Stevenson s’isole

Adonis Stevenson, Champion WBC des Mi-Lourds.

Adonis Stevenson, Champion WBC des Mi-Lourds.

Par Jeff Emond Jeffrey

Depuis l’entrée en scène du mystérieux Al Haymon, la popularité d’Adonis Stevenson n’a plus la même effervescence. Bien que le champion du monde de la WBC occupe la finale du gala ” Le règne de Superman” du 19 décembre à Québec, c’est la demi-finale entre Kevin Bizier et Jo Jo Dan qui retient l’attention. Il semblerait que la notoriété d’Adonis souffre des décisions de son conseiller, dont l’une est d’opposer le méconnu Dmitry Sukhotsky au champion.

Difficile de vendre un adversaire peu connu

Tout d’abord, Sukhotsky représente une meilleure opposition que certains ne réalisent pas, là n’est pas la question . Cependant, le Russe ne suscite pas le même intérêt chez les partisans que Hopkins, Pascal ou Kovalev, puisqu’il évolua dans l’obscurité. Après avoir crié sur tout les toits qu’il souhaitait affronter Kovalev et Hopkins, les actions de Superman suggèrent le contraire. Stevenson signa avec Haymon et passa d’HBO à Showtime, tuant ainsi un combat contre Kovalev afin de se mesurer à B-Hop. Une perspective intéressante pour les fans à ce moment. Toutefois, le piétinement des démarches du clan Stevenson envers Hopkins ont incité ce dernier à se tourner vers Kovalev. Un coup de maître contre Haymon.

Stevenson se contredit

En dépit de tout cela, la possibilité d’un affrontement contre Jean Pascal réussit à éclipser les précédents faux pas de Stevenson. Suite aux insanités perpétrés sur les réseaux sociaux par les deux pugilistes, ce sont les récentes déclarations du champion qui ont retenues l’attention. En effet, Adonis soutient que son rival ne mérite aucunement son statut d’aspirant obligatoire, malgré sa victoire sur Lucian Bute. En ce qui concerne Superman, Bute et dernièrement Donovan George ne sont pas de véritables Mi-Lourds. Un argument de taille de la part de Superman.

Cependant, cette déclaration perd tout son sens si l’on considère le fait que Stevenson affronta Chad Dawson après une victoire dans la division des Mi-Lourds contre Darnell Boone qui évolua majoritairement chez les Moyens et Super Moyens. Il est vrai aussi que Pascal boxait à 168 livres avant sa chance au titre face à Adrian Diaconu. Depuis ce temps, Jean s’est réellement établit comme Mi-Lourds dans sa carrière. Plus encore, cette déclaration cache un désistement du champion d’affronter Pascal.

Ce n’est pas tout. Stevenson se contredit en mentionnant son désir de se battre contre Julio Cesar Chavez Jr qui échoua lamentablement son entrée chez les 175 livres contre Brian Vera en septembre 2013. JC Junior soutira un des gains les plus controversés des dix dernières années contre Vera. 56 des 59 journalistes présents lors du combat désignèrent Vera comme le véritable gagnant, dont 3 un verdict nul. Chavez Jr fit ses débuts chez les 130 livres en progressant lentement chez les Mi-Moyens et ensuite chez les Moyens où il remporta un titre.

Stevenson souhaite défier Chavez Jr car ce serait un combat fort payant, considérant la notoriété du nom de famille de ce dernier. Payant? Certes. Compétitif? Jamais! Superman détruirait Junior.

Vers l’isolement

Pour le moment, les récentes manœuvres de Stevenson isolent graduellement le champion de tout duel digne d’intérêt. À un tel point que Jean Pascal se tourne vers Sergey Kovalev, comme Hopkins le fit avant lui. Il ne fait aucun doute à présent que Kovalev est l’homme à battre de la division. Superman doit changer cela, car ce n’est pas son titre qui est en jeu présentement, mais sa réputation.