L’Aube Rouge et le champion du peuple

Beterbiev détruit Tavoris Cloud à 0:38 secondes du 2ème round

Beterbiev détruit Tavoris Cloud à 0:38 secondes du 2ème round


Par Jeff Emond Jeffrey

Samedi, le 27 septembre 2014. Le Rocket Russe, Artur Beterbiev ( 5-0-0, 5 ko’s ) se devait de défier le tonnerre en affrontant l’ancien champion des Mi-Lourds de l’IBF, Tavoris ” Thunder” Cloud ( 24-2-0, 19 ko’s ). Le titre de la NABA des Mi-Lourds est en jeu.

Le Rocket a agit en véritable rouleau compresseur en procédant à la totale destruction de l’ancien champion du monde de l’IBF. C’est peu dire, Beterbiev envoya Cloud trois fois au tapis dans le tout premier round.

Il continua l’anéantissement de Thunder au début de le seconde reprise. Artur Beterbiev gagne le coeur des Québéçois avec une excitante victoire par knock-out à 0 38 secondes de ce round.Cloud n’avait jamais visité le sol de sa carrière. Face au Rocket Russe, il y fut projeté à quatre reprises, incluant sa chute dans les premières secondes du deuxième et dernier round.

Beterbiev est en mission pour dominer la division des Mi-Lourds.

Ouellet s'incline par décision unanime de 39-36 trois fois dans un combat émouvant.

Ouellet s’incline par décision unanime de 39-36 trois fois dans un combat émouvant.

Stéphane Ouellet vs Cedric Spera

Après dix années loin du ring, le public réserva un accueil à un homme qui a tout donné pour la boxe québéçoise,Stéphane Ouellet ( 29-5-0, 18 ko’s ). Pour marquer l’occasion, Le Poète livra une brillante performance face au Belge, Cedric Spera ( 10-2-0, 2 ko’s ).

La foule présente n’a jamais cessée de scander son nom au long de l’affrontement. Le Poète reçu une chaleureuse ovation dès son entrée dans le ring. Ouellet n’a pas perdu l’efficacité de son jab. Il ouvrit la défensive de Spera pour l’ébranlé avec un crochet de gauche parfait.

Au cours de la deuxième reprise, Ouellet remporta un violente échange de coups au centre du ring. Cependant, un crochet de gauche en contre-attaque ébranla momentanément le Poète qui avait négligé sa défensive pendant une seconde.

Durant le troisième round, Ouellet reprit le contrôle en gardant son adversaire à distance, toujours avec son jab naturel. Par moment, il réussit à inquiéter Spera avec des crochets de gauche à l’extérieur.

Malheureusement, Stéphane fut un peu trop brave en attaque. En effet, Spera réussit à le surprendre par un court crochet de droit surprise. Ouellet tomba sur le sol, mais n’a jamais été ébranlé. IL termina le combat avec courage et détermination.

Tout au long de ce duel émouvant, la foule supporta celui qu’on peut maintenant surnommé le champion du peuple. Stéphane Ouellet s’incline par décision unanime de 39-36, 39-36, 39-36.


Dierry Jean gagne sur Ruiz par TKO à 2:42 du 5e round

Dierry Jean gagne sur Ruiz par TKO à 2:42 du 5e round

Dierry Jean vs Daniel Ruiz

Dans la division des poids Légers, le champion de la NABF, Dierry Jean ( 26-1-0, 18 ko’s ) défendait son titre face à Daniel Ruiz ( 32-7-2, 22 ko’s ).

Dierry Jean gagne par TKO à 2:42 secondes du cinquième round dans une véritable guerre de tranchées. Il demeure le champion de la NABF des légers.

Décarie gagne par TKO à 2:08 secondes du 5e round

Décarie gagne par TKO à 2:08 secondes du 5e round

Antonin Décarie vs Ivan Pereyra

Chez les Mi-Moyens, Antonin Décarie ( 30-2-0, 9 ko’s ) se mesurait à Ivan” El Ruso ” Pereyra ( 19-3-0, 13 ko’s ) de Torreon, Mexique.

