Tag Archives: bernard hopkins

Qui tombera?

David Lemieux en compagnie de Bernard Hopkins et Camille Estephan

David Lemieux en compagnie de Bernard Hopkins et Camille Estephan

Entrevue avec GGG et David Lemieux

Plus que quelques semaines avant le véritable combat de l’année opposant Gennady Golovkin ( 33-0-0, 30 ko’s ) champion de la WBA et David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko’s ) champion de l’IBF. Cette unification tant attendue entre ses deux typhons aura lieu au prestigieux Madison Square Garden de New York. Une première dans la carrière de Lemieux qui performera dans le même édifice où Muhammad Ali, Joe Louis, Rocky Marciano, Tony Zale, Rocky Graziano, Mike Tyson, Joe Frazier, Arturo Gatti et bien d’autres légendes ont contribué à édifier le Garden comme étant le centre du l’univers du noble art.

Aujourd’hui marqua une étape importante qui mènera à cet affrontement ultime. En effet, GGG et Lemieux se firent face à Montréal devant une foule avide de tensions.

The Main Fight eut l’opportunité de discuter avec GGG et Lemieux.

Portrait de Yunieski Gonzalez : Prochain adversaire de Jean Pascal 

Yunieski Gonzalez

Yunieski Gonzalez

Par Martin Fournier

Le 25 juillet prochain au Mandalay Bay Resort de Las Vegas, en demi-finale du combat de championnat du monde des mi-lourds pour la couronne IBF entre Sergey Kovalev et Nadjib Mohammedi, Jean Pascal affrontera le cubain Yunieski Gonzalez dans un combat de 10 rounds, une première prestation à Las Vegas pour Pascal en carrière ainsi qu’un premier combat hors du Québec depuis décembre 2008 à Nottingham, en Angleterre contre Carl Froch. Son adversaire Yunieski Gonzalez, âgé de 30 ans, détient une fiche de 16 victoires en autant de combats dont 12 obtenues par KO. Son pourcentage de KO s’établit à 75% sur l’ensemble des 66 rounds disputés depuis le début de sa carrière en 2010.

Un entraîneur comblé

Marc Ramsay

Marc Ramsay

Entrevue avec Marc Ramsay

Par Jeff Emond Jeffrey

Il était facile de lire la fierté sur le visage de Marc Ramsay suite à la victoire de David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko’s ) , son nouveau champion du monde. Après des semaines intense de travail, Ramsay et son équipe ont menées Lemieux à son premier titre majeur en carrière. Certains doutaient des chances de David de soutirer la victoire contre un guerrier accompli comme Hassan N’Dam N’Jikam ( 31-2-0, 18 ko’s ) . Ce ne fut pas le cas de Ramsay.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Marc Ramsay quelques instants après la couronnement de David en tant que champion du monde de l’IBF des Moyens.

Lemieux Champion!

David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko's )

David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko’s )

Par Jeff Emond Jeffrey

Pour le titre vacant de l’IBF des Moyens, le combat principal de la soirée se déroula entre le
redoutable cogneur David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko’s ) et le boxeur de finesse Hassan N’Dam N’Jikam ( 31-2-0, 18 ko’s ), ancien champion du monde de la WBO des Moyens.

Devant une foule survoltée, Lemieux débuta le combat avec intensité, tentant de faire mal à N’Dam très tôt avec peu de succès. N’Dam lui répondit à chaque fois par sa main droite en contre-attaque. Cependant, Lemieux arriva à couper le ring à la seconde reprise et atteint solidement N’Dam à la mâchoire avec un crochet de gauche parfait et envoya son adversaire au tapis.

« Tant mieux si N’Dam sous-estime David » – Marc Ramsay

Marc Ramsay

Marc Ramsay

Entrevue avec Marc Ramsay

Par Jeff Emond Jeffrey

Certainement très occupé par les temps qui courent, Marc Ramsay s’est présenté devant les médias en toute sérénité et confiance en vue des deux prochaines semaines qu’il aura à traverser avec Artur Beterbiev, Oscar Rivas, Eleider Alvarez et David Lemieux ( 33-2-0, 31 ko’s ) . Déjà parmi les meilleurs entraîneurs de la planète, Ramsay se défini également par sa polyvalence. Le 20 juin prochain, Marc aura l’occasion de propulser son jeune lion au titre de champion du monde de l’IBF des Moyens en se mesurant à Hassan N’Dam N’Jikam ( 31-1-0, 18 ko’s ) . En effet, de grands boxeurs comme Marvin Hagler, Bernard Hopkins, Roy Jones Jr et James Toney ont portés cette ceinture avec honneur et fierté. Lemieux saura-t-il se montrer à la hauteur des attentes des fans de la province? Ramsay le croit dure comme fer.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Marc Ramsay en ce qui concerne l’ultime chance de David pour le titre et quelques propos sur Artur Beterbiev.

