Tag Archives: Artur Beterbiev

Beterbiev et les raisons de son départ

Beterbiev lors de son combat contre Page Jr

Récemment, Le Rocket Russe Artur Beterbiev manifesta son désir de quitter GYM afin de continuer sa carrière sous d’autres horizons, K2 promotions se montre plus qu’intéressé. Mécontent de son association avec Anna Reva, le champion amateur 2009 souhaitait (et c’est toujours le cas) remporter sa première couronne le plus rapidement possible, donc il demeura avec Yvon Michel.

Où en est Jean Pascal ?

Ricardo Marcelo Ramallo et Jean Pascal

Ricardo Marcelo Ramallo et Jean Pascal

Par Jeff Emond Jeffrey

En vue de son combat contre Ricardo Marcelo Ramallo ( 21-10-1, 15 ko’s ) ce soir à Trois-Rivières, Jean Pascal ( 30-4-1, 17 ko’s ) de prouver qu’il appartient toujours à l’élite de la division des Mi-Lourds. Normalement, ce serait effectivement le cas. Toutefois, il est forcé d’admettre que l’ancien champion de la WBC n’est plus le même suite à son premier affrontement avec Sergey Kovalev.

Un cadeau des fêtes d’Anna Reva

Anna Reva. credit photo: Bob Lévesque

Anna Reva. credit photo: Bob Lévesque

Par Jeff Emond Jeffrey

C’est en complétant mon magasinage de Noël quand je me suis arrêté au Starbucks sur St-Denis à Montreal, histoire de me réchauffer avec un bon café. Ce fut une heureuse surprise de croiser Anna Reva, la célèbre manager de Batyr Jukembaev, Abyllaikhan Khussainov et anciennement Artur Beterbiev. L’occasion était donc parfaite pour lui demander ses projets du temps des fêtes en matière de boxe.

Le Rocket Russe sans équivoque

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko's ) crédit photo: Bob Lévesque

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko’s ) crédit photo: Bob Lévesque

Par Jeff Emond Jeffrey

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko’s ) fut tout simplement trop puissant et anéantit Ezequiel Maderna ( 23-3-0, 15 ko’s ) en quatre rounds. En fait, la fin aurait dû avoir lieu à la troisième reprise, mais l’Argentin se départit volontairement de son protecteur buccal par deux fois, l’arbitre Marlon B. Wright déduisit un point. Toutefois, cela s’avéra sans conséquence puisque Maderna chuta à deux fois au troisième round et deux autres au quatrième et dernier round. La fin survint à 0 :56 secondes. Fait inusité, Maderna demanda à son coin d’arrêter le combat.

En définitive,Beterbiev n’était pas aussi insistant avec sa main droite que dans ses précédents combats. Voulait-il étudier d’avantage son adversaire ou était-il encore un peu incommodé par son épaule ? À sa défense, Artur n’avait pas compétitioné depuis une année. Un affrontement contre un boxeur de meilleure qualité tel qu’Erik Skoglund apportera plus de réponses.

2016 marquera une nouvelle génération

Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko's )

Yves Ulysse Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Bien que les grands noms de la boxe d’ici comme Jean Pascal, Adonis Stevenson et Lucian Bute demeurent actifs, tous s’entendent pour dire que l’année 2015 marqua un changement de garde en ce qui concerne nos boxeurs. En effet, nous avons été témoins des ascensions de David Lemieux et Kevin Bizier comme force respective dans leurs divisions. Malgré sa défaite contre Gennady Golovkin, il ne faut pas oublier que Lemieux remporta un titre majeur face à Hassan N’Dam dans un combat excitant et que Bizier brilla contre Frederick Lawson. Mais qui saura s’illustrer en 2016 concernant la relève? Qui sont nos vedettes de demain ?

Anna Reva déterminée

Anna Reva

Anna Reva

Par Jeff Emond Jeffrey

Peu de femmes sont parvenues à réussir dans l’univers conservateur de la boxe. De grandes dames comme Jackie Kallen et Kathy Duva firent leur chemin. Au Québec, Anna Reva brilla rapidement en propulsant le Rocket Russe Artur Beterbiev parmi les meilleurs Mi-Lourds au monde.

