”Ma stratégie contre GGG” – Bernard Hopkins

Bernard Hopkins

Bernard Hopkins

Entrevue éclair avec Bernard Hopkins

Par Jeff Emond Jeffrey

En vue du choc des titans entre David Lemieux et Gennady Golovkin, le légendaire Bernard Hopkins nous révèle comment il combattrait ce dernier si il performerait encore chez les poids Moyens. De 1995 à 2005, L’Exécuteur de Philadelphie marqua à jamais cette catégorie pour ensuite défier les plus malins des experts et le temps lui-même chez les Mi-Lourds.

The Main Fight eut l’opportunité de demander à Bernard quelle serait sa stratégie pour remporter une victoire à GGG.

Bernard Hopkins : Je maintiendrais mon jab au visage durant tout le duel, sans lui laisser le temps de bien déposer ses pieds afin qu’il puisse lancer ses coups de puissance. C’est ce genre de chose qu’il faut faire contre de redoutables cogneurs.

D’autre part, il faut constamment bouger pour vaincre Golovkin. GGG me fait parfois penser à Felix Trinidad au niveau de l’attaque. J’avais étudié le duel entre Tito et Oscar et j’avais rapidement remarqué que Felix cessait de fonctionner dès que De la Hoya se déplaçait de droite à gauche. David devra exploiter cette faille.

De plus, GGG adore son crochet de gauche, tout comme Felix Trinidad. Je pense que ces deux boxeurs étaient des gauchers naturels avant de sa battre de manière orthodoxe, car tous deux favorisent considérablement cette arme, plus que les boxeurs droitiers que j’observe régulièrement. Suite au combat contre Tito, j’avais la main droite enflée tellement je mettais protégé contre son crochet de gauche à ma tête. Mais c’était la bonne stratégie et elle s’applique à GGG.