Toujours Tranchant!

Donovan Razor Ruddock et Jeff Emond Jeffrey ( Crédit Photo : Pierre Lavoie de Way Productions )

Donovan Razor Ruddock et Jeff Emond Jeffrey ( Crédit Photo : Pierre Lavoie de Way Productions )

Entrevue avec Donovan Razor Ruddock

Par Jeff Emond Jeffrey

Plus que quelques jours avant le gala collision du vendredi 22 mai présenté par Promotions Coup de poing. Au cours de cette soirée, les fans auront la chance de voir en action Donovan Razor Ruddock ( 39-5-1, 30 ko’s ) , l’un des poids Lourds les plus dangereux de l’histoire. Durant les années 80 et 90, Ruddock compétitionna dans une division talentueuse composée de Mike Tyson, Evander Holyfield, James Bonecrusher Smith, Lennox Lewis, Tommy Morrison et plusieurs autres. Lors d’un entraînement devant les médias au Gym le Champion, le guerrier de 51 ans prouva qu’il était toujours vif, affamé et tranchant.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Razor Ruddock sur l’ensemble de sa carrière et de son combat à venir contre Eric Barrak ( 8-2-0, 7 ko’s ) au Colisée Isabelle Brasseur de Saint-Jean-sur-Richelieu.

« Ne laissez jamais les autres vous décourager » – Bernard Hopkins

Bernard Hopkins

Bernard Hopkins

Entrevue avec Bernard Hopkins

Par Jeff Emond Jeffrey

N’ayant nullement besoin de présentation, le légendaire Bernard ” The Executionner ” Hopkins participa à la promotion du combat tant attendu entre David Lemieux et Hassan N’Dam N’Jikam. B-Hop était à Montréal pour appuyer et encourager Lemieux à devenir la prochaine étoile des poids Moyens, tout comme il le fut jadis. Champion de cette prestigieuse catégorie durant douze années, Hopkins se trouve en excellente position pour conseiller le jeune tigre de Camille Estephan.

The Main Fight eut l’opportunité de discuter avec Bernard au sujet de sa situation actuelle sur sa carrière, de Lemieux et des jeux de coulisses entre Adonis Stevenson et Sergey Kovalev.

« N’Dam me manque de respect » – David Lemieux

gsddasadsadsEntrevue avec David Lemieux

Montréal, 13 mai 2015. C’est par une absence remarquée de Hassan N’Dam N’Jikam ( 31-1-0, 18 ko’s )que se déroulait la conférence de presse de Eye of The Tiger Management et Golden Boy Promotions en vue de la chance pour David Lemieux ( 33-2-0, 31 ko’s ) devenir champion du monde. Ce dernier en avait long à dire sur ce que plusieurs, incluant le légendaire Bernard Hopkins, considéraient comme un manque de respect de refusé de participer à la promotion du combat du 20 juin.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec David Lemieux concernant sa chance de ramener le titre vacant de l’IBF des Moyens au Québec.

Beterbiev, le vrai Superman?

Artur Beterbiev

Artur Beterbiev

Par Jeff Emond Jeffrey

Le gala de samedi dernier à Québec se montra très révélateur pour plusieurs raisons. Il confirme que le champion de la WBC des Mi-Lourds, Adonis Stevenson n’est plus le Superman qu’il prétend être. En effet, la nouvelle sensation des Mi-Lourds, Artur Beterbiev pourrait bien incarner le nouveau Superman aux yeux des amateurs de boxe d’ici et d’ailleurs.

Le déclin de Stevenson

L’entrée en scène d’Adonis chez les Mi-Lourds fut l’une des plus fulgurante de l’histoire de la boxe. Ce dernier disposa de Chad Dawson, tenant du titre de la WBC de l’époque en 76 secondes devenant ainsi champion pour ensuite punir sévèrement Tavoris Cloud à sa première défense. À ce point, la popularité de Stevenson était à son zénith.

”Pascal a fait des erreurs” – David Lemieux

David Lemieux

David Lemieux

Entrevue éclair avec David Lemieux

Par Jeff Emond Jeffrey

Spectateur attentif durant l’événement de boxe de l’année au Québec, David Lemieux a tenu à livrer sa pensée sur la performance de Jean Pascal contre le champion unifié WBO,WBA et IBF, Sergey Kovalev. En effet, l’ambiance électrisante du Centre Bell n’a pu ralentir l’esprit analytique de l’aspirant au titre de l’IBF des Moyens