Kevin Bizier brille sur ESPN

bizier fnf

Kevin Bizier a porté sa fiche à (20-0-0 14 K.-O) avec sa victoire par abandon sur Nate Campbell.

Montréal | Le monde de la boxe était tourné vers Kevin Bizier, vendredi, alors qu’il effectuait ses débuts sur la prestigieuse chaîne ESPN. Il était confronté au vieux routier qu’est Nate Campbell. Le boxeur originaire de Saint-Émile l’a emporté par abandon au neuvième round.

« On avait une stratégie, dès le début du combat, ont voulaient lancés beaucoup de coups au corps et je crois avoir réussi  », a lancé Kevin Bizier en conférence de presse.

Affamé Kevin Bizier entame le premier round en force, où il domine le vieux routier qu’est Nate Campbell. La domination du poulin de Marc Ramsey se poursuit aux deuxièmes et troisièmes rounds.

Déterminé à remettre à sa place  le vieux Campbell, Bizier se fait très insistant au quatrième et grâce à plusieurs combinaisons bien placées, il réussit à faire mal à l’américain. À ce rythme, Nate Campbell ne finira certainement pas le combat.

« Au lieu de me faire imposer un rythme, j’ai décidé d’imposer le mien et tous les coups (crochet, direct, uppercut) ont fonctionné », souligne Bizier. Avec l’âge, je savais que mes coups allaient lui faire mal. 

Des suites de 8 rounds de domination complètent, les hommes de coin de Nate Campbell ont décidé de mettre fin au calvaire de leur protégé. Selon plusieurs personnes présentes ce soir, Campbell aurait subi une blessure au dos.

Baha Laham a remporté une décision majoritaire contre Tyler Asselstine

Baha Laham a remporté une décision majoritaire contre Tyler Asselstine

Laham surprend Asselstine

Le Montréalais Baha Laham, a pour sa part savouré une onzième victoire en carrière à son entrée en scène sur le réseau d’ESPN2. En disposant

de Tyler Asselstine par décision majoritaire (95-95, 96-94 et 96-95), il porte donc sa fiche à 13-0-0 7 K.-O.

Déjà le combat qui mettait aux prises Micheal Gadbois et Krzysztof Rogowski avait été de très haut niveau, celui entre Laham et Asselstin l’est autant. Dominé lors des deux premiers assauts, Baha Laham revient cependant en force lors des rounds deux, trois et quatre.

À la suite de 10 rounds chaudement disputés, Baha Laham est déclaré vainqueur par décision majoritaire.

Gadbois-Rogowski

En début de soirée, les amateurs présents au Centre Bell ont pu observer les prouesses du jeune Micheal Gadbois. Même s’il n’a eu que quelques jours pour se préparer pour Rogowski, Micheal Gadbois a été en mesure de triompher par décision majoritaire sur le polonais (56-56, 57-55, 59-53).

Le premier son de cloche se fait entendre et les deux pugilistes s’échangent déjà plusieurs coups. Comme c’est souvent l’habitude, lors du premier round, aucune grosse attaque n’est tentée par les boxeurs. « Au premier round, je ne me sentais pas tellement bien », a avoué le Québécois.

Micheal Gadbois, le guerrier.

Micheal Gadbois, le guerrier.

Gadbois et Rogowski prouvent au deuxième round qu’ils sont ici pour une guerre. Tour à tour, ils s’échangent de solides frappes. À un moment donné, Micheal Gadbois ébranle momentanément Krzysztof Rogowski.

Plus le combat avance, plus les coups du favori local font mal au polonais. Vers la fin du troisième, Gadbois lance une combinaison qui touche solidement la cible et Rogowski chute au plancher. « C’est bizarre, que c’était lors des fins de round que j’avais un surplus d’énergie, mais malgré ça je l’ai touché à quelques reprises et même que j’ai réussi à l’envoyer au tapis », explique Gadbois.

Coupé à plusieurs reprises avec des coups de têtes et coups de coude, Micheal «l’Unique» Gadbois était dans tous ses états après le combat. « Il devrait faire du rodéo, non pas de la boxe. Ça aucun sens, il m’a coupé une première fois avec un coup de coude et au quatrième round, il m’a donné un coup de tête », a lancé Gadbois.

Voici les résultats de Rapide et Dangereux 3

Kevin Bizier bat. Nate Campbell par abandon

Baha Laham bat. Tyler Asselstine par décision majoritaire (95-95, 96-94 et 96-95).

Michael Gadbois bat. Krzysztof Rogowski par décision majoritaire (56-56,57-55 et 59-53).

Marc Pagcaliwangan bat. Laszlo Fekete par disqualification

Didier Bence bat. Joey Dawejko par décision partagée

Steven Harvey bat. Stéphane Tessier par décision partagée (37-39,39-37 et 39-37).

Steve Rolls bat. Ahmad Selemani par décision unanime (40-36,40-36 et 40-36).