Kovalev invincible!

Sergey Kovalev gagnant sur Jean Pascal

Sergey Kovalev gagnant sur Jean Pascal

Par Jeff Emond Jeffrey

Samedi, le 14 mars, Montréal. Dans l’optique d’unifier les quatre couronnes de la désormais prestigieuse division des Mi-Lourds, Sergey Kovalev ( 26-0-1, 23 ko’s ) devait défendre ses titres de la WBA,WBO et IBF contre Jean”Blackboa”Pascal( 29-2-0, 17 ko’s) , ancien champion lui-même.

Ce fut un des combats des plus électrisant . La puissance de Kovalev est effectivement titanesque. Le Russe domina tôt dans le combat et arriva à envoyer Pascal au sol à la fin du troisième round pour la première fois de sa carrière.

La fin semblait imminente pour le favori de la foule et il est juste d’affirmer que Jean fut grandement appuyé par la foule du Centre Bell. Suite à sa chute, Jean entreprit le quatrième round déterminé à renverser la vapeur. Ce dernier prouva sa vaillance en remportant le cinquième et sixième avec de coups solides qui ébranlèrent Kovalev à quelques reprises. Cependant, les bombes de Kovalev ralentirent l’aspirant au cour de le sixième reprise. Kovalev termina son travail de destruction à 1:03 secondes du huitième et dernier round.

À présent, le regard du Krusher se tourne vers Adonis Stevenson, tenant du titre de la WBC convoité par Sergey. Le champion invaincu doit toutefois affronter Nadjib Mohammedi avant d’entreprendre ce processus.

En définitive, Pascal peut marcher la tête haute. Parfois, une défaite se transforme en victoire, dépendamment de la performance du vaincu dans un duel. Ce fut le cas pour Jean Pascal qui en sortira assurément grandi de cette guerre.

Vyacheslav Glazkov vs Steve Cunningham

Dans la division reine, l’ancien double champion des Lourd Légers, Steve ”USS” Cunningham ( 28-6-0, 13 ko’s ) défendait son titre de la USBA contre le médaillé de bronze de 2008, Vyacheslav”The Tsar” Glazkov ( 19-0-1, 12 ko’s ) de Lugansk, Ukraine. Au cours de sa carrière, Cunningham détient des victoires notables sur Krzysztof Wlodarczyk, Marco Huck, Tomasz Adamek, Wayne Brathwaite et Troy Ross. Le gagnant de cette éliminatoire affrontera le champion des Lourds unifié de l’IBF, WBO, WBA, Wladimir Klitschko ( 63-3-0, 53 ko’s ).

Ces deux pugilistes ont livrés une guerre de jab sans vraiment se compromettre l’un et l’autre à l’attaque. Ce n’est que durant le dernier round que l’action débuta, alors que Glazkov fit reculer Cunningham avec une violente main droite.

Vyacheslav Glazkov remporte la victoire par décision unanime 116-112, 115-113 et 116-112.

Vasily Lepikhin vs Isaac Chilemba

Dans la catégorie des Mi-Lourds, Vasily Lepikhin ( 17-0-0, 9 ko’s ) se mesurait à Isaac Chilemba ( 23-2-2, 10 ko’s ) pour le titre vacant de la NABF. Fort de ses succès contre Denis Grachev et Edison Miranda, Chilemba souhaitait poursuivre sur cette lancée en ajoutant le nom du nouveau protégé d’Interbox et de Main Events à son tableau de chasse.

Chilemba arriva à tenir Lepikhin à distance avec le jab. Par moment, Vasily atteint la cible avec de brutales mains droite. Jusqu’à la sixième reprise, Le combat était plutôt égal, mais les choses se compliquèrent à la fin du round dû à une solide main droite qui ébranla Lepikhin.

Suite à cela, L’Ukrainien retraita en défensive en refusant d’attaquer tout en se tenant dos aux câbles. Lepikhin demeura hésitant pour le reste du duel de peur de se faire frapper à nouveau, au grand déplaisir des fans présent au Centre Bell.

