Si seulement …

Lucian Bute et Badou Jack

Lucian Bute et Badou Jack

Par Jeff Emond Jeffrey

Samedi soir dernier dans la capitale américaine, l’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens Lucian Bute ( 32-3-1, 25 ko’s ) avait la chance ultime de soutirer le titre de la WBC à Badou Jack ( 20-1-1, 12 ko’s ). Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut un combat excitant. Une fois de plus, Bute prouva qu’il pouvait rivaliser avec l’élite de la division, surtout depuis son alliance avec les frères Grant.

Encore une fois, Lucian démarre l’affrontement plutôt lentement et ce durant les trois premiers rounds, cela lui coûtera la victoire. Jack se montre insistant avec sa droite, lui permettant ainsi de créer l’ouverture suffisante pour livrer ses coups au corps de Bute. Le pied gauche du champion demeure constamment à l’extérieur afin de toucher son rival avec de précises mains droites. Lucian commence à s’activer à la fin de la troisième reprise, mais se montre hésitant avec sa gauche pour les deux rounds suivants.

Durant le sixième round, Bute se veut enfin beaucoup plus agressif et réussit à placer quelques uppercuts efficaces au corps à corps. Ensuite, Jack arrive à s’ajuster et demeure premier dans les échanges pour ensuite sortir de la zone de danger, laissant Lucian lancer des attaques dans le vide.

Bute connu ses meilleurs moments à la dixième reprise. Ressentant le sentiment d’urgence, l’ancien champion parvint à toucher la cible à la suite d’une série de mains gauches. Trop peu trop tard, mais tout de même, Lucian laissa la victoire lui filer entre les doigts en début de combat.

Partant de ce fait, les cartes de 114-114 de la part de deux juges laissent perplexes plusieurs analystes de boxe, dont moi-même. Une carte de 116-112 en faveur du champion aurait été plus juste. Badou Jack atteignit sa cible avec près de 100 coups de plus que Lucian. 61% de ses coups de puissances touchèrent son rival, sans oublier 40% de ses coups au total. En ce qui concerne Lucian, il toucha son adversaire avec 21% de ses coups, même si il se montra plus actif.

Si seulement Bute avait débuté ce duel comme Derek Edwards l’avait fait auparavant, il serait certainement le champion aujourd’hui. Cependant, Bute tenu tête aux meilleurs de la division pour une deuxième fois en autant de combat. Cet accomplissement signifie une victoire en soit et l’affirmation d’une véritable menace dans la division des Super-Moyens. Malheur à celui qui prendra Lucian à la légère.