Anna Reva, la prochaine Kathy Duva

Anna Reva

Anna Reva

Par Jeff Emond Jeffrey

L’ambitieuse Anna Reva prit d’assaut le monde de la boxe en dirigeant Artur Beterbiev au sommet des Mi-Lourds. Bien que leurs chemins se sont séparés, Reva revint en force avec force avec la jeune étoile du Kazakhstan et multiple champion amateur Batyr ”777”Jukembaev. Il n’existe aucune limite pour la jeune manager puisque Main Fight vient tout juste de visionner une vidéo concernant le prochaine recrue d’Anna, un poids Lourds de Russie avec un style très similaire à Wladimir Klitschko, le roi actuel des Lourds.

Plus de détails à venir…

Insuffisant pour impressionner Kovalev?

Jean Pascal face à Sergey Kovalev en mars

Jean Pascal face à Sergey Kovalev en mars

Par Jeff Emond Jeffrey

Samedi dernier sur HBO, Jean Pascal ( 30-3-1, 17 ko’s ) avait la chance de briller à Las Vegas, le rêve de tous les boxeurs. Ce ne fut malheureusement pas le cas, l’ancien champion des Mi-Lourds de la WBC sorti du ring sous les hués de la foule et avec une décision unanime douteuse en sa faveur. Ce combat visait à mettre en place un second affrontement avec le roi de la division Sergey Kovalev. Pour se faire, Pascal se devait d’impressionner contre Yunieski Gonzalez ( 16-1-0, 12 ko’s ). En ce sens, Pascal échoua et perdit l’occasion de justifier une revanche contre le Krusher

L’Exode

David Lemieux captive déjà les Américains

David Lemieux captive déjà les Américains

Par Jeff Emond Jeffrey

Depuis plus de vingt années, le Québec connu un essor impressionnant de talent en matière de boxe. Suite au départ et aux accomplissements d’Arturo Gatti aux États-Unis, Yvon Michel fonda Interbox à la fin des années 90 dans le but de faire prospérer nos espoirs ici, devant leurs fans. S’ensuit un enchaînement de champions depuis la fin de l’année 2000 avec Davey Hilton Jr, Eric Lucas l’année suivante, Leonard Dorin en 2002, Lucian Bute en 2007, Adrian Diaconu en 2008, Jean Pascal en 2009, Adonis Stevenson en 2013 et finalement, David Lemieux le mois passé.

Clovis Drolet : vif de corps comme d’esprit

Clovis Drolet ( crédit photo : Serge Philippe Tremblay )

Clovis Drolet ( crédit photo : Serge Philippe Tremblay )

Entrevue avec Clovis Drolet

Par Jeff Emond Jeffrey

La boxe olympique canadienne n’a pas connu de médaillé d’or depuis Lennox Lewis en 1988. David Defiagbon y parvint presque en 1996, mais s’inclina contre Felix Savon pour se contenter de l’argent. Depuis ce temps, beaucoup de talents ont émergé de la scène amateur pour devenir de dignes compétiteurs, tels que Jean Pascal, Benoit Gaudet, Adam Turpish et quelques autres. Malheureusement, aucun d’eux n’a remporté de médaille au Canada. Cependant, un nouvel espoir a récemment surgi au Québec. Une jeune étoile de 23 ans, brillant avec une telle puissance qu’elle pourrait bien remporter les grands honneurs et ensuite embraser le circuit professionnel. Il s’agit de Clovis Drolet, un jeune boxeur de Beauport. Mature, ambitieux et vif d’esprit, Clovis s’illustra au tournoi des Amériques à Porto Rico et eut le dessus sur le champion amateur des États-Unis, Chordale Booker à la Ken Goff Memorial Cup de Régina, Saskatchewan.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Clovis au sujet de sa carrière et de ses futurs projets.