Décarie brisa systématiquement son adversaire avec des combinassions au corps suivit par des uppercuts de gauche et droite. C’est au cinquième round que le coup fatal survient. Décarie atteint El Ruso au foie avec un cinglant crochet de gauche. Le Mexicain ne put battre le compte de l’arbitre.

Antonin Décarie gagne par TKO à 2:08 secondes du cinquième round.

Kevin Bizier remporte une impressionnante victoire par TKO à 2:31 secondes du 1er round

Kevin Bizier remporte une impressionnante victoire par TKO à 2:31 secondes du 1er round

Kevin Bizier vs Laszlo Fazekas

Toujours chez les Mi-Moyens, Kevin Bizier ( 22-1-0, 15 ko’s ) poursuit sa route vers un combat de championnat. Pour se faire, il devait passer sur le corps de Laszlo” Bulldog ” Fazekas ( 22-15-1, 17 ko’s ) de Budapest, Hongrie.

Bizier anéantit Fazekas à l’aide d’un solide crochet de gauche au foie. Le Bulldog ne put poursuivre le combat. Kevin gagne par TKO a 2:31 du tout premier round et impressionne une fois de plus.

Yves Ulysse jr gagne sur Krystian Huczko par décision unanime de 60-52,60-54 et 60-54

Yves Ulysse jr gagne sur Krystian Huczko par décision unanime de 60-52,60-54 et 60-54

Yves Ulysse Jr vs Krystian Huczko

Dans la division des Super Légers, le flamboyant et charismatique Yves Ulysse Jr ( 3-0-0, 3 ko’s ) affrontait Krystian Huczko ( 2-0-0 ) de Zgorzelec, Pologne.

Rapide comme l’éclair, Ulysse submergea Huczko du début à la fin. Bien qu’il ait touché à profusion le Polonais avec ses combinaisons, ce dernier arriva tout même à se rendre à la limite. À la fin du cinquième round, Junior ébranla sérieusement son adversaire. Visiblement frustré, Huczko projeta Ulysse sur le sol. La spectaculaire recrue d’Interbox se releva en effectuant un flip digne d’un acrobate.

Yves Ulysse Jr gagne sans difficulté une décision unanime de 60-52, 60-54 et 60-54.

Erik Bazinyan vs Baptiste Castegnaro

Chez les Mi-Lourds, Erik” Bzo ” Bazinyan ( 5-0-0, 3 ko’s ) s’opposait à Baptiste Castegnaro ( 5-2-0, 2 ko’s ) de Marseille, France.

Bzo aurai tout essayé pour passer le knock-out à Castegnaro. Cependant, la résilience du Français a forcé ce duel à la limite. Suite à de puissantes mains droite d’Eric, le Français se replia en défensive pour le reste de l’affrontement. Bzo alterna de style entre southpaw et droitier afin de confondre avec succès le courageux Castegnaro.

Bazinyan gagne sur Castregnaro par décision unanime de 60-53, 60-54 et 60-54

Bazinyan gagne sur Castregnaro par décision unanime de 60-53, 60-54 et 60-54

Eric Bazinyan remporte une excitante victoire par décision unanime de 60-53, 60-54 et 60-54.

Steven Butler gagne par un spectaculaire TKO à 2:44 secondes du 2e round

Steven Butler gagne par un spectaculaire TKO à 2:44 secondes du 2e round

Steven Butler vs Bernard Follea

Suite à ses spectaculaires victoires contre Sylwester Walczak et Mikael Mathieu, Steven Butler ( 4-0-0, 3 ko’s ) continua sa lancée contre Bernard Follea ( 5-2-1, 1 ko ) de Rouen, France.

Butler se présenta dans le ring avec le chandail de son joueur de hockey préféré, Sidney Crosby. Le favoris de la foule ne perdit pas de temps à s’imposer face à Follea. En effet, le pugiliste français visita le plancher suite à une combinaison droite et gauche en crochet au premier round.

Butler poursuivi son travail de destruction au cours du deuxième round. Une série de brutales mains droite ont forcées l’arbitre à arrêter le combat.

Steven Butler gagne de façon spectaculaire par TKO à 2:44 secondes du second round et souleva la foule du centre Bell par la même occasion .