Isaac Chilemba l’emporte aisément par décision unanime de 99-91, 100-90 et 100-90.


Dierry Jean vs Carlos Manuel Reyes

Chez les Légers, Dierry ”All In” Jean ( 2 7-1-0, 19 ko’s ) affrontait le coriace Carlos ” Le Bazooka ”Manuel Reyes ( 25-3-1, 17 ko’s ) dans un combat opposant Haïti à la République Dominicaine. Jean arriva à tenir tête à Lamont Peterson l’année dernière et soutira un gain par arrêt de l’arbitre face à Daniel Ruiz à sa dernière sortie.

La foule réserva un accueil chaleureux à Jean. Ce dernier commence le combat lentement en étudiant Reyes et le tenant au bout de son jab. Durant le troisième round, Jean ouvre la machine et envoie Reyes par deux reprises au sol à l’aide de crochets de gauche au corps.

Dierry Jean l’emporte par knockout à 2:48 secondes du troisième et dernier round.

Dmitry Mikhaylenko vs Felipe De La Paz

Dans la catégorie des Mi-Moyens, Dmitry ”The Mechanic” Mikhaylenko ( 18-0-0, 7 ko’s ) défiait Felipe De la Paz Teniente ( 15-3-2, 6 ko’s ) de Monterrey, Nuevo Leon, Mexique.

Mikhaylenko envoya son adversaire au sol à l’aide d’un crochet de gauche au corps dès le premier round. L’Ukrainien ponctua le second round avec un solide crochet de droit.

Au terme de la cinquième reprise, De La Paz mentionna à l’arbitre qu’il ne désirait plus poursuivre le combat face au persistant Mikhaylenko. The Mechanic gagne le combat par knockout technique.

Yves Ulysse Jr vs Miguel Antoine

Dans la catégorie des Super Légers, le multiple champion amateur canadien, Yves Ulysse Jr ( 5-0-0, 3 ko’s ) se devait de surmonter un défi de taille en affrontant Miguel ”Hands of Stone” Antoine ( 17-1-1, 9 ko’s ), un adversaire possédant quatorze combats de plus que le favori de la foule. Les rumeurs veulent qu’Ulysse affronterait Dmitry Mikhaylenko prochainement.

Durant la première moitié du combat, Ulysse le magicien endort son rival en utilisant que sa droite. Ulysse déchaîna une série d’attaque foudroyante sur Antoine dans les dernières secondes du troisième round. Yves envoie son rival au sol par deux fois durant la quatrième reprise grâce à son crochet de gauche de plus en plus consistant.

Ulysse projette son adversaire une autre fois durant le cinquième et dernier round et l’emporte par TKO à 2:43 secondes.

David Théroux vs Lukasz Janik

Chez les Super Légers, le héro de Sorel-Tracy, David Théroux ( 5-0-0, 3 ko’s ) était de retour dans le ring contre Lukasz Janik ( 13-9-1, 7 ko’s ) de Katowice, Pologne. Ce dernier a également affronté Steven Butler, Jo Jo Dan et Yves Ulysse Jr.

Théroux a respecté son plan de match en détruisant Janik au corps. Janik chutes deux fois au tapis au cour du round numéro trois par de cinglants crochets de gauche du guerrier de Sorel-Tracy.

David Théroux gagne par TKO à 2:31 secondes du troisième et dernier round.

Nadjib Mohammedi vs Lee Campbell

Dans la catégorie des Mi-Lourds, l’aspirant numéro un de l’IBF, Nadjib Mohammedi ( 36-3-0, 22 ko’s ) n’eut aucun mal à disposer de Lee Campbell ( 8-1-0, 4 ko’s ).

Mohammedi se montre agressif dès le départ contre Campbell qui surprend beaucoup de gens par sa résilience. L’aspirant numéro un de l’IBF gagne par TKO à 2:38 secondes du sixième round après avoir percer la défensive de son rival.

La tâche sera lourde pour Mohammedi, puisqu’il devra faire face au titan Sergey Kovalev