Qui tombera?

David Lemieux en compagnie de Bernard Hopkins et Camille Estephan

David Lemieux en compagnie de Bernard Hopkins et Camille Estephan

Entrevue avec GGG et David Lemieux

Plus que quelques semaines avant le véritable combat de l’année opposant Gennady Golovkin ( 33-0-0, 30 ko’s ) champion de la WBA et David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko’s ) champion de l’IBF. Cette unification tant attendue entre ses deux typhons aura lieu au prestigieux Madison Square Garden de New York. Une première dans la carrière de Lemieux qui performera dans le même édifice où Muhammad Ali, Joe Louis, Rocky Marciano, Tony Zale, Rocky Graziano, Mike Tyson, Joe Frazier, Arturo Gatti et bien d’autres légendes ont contribué à édifier le Garden comme étant le centre du l’univers du noble art.

Aujourd’hui marqua une étape importante qui mènera à cet affrontement ultime. En effet, GGG et Lemieux se firent face à Montréal devant une foule avide de tensions.

The Main Fight eut l’opportunité de discuter avec GGG et Lemieux.

Gennady Golovkin

Gennady Golovkin

Gennady Golovkin

Jeff Emond Jeffrey : Beaucoup affirmes que vous sous-estimé Lemieux, ce qui expliquerait votre choix. Mais hier à New-York, vous avez confié à la presse avoir un peu peur. Que pensez-vous réellement de lui et de ses accomplissements?

Gennady Golovkin : Je n’ai pas peur dans le sens qu’on l’entend. Mais je suis prudent, car je sais à que David cogne dure. Je ne peux pas sous-estimer un boxeur de sa trempe. Ce qu’il a fait à Hassan N’Dam N’Jikam est respectable.

JEJ : Abel Sanchez mentionna récemment que le combat ne passera pas le quatrième round. Êtes-vous en accord avec votre entraîneur?

GGG : C’est la boxe, tout peut arriver. Je ne veux rien révéler, je suis seulement conscient de l’enjeu d’unifier les titres. Je suis un boxeur beaucoup plus méthodique qu’agressif. Lemieux s’est amélioré sur ce point aussi. Nous avons beaucoup de similarités.

David Lemieux

JEJ : Est-ce que votre popularité s’explique par la fait que vous affrontez de réels défis, alors que ce n’est pas le cas pour Adonis Stevenson par exemple?

DL : Je ne recule pas devant les défis, tant mieux si cela aide à renforcir ma réputation. Certains suivent des chemins différents, moi j’ai choisi de ne pas suivre cette routine. J’utilise la logique dans ce cas. Je sais que je peux le battre, je sais que ce sera difficile. Cependant, j’ai confiance en mes habilités, donc j’entreprends cette aventure pour la victoire. C’est ce qui se passera le 17 octobre. Je veux lui faire très mal.

JEJ : Vous partez dans le rôle de négligé pour ce duel. Quelles sont vos impressions?

DL : Je ne le vois pas comme ça. GGG n’a jamais affronté un cogneur comme moi. Ce fait va le surprendre et il ne pourra se battre comme il le fait à l’habitude.

JEJ : Que pensez-vous des propos de l’entraîneur de GGG qui affirmait il y a quelques jours que son boxeur gagnera en quatre rounds?

DL : Je ne suis pas d’accord avec lui. Je sais par contre que ce combat n’ira pas à la limite.

JEJ : Beaucoup de boxeurs ne furent plus les mêmes après avoir affronter une telle machine de destruction, des pugilistes comme Matthew Macklin, Daniel Geale, Gabriel Rosado et Grzegorz Proksa. Est-ce une source d’inquiétude?

DL : C’est lui qui ne sera plus le même après m’avoir défier.

JEJ : Vous avez étonné le monde de la boxe en acceptant ce duel. Que pensez-vous de cette réaction?

DL : Maintenant il faut plus qu’étonner les gens avec cette décision, il faut secouer l’univers de la boxe en gagnant. Le rôle du négligé me motive.