Lemieux parmi l’élite!

David Lemieux en compagnie du président d'Eye of the Tiger Management

David Lemieux en compagnie du président d’Eye of the Tiger Management

Entrevue avec David Lemieux

Par Jeff Emond Jeffrey

Le 6 décembre prochain, David Lemieux aura la chance de briller en finale du gala ” HBO boxing after dark”. Intitulé ”Brooklyn Brawl”, ce combat promet rien de mois que de l’adrénaline pour les fans de boxe. Armé de ses poings d’acier, Lemieux tentera de détruire le solide Gabriel Rosado ( 21-8-0, 13 ko’s ), un boxeur aussi connu pour son efficace contre-attaque. Une victoire sur King Rosado donnera à Lemieux l’opportunité de se mesurer à des têtes d’affiche comme Saul ”Canelo ”Alvarez, Miguel Angel Cotto et possiblement Gennady Golovkin.

The Main Fight eut l’occasion de discuter avec David Lemieux sur son prochain combat, Saul Alvarez et GGG.

Jeff Emond Jeffrey : Bonjour David! Comment vas-tu?

David Lemieux :
Toujours en préparation. Je suis en pleine forme.

JEJ : Tu affronteras très prochainement Gabriel Rosado, un solide encaisseur détenant de notables victoires sur l’ancien champion de l’IBF des Super Mi-Moyens Kassim Ouma, , Sechew Powell et Brian Vera ( en circuit BKB: Big Knockout Boxing ). Quels sont tes impressions sur Rosado?

DL :
Comme tu l’a mentionné, il ne tombe pas facilement et est de loin supérieur à ce que peut révéler sa fiche. Ce guerrier se donne à fond à chacune de ses performances. Il a passé le KO à Vera en BKB, ce qui n’est pas rien. Il s’inclina seulement contre les meilleurs, tels que Peter Quillin, Jermell Charlo et Gennady Golovkin. En ce qui concerne ce dernier, Rosado lui a livré toute une bataille. C’est une excellente opportunité pour moi, je suis vraiment heureux du déroulement de ma carrière.

JEJ :
Crois-tu que Rosado est en mesure de résister à ta puissance?

DL : Je ne crois pas. Cela va dépendre comment il va se comporter dans le ring.

JEJ : Dû à sa réputation d’encaisseur. Représente-il possibilité d’accumuler des rounds d’expérience?

DL : J’ai fais plusieurs combats, donc j’ai déjà un bon nombre de rounds en expérience. J’ai beaucoup appris en douze rounds contre Joachim Alcine et largement progressé depuis ce temps.

JEJ :
Ressens-tu de la pression à l’idée de de compétitioner en finale d’un gala HBO?

DL : C’est un pression positive. Cet affrontement va déterminer mon avenir. Je m’entraîne extrêmement fort pour montrer à l’auditoire américaine l’étendue de mes habilités. J’ai la certitude que tout va bien aller le 6 décembre.

JEJ : Comment va ta préparation pour ce duel?

DL : Tout se passe à merveille avec mon entraîneur Marc Ramsay. Je pratique mon sparring avec Schiller Hyppolite qui va vraiment bien par les temps qui courent, Jean Pascal et Francy Ntetu. Ce sont des boxeurs de haut niveau. Je suis bien entouré.

JEJ : Comment réagis-tu au propos d’Oscar De La Hoya qui t’envisage déjà en tant que prochain adversaire à l’ancien champion unifié WBA et WBC des Super Mi-Moyens, Saul Alvarez, ?

DL : Je trouve extraordinaire qu’une légende de la boxe comme Oscar me regarde progresser. C’est dans mes plans d’obtenir un combat contre Alvarez, Gennady Golovkin ou autres. Affronter un boxeur talentueux comme Canelo ne serait pas un cadeau pour moi, mais pour lui non plus. Je serais capable de lui faire mal.

JEJ : Beaucoup de gens comparent déjà ta force de frappe à celle de Golovkin, se demandant lequel de vous deux possède le plus de puissance. Penses-tu être au même niveau que GGG?

DL : Parfaitement! Je respecte Golovkin comme étant un excellent boxeur, mais je me vois également en champion du monde. Quand va venir le temps de me battre contre lui, non seulement je vais me battre, mais je vais également gagner. Ce sera comme Marvin Hagler contre Thomas Hearns. Pour l’instant je me concentre sur Rosado. Suite au 6 décembre, le sujet principal de la division des poids Moyens sera un duel potentiel entre moi et GGG.