Stevenson se fait justice lui-même

Adonis Stevenson a réglé le problème de Darnell Boone par K.-O au 5e round.

Adonis Stevenson a réglé le problème de Darnell Boone par K.-O au 5e round.

Montréal – 22 mars 2013 – Pour conclure la saison de Rapide et Dangereux, le Groupe Yvon Michel a mis sur pied une carte de boxe des plus intéressantes. En grande finale, Adonis Stevenson a vengé sa défaite contre Darnell Boone lors de leur premier affrontement, en 2010. Cette fois-ci, Stevenson a fait les choses en grand, en passant le knock-out à Boone avec une puissante gauche au visage au sixième round.

« Je savais qu’il allait arriver bien préparé. Je n’ai jamais cessé de travailler tout au long du combat et c’était sûr qu’à force de frapper sur lui qu’il allait finir par tomber  ». explique Adonis.

Adonis Stevenson a démontré pourquoi il est classé aspirant numéro un IBF. Vendredi soir, lors de sa revanche contre Darnell Boone, Adonis lui a en fait voir de toutes les couleurs. « ».

Après maintes tentatives, il a finalement réussi à envoyer Boone au tapis, au cinquième round. Dès la reprise de l’action, il se dirige vers l’américain qui ne flanche toujours pas. Quelques combinaisons plus tard, Boone baisse sa garde et Adonis lui sert une gauche dévastatrice.

Une image vaut mille mots.

Une image vaut mille mots.uche dévastatrice au visage qui termine du fait même le combat.

«  J’ai juste continué de boxer et j’ai l’ai touché avec ma main arrière », a noté Stevenson après son combat.

Vers un duel Stevenson-Dawson

Le prochain combat de Superman aura lieu, le samedi 8 juin, au Centre Bell contre le champion WBC des mi-lourds Chad Dawson. « Quand on va arriver à cette date, je vais être prêt », souligne Stevenson.

Le patron de GYM Yvon Michel a indiqué que c’est chose faite le choc entre Stevenson et Dawson. « C’est terminé, il nous reste qu’à finaliser le tout ».

Alvarez expéditif face à Poulard

Eleider Alvarez a voulu envoyer un message clair à Nicholson Poulard, en demi-finale du choc Stevenson-Boone. Dès le début du combat, il s’est rué sur Poulard et il n’a jamais cessé d’être l’agresseur jusqu’à ce qu’il réussisse à placer le coup fatal.

Eleider Alvarez n'entendait pas à rire, en ce vendredi soir.

Eleider Alvarez n’entendait pas à rire, en ce vendredi soir.

Il est devenu par le fait même le nouveau champion NABA des poids mi-lourds et il est demeuré champion NABO, lorsqu’il  a arrêté le frère de Jean Pascal, Nicholson Poulard au troisième round avec une terrassante droite directement sur le menton.

« C’était le combat le plus dur de ma carrière », a noté Alvarez après son combat. Honnêtement, je n’ai même pas vu le coup qui mit K.-O Nicholson.

« Sa combinaison un, deux était sans reproche », s’est exclamé le président de GYM, à la suite de la victoire de son poulain.

« Vous n’avez pas encore toute vu de lui, a mentionné son entraineur Marc Ramsey.

« La boxe c’est une fraction de seconde,  mais je suis confiant que Nicholson va revenir fort, c’est dans la famille », explique Jean Pascal.

Vers un combat éliminatoire

La suite pour Eleider Alvarez, il pourrait bien s’agir d’un combat éliminatoire pour un titre chez les mi-lourds. « On parle présentement avec Georges Martinez pour l’organisation d’un combat éliminatoire et la réponse est positive », explique le grand manitou de GYM Yvon Michel.