933 (moyens NYSAC); Matthew Hilton en 1987 (super mi-moyens IBF); Arturo Gatti en 1995 (super-plumes IBF) et 2004 (super-légers WBC) ; Otis Grant en 1997 (moyens WBO); Davey Hilton en 2000 (super-moyens WBC); Éric Lucas en 2001(super-moyens WBC); Léonard Dorin en 2002 (légers WBA); Joachim Alcine et Lucian Bute en 2007 (super mi-moyens WBA) et (super-moyens IBF); Adrian Diaconnu en 2008 ( mi-lourds WBC); Jean Pascal en 2009 ( mi-lourds WBC); Adonis Stevenson en 2013 ( mi-lourds WBC) et Bermane Stiverne en 2014 ( lourds WBC), David Lemieux se battra en combat de championnat du monde pour la couronne IBF des poids moyens, titre vacant depuis la destitution du champion Jermain Taylor en février dernier. Par le fait même, il pourra passer à l’histoire en devenant le 15e champion du monde québécois de l’histoire, boxeurs nés ou ayant évolués au Québec, et cela 35 ans après le plus grand combat de l’histoire à avoir été disputé en sol québécois pour le titre mondial WBC des mi-moyens entre Sugar Ray Leonard et Roberto Duran, le 20 juin 1980 au stade olympique.

« Je vais étendre Stevenson! » – Sakio Bika

le scorpion, Sakio Bika, ancien champion de la WBC des Super Moyens

le scorpion, Sakio Bika, ancien champion de la WBC des Super Moyens

Entrevue téléphonique avec Sakio Bika

Par Jeff Emond Jeffrey


À l’approche du combat de samedi contre Adonis Stevenson ( 25-1-0, 21 ko’s ), l’ancien champion de la WBC des Super Moyens Sakio Bika ( 32-6-3, 21 ko’s ) se dit insulté de l’attention accordé à la perspective d’un combat entre Superman et Sergey Kovalev. N’ayant jamais subit de défaite par knockout de sa carrière, le ”Scorpion” croit fermement en ses chances d’ébranler le monde de la boxe, tout comme Muhammad Ali contre Sonny Liston en 1964 ou encore mieux, James Buster Douglas face à Mike Tyson en 1990.

The Main Fight eut l’occasion de discuter avec Sakio ”The Scorpion” Bika en vue de son affrontement contre Stevenson.