Malgré la controverse , place à Kovalev!

Par Jeff Emond Jeffrey

Pascal et Bolonti : No Contest

Pascal et Bolonti : No Contest

Samedi, le 6 décembre 2014, Montréal. Interbox présenta en finale de la soirée Jean Pascal ( 29-2-1, 17 ko’s ) contre Roberto Bolonti ( 35-3-0, 24 ko’s ) . En perspective du plus gros combat de sa carrière contre Sergey Kovalev, champion unifié de la division, Pascal agit tel un matador face au coriace Roberto Bolonti.

Accueilli chaleureusement par la foule, Pascal souhaite performer avec inspiration afin d’honorer les mémoires du légendaire Jean Béliveau et de son amie Michelle Therrien( Pascal arriva sur le ring avec le fameux numéro quatre ). Bolonti visita le plancher au deuxième round suite à un jab de Pascal. Possiblement embarrassé, Bolonti cherchera en toute vraisemblance une porte de sortie dans les minutes suivantes.

Dans le plus grande controverse, Bolonti encaisse une faible droite après une séparation demander par l’arbitre à la fin du second round. À trois reprises, Michael Griffin demande aux deux boxeurs de cesser les échanges, Pascal ignore cette consigne puisqu’il frappe suite à un bris. L’Argentin tombe étonnamment sur le sol et laisse allongé de longues minutes , après un coup des plus inoffensif. Voyant que le combat ne se déroula pas à son avantage, Bolonti semble avoir exagéré sa réaction suite au coup, le temps nous le dira. Si c’est le cas, l’intention du visiteur fut BOLONTI BLESSÉde faire disqualifier l’ancien champion du monde des Mi-Lourds de la WBC.

Ce combat se termine en No Contest à 2:29 secondes du second round sous les huées de la foule. Une question demeure, Pascal est-il prêt pour Kovalev après seulement deux rounds de combat?

David Lemieux vs Gabriel Rosado

David Lemieux prévoit un duel de cogneur

David Lemieux prévoit un duel de cogneur

Chez les poids Moyens, l’artiste du KO québécois, David Lemieux ( 32-2-0, 30 ko’s ) se devait de briller sur le réseau HBO contre Gabriel Rosado ( 21-8-0, 13 ko’s ). À son dernier combat en BKB, Rosado soutira une victoire par arrêt de l’arbitre sur le redoutable Brian Vera.

Lemieux explose dès le début du combat. Il force Rosado dans les câbles, l’obligeant ainsi à boxer sur les talons. Ses coups en corps résonnent comme le tonnerre à l’intérieur de la défense du bagarreur de Philadelphie. Rosado tombe au tapis au troisième round.

Jusqu’au dixième et dernier round, Lemieux bombarda Rosado par plusieurs violentes combinaisons. Lemieux ne ralentit à aucun moment, ce qui est très prometteur pour la suite de sa carrière. L’oeil gauche de Rosado, de même que le reste de son visage ne purent en prendre d’avantage, alors l’arbitre procéda à l’arrêt du combat à 1:45 secondes du dixième round.


Steven Butler vs Lyes Chaibi

steven butlerDans la catégorie des Super Mi-Moyens, une des étoiles montantes de la boxe québécoise, Steven Butler ( 8-0-0, 7 ko’s ) poursuit son ascension contre le gaucher Lyes Chaibi ( 12-7-2, 2 ko’s ) de Saint-Étienne, Loire, France.

Durant le premier round. Butler fut ébranlé par une gauche de Chaibi. Visiblement enragé, Steven termina le round en force. Affrontant un adversaire peu orthodoxe, Butler dû varier ses attaques afin de créer une faille dans l’excellente défensive du pugiliste français. Par moment, Butler encaissa de bonnes mains gauches arrière de la part de son rival.

Steven Butler réussit à mettre un terme au combat à 1:14 secondes du cinquième round par un barrage de coups qui submergea Chaibi. Toutefois, l’arrêt du combat semble quelque peu prématuré puisque Chaibi avait encore les mains hautes et aurait pu riposter.

David Théroux vs Maurycy Gojko

DAVID thérouxChez les Super Légers, la nouvelle acquisition d’Interbox, David Théroux ( 4-0-0, 3 ko’s ) de Sorel-Tracy affrontait gaucher, Maurycy Gojko ( 22-44-3, 8 ko’s ) de Gliwice, Pologne. Bien qu’il détenait 65 combats de plus que son adversaire, Théroux domina son rival en le découpant avec ses puissantes main droites du début à la fin.

Gojko visita le plancher à deux reprises durant le second round du combat. Théroux gagne par décision unanime de 60-52 sur les cartes des juges.

Yves Ulysse Jr vs Lukasz Janik

yves ulysse ce soorDans la catégorie des Super Légers, le magicien du ring, Yves Ulysses Jr ( 4-0-0, 3 ko’s ) se mesurait à Lukasz Janik ( 12-7-1, 6 ko’s ) de Katowice, Pologne.

Ulysse Jr arrive une fois de plus à nous émerveiller par sa rapidité et précision. Ses multiples attaques empêchent Janik de monter un attaque constructive. Ulysses termine le combat en mitraillant son adversaire au grand plaisir de la foule présente.

Yves Ulysse Jr se mérite une victoire par décision unanime de 80-72 sur les cartes des juges.

Bogdan Dinu vs Mickael Vieira

bogdan dinu ce soirDans la catégorie reine de la boxe, Bogdan Dinu ( 11-0-0, 7 ko’s ) fit face à Mickael Vieira ( 14-4-1, 7 ko’s ) de Montlucon, Allier, France. Dinu se devait de ne pas sous-estimer son rival qui détient une victoire sur l’ancien champion des Lourds de la France, Gregory Tony.

Dinu s’empresse de détruire son rival au corps à l’aide de violents crochets de droit. Vieira chutes deux fois au tapis en se tenant le côté gauche. Clairement submergé par la douleur, le Français n’arrive pas à se relever.

Bogdan Dinu gagne par KO à 2:49 secondes du premier round

Joel Diaz Jr vs Pedro Navarette

joel diazDans la division des poids Plumes, Joel Diaz Jr ( 17-0-0, 13 ko’s ) la recrue de Jean Pascal souhaitait impressionner le public du Centre Bell en affrontant l’expérimenté Pedro Navarette ( 28-19-3, 17 ko’s ) de Mexico City, Mexico.

Joel Diaz Jr gagne par KO à 3:00 du quatrième round sur Pedro Navarette avec un solide crochet de gauche au corps, envoyant son rival au plancher par le fait même. KO à 3:00 du quatrième round.

Schiller Hyppolite vs Norbert Nemesapati

SCHILLERChez les Mi-Lourds, Schiller Hyppolite ( 13-1-0, 9 ko’s ) affrontait Norbert Nemesapati ( 15-1-0, 14 ko’s ) un puissant cogneur de Budapest, Hongrie pour le titre vacant de la WBC International argent des Mi-Lourds.

Hyppolite attaque agressivement son adversaire causant ainsi le premier knockdown durant le troisième round d’un combat excitant. Il termine son adversaire avec une série de brutales mains droites à la tête à 1:26 secondes du onzième round.