Tag Archives: Al Haymon

« Tant mieux si N’Dam sous-estime David » – Marc Ramsay

Marc Ramsay

Marc Ramsay

Entrevue avec Marc Ramsay

Par Jeff Emond Jeffrey

Certainement très occupé par les temps qui courent, Marc Ramsay s’est présenté devant les médias en toute sérénité et confiance en vue des deux prochaines semaines qu’il aura à traverser avec Artur Beterbiev, Oscar Rivas, Eleider Alvarez et David Lemieux ( 33-2-0, 31 ko’s ) . Déjà parmi les meilleurs entraîneurs de la planète, Ramsay se défini également par sa polyvalence. Le 20 juin prochain, Marc aura l’occasion de propulser son jeune lion au titre de champion du monde de l’IBF des Moyens en se mesurant à Hassan N’Dam N’Jikam ( 31-1-0, 18 ko’s ) . En effet, de grands boxeurs comme Marvin Hagler, Bernard Hopkins, Roy Jones Jr et James Toney ont portés cette ceinture avec honneur et fierté. Lemieux saura-t-il se montrer à la hauteur des attentes des fans de la province? Ramsay le croit dure comme fer.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Marc Ramsay en ce qui concerne l’ultime chance de David pour le titre et quelques propos sur Artur Beterbiev.

« Je dois patienter pour Kovalev » – Artur Beterbiev

Artur Beterbiev et Jeff Emond Jeffrey

Artur Beterbiev et Jeff Emond Jeffrey

Entrevue avec Artur Beterbiev

Par Jeff Emond Jeffrey

C’est en vue de son combat contre Alexander ”The Great” Johnson ( 16-0-0, 7 ko’s ) à Chicago le 12 juin prochain qu’Artur Beterbiev ( 8-0-0, 8 ko’s ) rencontrait le presse hier à Montréal. Suite à ses victoires foudroyantes sur Tavoris Cloud, Jeff Page Jr et Gabriel Campillo, ce spartiate russe est rapidement devenu une menace pour quiconque dans sa catégorie. Toutefois, Beterbiev se doit de patienter avant d’entrevoir un affrontement face à l’empereur de la division des Mi-Lourds, Sergey Kovalev. Après le désistement de Doudou Ngumbu, la majorité des experts affirment que Johnson ne possède pas les outils nécessaire pour résister bien longtemps à la terrifiante puissance du Rocket Russe.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Artur concernant son combat contre Johnson et de ses futurs projets.

Beterbiev, le vrai Superman?

Artur Beterbiev

Artur Beterbiev

Par Jeff Emond Jeffrey

Le gala de samedi dernier à Québec se montra très révélateur pour plusieurs raisons. Il confirme que le champion de la WBC des Mi-Lourds, Adonis Stevenson n’est plus le Superman qu’il prétend être. En effet, la nouvelle sensation des Mi-Lourds, Artur Beterbiev pourrait bien incarner le nouveau Superman aux yeux des amateurs de boxe d’ici et d’ailleurs.

Le déclin de Stevenson

L’entrée en scène d’Adonis chez les Mi-Lourds fut l’une des plus fulgurante de l’histoire de la boxe. Ce dernier disposa de Chad Dawson, tenant du titre de la WBC de l’époque en 76 secondes devenant ainsi champion pour ensuite punir sévèrement Tavoris Cloud à sa première défense. À ce point, la popularité de Stevenson était à son zénith.

Perdre sa crédibilité

Adonis Stevenson lors de son duel contre Dmitry Sukhotsky

Adonis Stevenson lors de son duel contre Dmitry Sukhotsky

Par Jeff Emond Jeffrey

Pour sa cinquième défense de son titre de la WBC des Mi-Lourds, Adonis Stevenson ( 25-1-0, 21 ko’s ) affrontera Sakio Bika ( 32-6-3, 21 ko’s ). Malheureusement, ce n’est pas une blague, le choix du ”Scorpion” comme adversaire de Superman est loin de faire l’unanimité parmi les fans. Mais qui se soucie des ces derniers, certainement pas Al Haymon, Yvon Michel ou le champion en titre. Bien que le duel sera présenté gratuitement, les gens ont quand même le droit d’obtenir un affrontement attrayant et compétitif. La colère monte chez les fans de boxe de la province et avec raison, ce choix insulte l’intelligence des amateurs de boxe.

