Stevenson et Kovalev : Une inévitable collision

Tony Bellew est tellement craintif d’aller à la décision qu’va se ruer vers moi et c’est à ce moment que je vais l’accueillir avec ma gauche

Tony Bellew est tellement craintif d’aller à la décision qu’va se ruer vers moi et c’est à ce moment que je vais l’accueillir avec ma gauche

Par Jeff Emond Jeffrey

Le 30 novembre 2013 restera gravé dans les mémoires de tous les amateurs de boxe du Québec et même au-delà. En effet, deux champions du monde seront en action, les deux grandes puissances de frappe de la division des lourds- légers partageront la vedette pour cette carte de boxe haute en émotion. Le champion de la WBC Adonis ‘’Superman’’ Stevenson et celui de la WBO Sergey ‘’Krusher ’’Kovalev auront l’opportunité de s’étudier de près lorsqu’ils affronteront leurs adversaires respectifs. L’un comme l’autre n’auront pas la tâche facile, puisque Tony Bellew et Ismayl Sillakh promettent de gâcher la fête.

Depuis le début de la semaine, l’aspirant numéro 1 de la WBC Tony Bellew a semblé vouloir jouer une partie de bras de fer avec le Groupe Yvon Michel. Il refusa tout ce qui avait été organisé en son nom, que ce soit le transport, la chambre d’hôtel, l’entrainement publique de lundi pensant que ces éléments pouvaient le nuire en vue du combat.

Tony Bellew : « Je me méfie de GYM, je sais que je dois gagner par knockout ici, sinon on va me voler le décision. Les gens sont contre moi ici et je n’ai pas confiance à tout ce qu’on m’offre. J’ai tout refusé ce qu’ils ont voulu m’imposer, je n’ai confiance qu’en moi-même pour gagner. Cela vaut aussi pour HBO, ils poussent tous pour que Stevenson gagne. »

Stevenson est un nain, il a été chanceux contre Dawson et Cloud

Stevenson est un nain, il a été chanceux contre Dawson et Cloud

Bellew en rajoute : « Stevenson est un nain, il a été chanceux contre Dawson et Cloud n’a rien tenté contre lui. Il s’est fait terrasser par Darnell Boone, un gars de 21 défaites ! Il croit qu’il est vraiment le champion, et pourtant il n’est pas un lourd-léger légitime comme je le suis. J’ai vaincu meilleur et plus gros que lui, je suis un vrai lourd-léger et ce fait va le frapper aussi fort que mes poings. Il sera au sol avant la fin du neuvième round. »

Stevenson avait ceci à lui déclarer : « Tu sembles déterminé et tu parles beaucoup, mais tu affronteras Superman et je vais froidement te mettre K.O. ! »

Quant à Sergey Kovalev, son ascension fut aussi fulgurante que Stevenson. Tel un titan, il s’imposa face à Gabriel Campillo, Cornelius White et Nathan Cleverly pour le titre de la WBO pour rapidement devenir une redoutable force dans la division. Voici ce qu’avait à déclarer en vue de samedi :
« Je suis ravi de l’accueil de la part du Québec. Je suis ici pour montrer ce que je sais faire dans le ring. Je veux être explosif pour les amateurs de boxe d’ici, de la Russie, partout sur la planète. Sillakh est un excellent boxeur, rapide et puissant. Il fut une grande vedette dans les rangs amateurs également et se sera tout un spectacle. Merci à tous. »

Bien que Stevenson et Kovalev ne s’affrontent pas sur ce gala, tous attendent avec impatience de voir les deux plus puissants cogneurs de leur division croiser le fer dans un avenir prochain. Champion contre champion, Superman contre Krusher, deux irrésistibles forces.

Entrevue éclair avec Adonis Stevenson

The Main Fight : Comment te sens tu en vue de ton affrontement face à Bellew ?
Adonis Stevenson : Très bien! Je sais que c’est mon quatrième combat cette année, mais j’aime rester actif et relever des défis. Après tout ce n’est que dix rounds sur quatre combats, donc je suis en forme.

TMF : Bellew possèdent de bonnes habilités, que ce soit en déplacement latéral et combinaisons rapide du jab et de la main droite et il est plus grand que toi. Est-ce qu’il y a quoi que soit que tu te méfies de lui ?
AD : Il est 6 pieds 2, alors que Dawson était 6 pieds 3 et ça n’a pas empêché Dawson d’aller au plancher. Je sens qu’il a peur et avec raison. Je sais ce qu’il va faire, il est tellement craintif d’aller à la décision qu’va se ruer vers moi et c’est à ce moment que je vais l’accueillir avec ma gauche. Tout de même, je vais éviter les erreurs en restant alerte et le K.O. arrivera seul.

TMF : Quelles sont tes impressions concernant la présence de Kovalev sur le gala ?
AD : J’en suis très content. Sergey est très explosif comme moi, il a massacré Cleverly pour lui prendre son titre. Je pense vraiment que notre division est en plein essor. Les gens du Québec en auront plein la vue, c’est certain.

TMF : Les fans veulent absolument que vous vous affrontiez suite to combat contre Bellew. Tes impressions ?
AD : Pour l’instant je me concentre sur Bellew, mais c’est très possible que moi et Kovalev se retrouvent dans un ring.

Sergey Kovalev

Sergey Kovalev

Entrevue éclair avec Sergey Kovalev

The Main fight : Bonjour Sergey. Tu as obtenu de grandes victoires contre Campillo, White et plus récemment Cleverly. Que peux-tu nous dire sur ses succès ?
Sergey Kovalev : Je suis plus que satisfait. Ce sont de bons boxeurs et ça m’a bien préparé pour mon combat de championnat du monde. Campillo a été une étape cruciale dans ma carrière professionnelle. Il venait de donner tout une opposition au champion de l’IBF du moment Tavoris Cloud. Je pense que Campillo a gagné ce combat, donc à mon sens j’affrontais un champion du monde ce soir-là.

TMF : Quelles sont tes impressions sur ton combat contre Nathan Cleverly et le fait de devenir champion du monde ?
SK : C’est un rêve devenu réalité et le résultat de plusieurs semaines d’entrainement intense. Je l’affrontais chez lui devant une foule hostile, mais tout s’est bien passé. Je l’atteignais solidement chaque fois que je le touchais. Personnellement, je crois que l’arbitre aurait dû arrêter après le troisième round, Nathan n’était vraiment plus capable de continuer.

TMF : Que peux-tu t’attendre de Sillakh samedi ?
SK : Il est dangereux, il frappe fort et a beaucoup de talent. Il a connu beaucoup de succès dans les rangs amateurs, tout comme moi. Je prévois lui passer rapidement le Knockout.

TMF : Beaucoup de gens espèrent un combat d’unification entre toi et Adonis Stevenson. Souhaites-tu cette bataille ?
SK : Absolument! J’y pense avant de me coucher et en me levant le matin. Je veux battre Stevenson et unifier les titres, mais je dois rester concentrer sur Sillakh pour l’instant. Je veux vraiment affronter Adonis et je souhaite qu’il gagne contre Bellew afin de faire avancer les choses.

TMF : Que penses-tu d’Adonis ?
SK : C’est un boxeur puissant, mais il n’est pas Superman. Le Superman des bandes dessinées est invincible, lui ne l’est pas. J’ai le titre de la WBO, mon prochain sera celui de la WBC.