Superman veut l’immortalité

Adonis Stevenson victorieux face à Dmitry Sukhotsky

Adonis Stevenson victorieux face à Dmitry Sukhotsky

Par Jeff Emond Jeffrey

Vendredi, le 19 décembre 2014, Québec. Dans l’optique d’affronter Jean Pascal ou le champion unifié de la division des Mi-Lourds, Sergey Kovalev, le champion de la WBC, Adonis Stevenson se montra une fois de plus à la hauteur de son surnom ” Superman ”, du moins en ce qui concerne sa puissance. Depuis la victoire de Kovalev face à Bernard Hopkins, Stevenson rêve à son tour de marquer l’histoire en unifiant les quatre titres des Mi-Lourds, du jamais vu dans cette division.

Le combat débute lentement dans un premier round sans histoire. Stevenson pousse son adversaire sur le sol dans le second round, Michael Griffin juge à tord qu’il y avait matière à knockdown.

Stevenson semble hésitant et refuse de mélanger avec son rival. Est-ce que le fait d’avoir tomber contre Andrzej Fonfara le rendrait craintif à recevoir des coups?

Cependant, Superman ouvre la machine au cinquième round. Il envoie Sukhotsky au tapis à trois reprises à l’aide de violentes gauches, bien que ce dernier tenta de une attaque à la toute fin, sans grand succès.

Adonis Stevenson l’emporte par knockout à 2:42 secondes du cinquième et dernier round. Il demeure le champion de la WBC des Mi-Lourds.

2015 promet pour cette division riche en talent, spécialement pour les fans du Québec qui obtiendront pas un, mais deux combats d’unification. Tout d’abord, le ”Krusher” Sergey Kovalev devra défendre ses titres de la WBO, WBA et IBF à Montréal contre Jean Pascal, ancien champion lui-même. Ensuite, le gagnant se mesura à Superman pour l’ensemble des couronnes. N’est-ce pas un merveilleux cadeau de Noël?

Kevin Bizier s'incline aux mains de Jo Jo Dan une seconde fois

Kevin Bizier s’incline aux mains de Jo Jo Dan une seconde fois

Kevin Bizier vs Jo Jo Dan

Enfin, l’heure de la vengeance a sonné pour le favoris de la foule, Kevin Bizier ( 23-1-0, 16 ko’s ) qui se mesurait une fois de plus à Jo Jo Dan ( 33-2-0, 18 ko’s ). Cette fois l’enjeu fut d’une plus grande importance, puisque que le gagnant se retrouva en position numéro afin de défier le champion de l’IBF des Mi-Moyens, le Britannique Kell Brook.

La foule de Québec réserve à Bizier un accueil des plus chaleureux. Bizier arriva à établir de bonnes mains droites sur la cible dans les premiers instants du combat.

La septième reprise fut significative pour Bizier puisqu’il réussit à envoyer son rival au tapis à l’aide d’un crochet de gauche à la mâchoire. Il passe prés de finir le travail à la fin de ce round.

Dan reprit le contrôle de l’affrontement à partir du huitième round alors que Bizier se fatigua. Le Roumain utilisa son style gaucher à son avantage en contrôlant Kevin avec son jab et ses crochets du droit à distance. Des combinaisons à courte portée de Jo Jo déstabilisèrent le favoris de la foule. Dan remporte les cinqs derniers rounds de cette bataille épique.

À aucun moment l’arbitre Marlon B. Wright n’a avertit Dan pour avoir accroché à de multiples reprises, ce qui demeure un facteur déterminant concernant le résultat du combat.

Jo Jo Dan l’emporte par décision partagée de 115-112, 114-113 et 113-114 sous les huées de la foule.

Andre Dirrell vs Derek Edwards

Chez les Super-Moyens, Andre Dirrell ( 23-1-0, 16 ko’s ) l’une des vedettes du Super-Six nous rendaient visite alors qu’il se devait de dompter le Lion Noir, Derek Edwards ( 27-3-1, 14 ko’s ). Ce qu’il fit avec brio.

Dirrell mesura son rival avec ses jabs et le punit durant douze rounds dans une totale domination pour ”The Matrix”.

Andre Dirrell l’emporte facilement par décision unanime de 119-109, 120-108 et 119-107.

Artur Bterbiev anéantit Jeff Page Jr

Artur Bterbiev anéantit Jeff Page Jr

Artur Beterbiev vs Jeff Page Jr

Dans la division des Mi-Lourds, Le Rocket Russe, Artur Beterbiev ( 6-0-0, 6 ko’s ) veilla à la destruction de Jeff Page Jr ( 15-0-0, 10 ko’s ) avec succès. Rien ne semble ralentir l’ascension de l’étoile rouge.

À sa première apparition au réseau Showtime, Beterbiev impressionne une fois de plus. Artur chute au premier round par une droite de Page. Plus de peur que mal dans ce cas, car l’Américain avait mit son pieds sur celui de son adversaire pour le faire chuter.

Page n’aura réussit qu’à réveiller la bête qui dormait en Beterbiev. C’est un Rocket Russe enragé qui envoya son adversaire au tapis à trois reprises du deuxième round.

Artur Beterbiev gagne par TKO à 2:21 secondes de ce même round.

Prichard Colon vs Lee Laquette

Ce combat fut malheureusement annulé puisque l’adversaire de Colon se présenta à la pesée avec 8 livres en haut de la limite permise.

Sébastien Bouchard vs Cedric Spera

Toujours chez les Super Mi-Moyens, le natif de Baie-Saint-Paul, Sébastien Bouchard ( 8-1-0, 2 ko’s ) vengea Stéphane Ouellet avec une victoire convaincante sur Cedric Spera ( 11-2-0, 2 ko’s ).

Suite aux assauts répétés de ”Boutch” Bouchard durant le deuxième round, Spera chute par une droite, l’arbitre jugea que l’Argentin avait glissé bien qu’il en fut autrement.

Avec beaucoup de détermination, Bouchard acheva son adversaire en l’envoyant au plancher à trois reprises au cours du sixième round.

Sébastien Bouchard l’emporte par TKO à 1:43 secondes de ce même round.

Vislan Dalkhaev vs Csaba Toth

Dans la division des Super Coqs, le nouveau protégé de Marc Ramsay et multiple champion russe amateur, Vislan Dalkhaev effectua ses débuts professionnels en se mesurant à l’expérimenté Csaba Toth ( 13-24-1, 8 ko’s ), un boxeur gaucher de Budapest, Hongrie.

Dalkhaev s’impose face à Toth avec de cinglantes combinaisons. Toth se montra résilient jusqu’au moment de sa chute par une droite de Vislan dans les toutes dernières secondes du quatrième et dernier round.

Custio Clayton vs Sophyan Haoud

Dans la division des Super Mi-Moyens, la nouvelle recrue de GYM et six fois champion amateurs du Canada, Custio Clayton débuta également sa carrière professionnelle en affrontant Sophyan Haoud ( 3-2-1, 1 ko ) de Clichy La Garenne, France.

Premier round intense pour les deux boxeurs, Clayton démontre un savoir-faire efficace avec son crochet de gauche. Toutefois, Haoud se montre plus coriace que prévu, il donne une performance inspiré à Clayton qui dû modifier sa stratégie. Custio boxa en contre-attaque pour le reste du combat. Ce dernier atteint sa cible de manière consistante avec sa droite.

Custio Clayton gagne son premier combat professionnel par décision unanime de 39-37, 40-36 et 40-36.