Prêt pour James DeGale ou Badou Jack ?

c417ceae-5ef8-4420-a04b-4292607c8e5d_TVASPORTS_WEBPar Jeff Emond Jeffrey

Le combat principale de la soirée se déroulait entre Lucian Bute ( 31-2-0, 34 ko’s ) et Andrea Di Luisa ( 17-2-0, 13 ko’s ). Di Luisa fut choisi comme rival de Bute pour se faire détruire devant la foule du Centre Bell. Cependant, ce combat amène plus de questions que de réponses, car Di Luisa ne représente aucun danger pour Bute et ce à aucun niveau. Hésitant durant les deux premiers rounds, Lucian commence à laisser aller ses mains à la troisième reprise. Il achève le faible rival à 1:53 du quatrième assaut.

Bute est-il prêt pour James DeGale, champion de l’IBF ou Badou Jack, champion de la WBC? Bref, le message lancé reste positif avec un adversaire choisi à cet effet. Bute s’est montré plus actif durant les deux derniers rounds de cette finale.

Cependant, Bute a avoué préférer Badou Jack, le champion de la WBC comme prochain adversaire suite au combat. Ce choix est plus sensé, puisque Bute est déjà classé 9e à la WBC.

Eleider Alvarez vs Isidro Ranoni Prieto

Chez les Mi-Lourds, Eleider ”Storm” Alvarez ( 17-0-0, 10 ko’s ) se mesurait contre un boxeur qui a la réputation de sadique, Isidro Ranoni ”El Guerrero” Prieto ( 24-0-3, 20 ko’s ) d’Argentine. Classé 6e à la WBO, Prieto avait l’intention de réellement blessé Alvarez.

Prieto surprend Alvarez avec une main droite rapide à la fin du round d’ouverture. Toutefois, Alvarez utilise peu de jab durant les trois premiers rounds du duel, pendant que Prieto atteint sa cible à répétition avec de brutales mains droites. Eleider serait-il incommodé par sa blessure au coude gauche à nouveau?

Concerné par les mains droites de son adversaire, Storm se fait surprendre par un crochet de gauche de l’Argentin. Ce dernier, malmène Alvarez durant le reste du sixième round. La même histoire se répété à la fin de la septième reprise, Eleider se fait une fois de plus ébranler par une main droite arrière.

Alvarez commence à esquiver efficacement les coups de Prieto pour le contre-attaquer avec des crochets de droits à l’intérieur. L’énergie de El Guerrero chute dramatiquement durant les trois derniers rounds, permettant ainsi la remontée de la tempête dans ce combat.

Eleider Alvarez l’emporte par décision unanime quelque peu exagérée de 117-111 sur les cartes des trois juges.

Yves Ulysse Jr vs Ryan Wagner

Dans la catégorie des Mi-Moyens, Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko’s ) croissait le fer avec Ryan Wagner ( 5-2-0, 2 ko’s ) . Ulysse se montra beaucoup trop rapide et fatal pour son rival. Possédant la rapidité d’un éclair, Junior envoya Wagner au tapis avec un cinglant crochet de droite au corps, lui coupant ainsi les jambes.

Ulysse demeure invaincu et soulève une fois de plus la foule du Centre Bell avec une victoire par TKO à 2:02 au second round.

Bogdan Dinu vs Ed Charles Perry

Chez les poids Lourds, Bogdan Dinu ( 12-0-0, 8 ko’s ) procéda à la destruction de Ed Charles Perry ( 20-6-2, 11 ko’s ). Après avoir envoyé Perry au plancher à l’aide du droite à la fin du round d’ouverture, Dinu arrête Perry avec une droite suivi par un crochet de gauche à 1:18 secondes du second round.

Dinu l’emporte par TKO et reste invaincu et impressionnant.

Erik Bazinyan vs Lee Anthony Spitzka

Dans la catégorie des Mi-Lourds, Erik ”Bzo”Bazinyan ( 8-0-0, 5 ko’s ) se mesurait à Lee Anthony Spitzka ( 6-1-0, 6 ko’s ). L’avantage de la vitesse revient à Bazinyan. Il martèle sans arrêt Spitzka qui a du mal à les bloquer. Durant le 3e round, Bzo atteint brutalement son rival par une main arrière droite pour lui faire visiter le plancher.

Bazinyan l’emporte par TKO à 2:57 secondes du troisième et dernier round du duel.

Vislan Dalkhaev vs Saul Tejada

Chez les poids plumes, le combat d’ouverture, Vislan Dalkhaev ( 2-0-0 ) affrontait Saul Tejada ( 6-5-2, 1 ko ). Une droite atteint solidement Tejada pour le projeter au sol au début du second round. Dalkhaev envoi à nouveau son adversaire au sol, encore un fois à l’aide d’une main droite. L’arbitre arrête le combat à 55 secondes du cinquième round.

Dalkhaev gagne sa première victoire par TKO de sa jeune carrière