Lemieux et Stevenson : L’envers du respect

David Lemieux veut atteindre le sommet de sa division

David Lemieux veut atteindre le sommet de sa division

Par Jeff Emond Jeffrey

Pendant qu’Adonis Stevenson défend sa couronne contre des adversaires plus ou moins dangereux depuis son passage chez Haymon, David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko’s )en surprit plus d’un en décidant d’affronter l’homme au sommet de sa division, Gennady ”GGG” Golovkin ( 33-0-0, 30 ko’s ). C’est ce qui marqua l’actualité de la boxe d’ici ces derniers jours. L’évidence saute aux yeux, les gens admirent d’avantage le risque que prend Lemieux en se mesurant au champion de la WBA des Moyens, que le but de Superman de garnir son compte en banque.

Lemieux avait l’option d’effectuer une défense optionnelle, mais il n’en fit rien. De plus, le nouveau champion de l’IBF des Moyens aurait pu attendre de défier le gagnant du combat entre Miguel Angel Cotto et Saul Alvarez, mais il n’en fit rien. Peu d’experts ont envisagé la possibilité que le jeune tigre du Nord s’attaque dès maintenant au redoutable GGG. Cependant, beaucoup affirment que Lemieux n’est pas encore prêt pour un tel défi. Cotto et Alvarez serait plus à la portée du nouveau champion. Toutefois, GGG n’a jamais affronté un cogneur de la trempe à David. Donc, l’audace de Lemieux pourrait bien surprendre Golovkin si ce dernier le sous-estime. Cette même audace commande également le respect des gens.

Voici la raison qui anime la fascination pour le noble art; Tout peut changer d’un seul coup et ce malgré les pronostiques des meilleurs analystes de la planète. Plus important que tout, les fans de boxe se souviendront du courage de David, tout comme celui d’Arturo Gatti pour avoir osé viser les étoiles, peu importe le résultat.

Stevenson : de Cleverly a Karpency

La carrière de Stevenson ( 26-1-0, 21 ko’s ) commence à ressembler à une mauvaise blague. En effet, le champion de la WBC des Mi-Lourds est passé maître dans l’art d’éviter de réel défi. Il y a quelques heures, The Main Fight apprit que l’ancien champion de la WBO des Mi-lourds, Nathan Cleverly ( 29-2-0, 15 ko’s ) était parmi les candidats dans le but de se mesurer à Superman. Un adversaire beaucoup plus sérieux selon une multitude de fans.

L’idée n’est pas de dénigrer Tommy Karpency ( 25-4-1, 14 ko’s ) , mais il s’agit tout de même d’un choix insultant l’intelligence des amateurs de boxe. Les derniers adversaires de Karpency furent Rayco Saunders ( 23-27-2, 10 ko’s ), le triple champion des Mi-Lourds Chad Dawson ( 32-4-0, 18 ko’s ) et Dhafir Smith ( 27-25-7, 4 ko’s ). Personne n’oublia la facilité avec laquelle Stevenson terrassa Dawson, 76 secondes seulement. Karpency eut dû mal à obtenir une victoire par décision partagée sur ce même Dawson, blessé à l’épaule à partir du troisième round.

Nous parlons ici de respect. David en mérite par son désir de marquer l’histoire de la boxe de la province, Stevenson ne s’y intéresse plus depuis longtemps.