« Je veux être proche des fans » – Batyr ”777” Jukembaev

Anna Reva et Batyr Jukembaev  crédit photo : Bob Lévesque.

Anna Reva et Batyr Jukembaev
crédit photo : Bob Lévesque.

Entrevue avec Batyr Jukembaev

Par Jeff Emond Jeffrey

En vue de son premier combat dans les rangs professionnels, la nouvelle recrue d’Anna Reva, Batyr Jukembaev s’acharne à l’entraînement sous la tutelle du réputé Stéphane Larouche, l’homme derrière les succès d’Eric Lucas, Leonard Dorin, Adrian Diaconu et Lucian Bute. L’étoile du Kazakhstan fera ses débuts au Bain Mathieu samedi prochain le 19 septembre contre Noel Mejia Rincon ( 14-6-1, 10 ko’s ) , un solide cogneur de Zamora au Mexique. Fort de ses 190 victoires sur 225 combats chez les amateurs et plusieurs fois champion national de son pays, ”777”Jukembaev espère impressionner les fans de boxe de la province et au-delà.

The Main Fight eut l’opportunité de discuter avec le jeune gaucher en prévision de la première étape de sa carrière prometteuse.


Jeff Emond Jeffrey :
Comment se déroule ta préparation avec Stéphane Larouche pour ton premier combat chez les pros?

Batyr Jukembaev :
Très bien. Je travaille avec intensité et je me sens fin prêt pour samedi. Stéphane possède beaucoup d’expérience sur la scène internationale. Mon style gauché correspond à la perfection à son enseignement, surtout après avoir constaté la progression de Lucian Bute lorsqu’il évoluait avec lui. Je vais débuter ma carrière chez les 140 livres.

JEJ :
Qui t’a aidé pour tes sessions de sparring?

BJ :
J’ai essentiellement pratiqué avec mon ami David Théroux. C’est un excellent boxeur et surtout excessivement agressif. Il faut se donner à fond à l’entraînement pour être prêt pour la guerre. Nous avons une belle collaboration David et moi.

JEJ : Est-ce que ta famille aura la chance d’assister à tes débuts?

BJ : Malheureusement non. Cependant, elle pourra regarder le combat sur You Tube.

JEJ :
Quelles sont tes impressions sur ton adversaire, Noel Mejia Rincon?

BJ :
C’est un bon départ puisqu’il cogne dure. Je le prends au sérieux, mais je vais surtout me concentrer sur mon style afin de bien contrôler le ring et mordre lorsque l’opportunité se présentera.

JEJ : Que penses-tu de l’accueil des gens de la province jusqu’à maintenant?

BJ : J’ai été très touché de leurs messages de soutient et d’encouragement sur Facebook et partout où je vais. Je sens leur énergie et ça me motive énormément. J’ai vraiment hâte de rencontrer chacun d’entre-eux et de me faire beaucoup d’amis. Je veux que tous s’amusent en regardant mes combats.Je suis impatient de leur montrer mon savoir-faire le soir du 19 septembre. Je veux être proche des gens d’ici.