Payant ce Di Luisa

Andrea Di Luisa et Lucian Bute

Andrea Di Luisa et Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

C’est le 30 avril prochain que Lucian Bute obtiendra la chance de soutirer le titre de la WBC des Super-Moyens à Badou Jack. Et oui, une autre chance à un titre majeur, comme quoi c’est payant de vaincre un boxeur de troisième catégorie comme Andrea Di Luisa. Il ne s’agit pas ici de dénigrer Lucian, mais bien de mettre à jour un cancer qui dévore le corps et l’âme du noble art, des combats de championnat pour des boxeurs non-méritants par l’entremise de promoteurs scrupuleux.

Revenons un moment en arrière. Bute connut peu de succès suite à sa crucifixion aux mains du Cobra Carl Froch. Lucian ‘’rebondit’’ avec une victoire plus difficile que prévue contre Denis Grachev pour ensuite se faire outrageusement dominer par Jean Pascal. Après une période de 19 mois d’inactivités et son annonce de joindre les rangs du mystérieux Al Haymon, Bute affronta une proie facile en la personne d’Andrea Di Luisa.

Sa victoire le propulsa en combat de championnat contre James DeGale. Il faut ajouter qu’un coup de pouce d’Haymon ne nuit jamais. Lucian ne méritait pas une chance au titre et encore moins cette fois-ci contre Badou Jack. Bien que nous soyons tous contents pour Bute, ce fait est évident. Haymon arriva à dénaturer la carrière de nombreux boxeurs tels qu’Adonis Stevenson, Floyd Mayweather Jr et autres en maximisant leur compte en banque tout en diminuant les risques dans le ring. Bute est désormais un pion dans l’échiquier de ce machiavélique personnage. L’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens ne sert désormais comme faire-valoir à l’élite de la division contrôlée par Haymon. Lucian n’est pas retourné combattre un boxeur d’impact afin de revenir en championnat du monde.

Compte tenu de ce qui précède, James DeGale exigea un combat d’unification avec Badou Jack suite à sa victoire face à Bute. Ne le mérite-t-il pas plus que Lucian ? Après tout, il a vaincu Lucian. Or, le contraire se produit en ce moment même. Nous sommes en droit de nous demander si les boxeurs d’Haymon se soucient de leur réputation et leur image à la lumière de ces arrangements pour un bon nombre de duels pour des titres majeurs. Bien qu’il s’agisse d’opportunités qui ne se refusent pas, sont-elles vraiment méritées ?