« Je reviendrai plus fort » – Kevin Bizier

Kevin Bizier lors de son dernier combat face à Jo Jo Dan

Kevin Bizier lors de son dernier combat face à Jo Jo Dan

Entrevue avec Kevin Bizier

Par Jeff Emond Jeffrey

Un mois après son second affrontement contre Jo Jo Dan, la fierté de Saint-Émile, Kevin Bizier se dit prêt à reprendre le sentier de la guerre. En effet, Bizier sera de la carte du 4 avril prochain à Québec en compagnie d’Adonis Stevenson, Artur Beterbiev et plusieurs autres. Grâce à Al Haymon, Bizier à la certitude que l’avenir lui réserve d’agréables surprises en ce qui concerne sa carrière.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Kevin à propos de son dernier combat, le suivant et son association avec le mystérieux Al Haymon.

Haymon bon pour Lucian?

Lucian Bute

Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

Un peu plus tôt cette semaine, l’ancien champion de l’IBF des Super Moyens Lucian Bute signait avec le mystérieux ”conseiller” Al Haymon. Ainsi, il se joint à une armée de boxeur déjà sous son contrôle. Considéré comme un fantôme dans le monde de la boxe, Haymon était évidement absent de la conférence de mardi.

Stevenson s’isole

Adonis Stevenson, Champion WBC des Mi-Lourds.

Adonis Stevenson, Champion WBC des Mi-Lourds.

Par Jeff Emond Jeffrey

Depuis l’entrée en scène du mystérieux Al Haymon, la popularité d’Adonis Stevenson n’a plus la même effervescence. Bien que le champion du monde de la WBC occupe la finale du gala ” Le règne de Superman” du 19 décembre à Québec, c’est la demi-finale entre Kevin Bizier et Jo Jo Dan qui retient l’attention. Il semblerait que la notoriété d’Adonis souffre des décisions de son conseiller, dont l’une est d’opposer le méconnu Dmitry Sukhotsky au champion.

Pascal -Kovalev : l’avantage de Jean Bédard

Jean Bédard, président d'Interbox et Jean Pascal

Jean Bédard, président d’Interbox et Jean Pascal

Par Jeff Emond Jeffrey

le président d’Interbox n’a pas perdu de temps pour dévoiler les prochaines étapes concernant sa nouvelle recrue, Jean Pascal. Suite à la victoire sans équivoque de Sergey Kovalev sur Bernard Hopkins, Jean Bédard et la directrice de Main Events Kathy Duva ont entrepris des démarches afin de présenter un affrontement entre Pascal et le nouveau monarque des Mi-Lourds.

Voici les commentaires de Monsieur Bédard en personne alors qu’il rencontrait les médias lors d’une conférence de presse ce mercredi.

“ Je ne connaissais pas Sukhotsky ” – Adonis Stevenson

Adonis ''Superman'' Stevenson, champion WBC Mi-Lourds

Adonis ”Superman” Stevenson, champion WBC Mi-Lourds

Par Jeff Emond Jeffrey

Stevenson ne s’en est pas caché, c’est Al Haymon qui prend la totalité des décisions entourant sa carrière, incluant celle d’avoir sélectionné Dmitry Sukhotsky comme adversaire le 19 décembre prochain. Beaucoup critiques ce choix, puisqu’il ne s’agit pas ici d’affronter Bernard Hopkins ou Sergey Kovalev comme prévu l’année dernière. Il est vrai que la frustration des fans est justifier, car Hopkins et Kovalev ont joués un tour a Adonis en s’affrontant l’un et l’autre. Il est aussi vrai que cette situation échappe au contrôle de Superman et que le chasseur russe représente un honorable défi. Toutefois, le champion de la WBC des Mi-Lourds devra gagner de manière convaincante afin de charmer à nouveau les amateurs de boxe.

The Main Fight eut la chance de s’entretenir avec Adonis Stevenson.

Père Noël, apportez-nous un bon adversaire pour Superman

Adonis Stevenson, champion du monde WBC des Mi-Lourds

Adonis Stevenson, champion du monde WBC des Mi-Lourds

Par Jeff Emond Jeffrey

Depuis sa victoire plus difficile que prévu contre Andrzej Fonfara, Adonis Stevenson s’est fait discret. Certains blâment Al Haymon son manager, d’autres diront qu’il étudie ses options dans le but d’affronter le gagnant du combat Hopkins-Kovalev, ou encore qu’il évite Jean Pascal. C’est finalement la date du 19 décembre qui fut dévoilé par Adonis lui-même pour la tenue de sa prochaine défense de titre à Québec.