Tag Archives: bernard hopkins

Joe Smith est trop risqué pour Stevenson

Joe Smith ( 23-1-0, 19 ko’s)

Par Jeff Emond Jeffrey

Le 3 juin prochain, Adonis Stevenson affrontera de nouveau Andrzej Fonfara au Centre Bell dans une revanche bien accueillie par les fans. Cependant, cette nouvelle laisse un goût amer et solidifie la réputation de Superman de lâche face à de réels défis. Adonis refusa à plusieurs reprises de s’approcher de boxeurs tels que Jean Pascal, Eleider Alvarez, Bernard Hopkins et Sergey Kovalev. Ne nous méprenons pas, Fonfara semble et je dis bien semble revenu de sa cinglante défaite aux mains de Joe Smith, mais une victoire contre un Chad Dawson qui a perdu de son lustre depuis un certain ne fait pas un aspirant sérieux. Au fait, où se trouve Joe Smith dans cette histoire?

“La boxe bel et bien en vie, Ulysse en est la preuve’’ – Bernard Hopkins

Yves Ulysse


Entrevue avec Yves Ulysse Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Il y a quelques jours Yves Ulysse Jr (13-0-0, 9 ko’s) propulsa sa carrière à un autre niveau avec une victoire sur Zachary Ochoa, un prospect américain très en vue. Ulysse avait tout contre lui, le public américain, la machine promotionnelle de Golden Boy et le réseau HBO qui soutenaient Ochoa. Toutefois, Yves se montra à la hauteur, plus encore, il domina Ochoa afin de revenir au Québec victorieux tout en impressionnant le légendaire Bernard Hopkins.

La boxe en semaine: Stevenson veut Smith

adonis stevenson best picture from vincent ethierPar Jeff Emond Jeffrey

La semaine dernière, le champion de la WBC des Mi-lourds, Adonis Stevenson (28-1-0, 23 ko’s) a mentionné son intention de se mesurer au bombardier irlandais Joe Smith (23-1-0, 19 ko’s). Fort de ses victoires sur Andrzej Fonfara au premier round et Bernard Hopkins au huitième, Smith s’est vu décerner le titre de boxeur de l’année par plusieurs médias.

La boxe en semaine; Bernard Hopkins, l’homme qui a repoussé le temps

Joe Smith vs Bernard Hopkins

Joe Smith vs Bernard Hopkins

Par Jeff Emond Jeffrey

La semaine dernière à Los Angeles, le légendaire Bernard Hopkins ( 55-8-2, 32 ko’s ) fit face au dangereux Joe Smith ( 23-1-0, 19 ko’s ) pour couronner une arrière plus qu’extraordinaire. En effet, l’homme qui défia le temps depuis des années tenta par le fait même de terminer sa longue route par une mémorable victoire.

Captain America

Andre Ward vs Sergey Kovalev

Andre Ward vs Sergey Kovalev

Un retour sur le combat Ward contre Kovalev

Par Jeff Emond Jeffrey

Déjà trois semaines se sont écoulées depuis l’affrontement le plus anticipé de l’année. Depuis, les répercussions persistent dans l’univers de la boxe. Avec un ralentissement remarqué des événements d’envergure entourant le noble art durant les derniers mois, ce duel se devait de réconcilier les fans de boxe avec ce sport. Malheureusement, c’est l’effet inverse qui s’est produit.

David Lemieux : « De la Rosa est de calibre »

David Lemieux ( 34-3-0, 31 ko's ) vs James De la Rosa ( 20-3-0, 13 ko's )

David Lemieux ( 34-3-0, 31 ko’s ) vs James De la Rosa ( 20-3-0, 13 ko’s )

Entrevue avec David Lemieux

Par Jeff Emond Jeffrey

C’est le 12 mars prochain à l’Olympia de Montréal que l’ancien champion de l’IBF des Moyens David Lemieux ( 34-3-0, 31 ko’s ) effectuera son retour sur le ring. Depuis sa défaite aux mains de Gennady Golovkin, Lemieux disposait de plusieurs options pour combattre aux États-Unis, le nom de Curtis Stevens fut avancé peu avant les fêtes. Finalement, ce sera James ”The King” De la Rosa ( 20-3-0, 13 ko’s ) qui se mesura au lion Lemieux. Un choix raisonnable pour un combat de remise en forme.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec David à ce sujet et ses options pour la suite de sa carrière.

David Lemieux tient un titre maudit

le titre de L'International Boxing Federation

le titre de L’International Boxing Federation

Par Jeff Emond Jeffrey

Un peu d’histoire ne fait jamais de tort. Crée en 1983, le ceinture de l’IBF des poids Moyens fut tenu en premier lieu par nul autre que ”Le Merveilleux” Marvin Hagler, un titan de la boxe. Jusqu’à 1987, Hagler donna crédibilité à ce noble titre avant de le laisser vacant pour affronter une autre légende, Sugar Ray Leonard.

Champion à nouveau ?

Lucian Bute ( 32-2-0, 25 ko's )

Lucian Bute ( 32-2-0, 25 ko’s )

Par Jeff Emond Jeffrey

Âgé de 35 ans et peu actif dans les quatre dernières années ( 4 combats seulement contre Carl Froch, Denis Grachev , Jean Pascal et Andrea Di Luisa ), Lucian Bute ( 32-2-0, 25 ko’s ) affrontera l’homme qui détient son ancienne ceinture de l’IBF, James DeGale ( 21-1-0, 14 ko’s ).

Bien que la machine promotionnelle soit en marche et que ce soit une défense optionnelle pour le champion, nous sommes en droit de se demander comment Bute à mérité une chance au titre suite à ses dernières performances. Après tout, Di Luisa ne représentait pas le plus coriace défi de la carrière de Lucian, n’y l’adversaire idéal afin de le préparer à se mesurer contre un médaillé d’or olympique comme DeGale. Ce n’est pas avec la qualité du dernier rival de Bute que nous avons obtenu des réponses sur sa capacité à revenir dans un combat.

”Ma stratégie contre GGG” – Bernard Hopkins

Bernard Hopkins

Bernard Hopkins

Entrevue éclair avec Bernard Hopkins

Par Jeff Emond Jeffrey

En vue du choc des titans entre David Lemieux et Gennady Golovkin, le légendaire Bernard Hopkins nous révèle comment il combattrait ce dernier si il performerait encore chez les poids Moyens. De 1995 à 2005, L’Exécuteur de Philadelphie marqua à jamais cette catégorie pour ensuite défier les plus malins des experts et le temps lui-même chez les Mi-Lourds.

The Main Fight eut l’opportunité de demander à Bernard quelle serait sa stratégie pour remporter une victoire à GGG.

Trinidad jaloux de Cotto?

Miguel Angel Cotto

Miguel Angel Cotto

Par Jeff Emond Jeffrey

La rivalité entre le Mexique et Porto Rico en matière de boxe se poursuit. Elle a toutefois prit un tournant intéressant avec la récente déclaration de Felix Trinidad ( 42-3-0, 35 ko’s ) en ce qui concerne le combat entre Saul Alvarez ( 45-1-1, 32 ko’s ) et Miguel Angel Cotto ( 40-4-0, 33 ko’s ). Car Tito Trinidad favorisa Alvarez dans une récente entrevue au chroniqueur Miguel Rivera.