« Je ne le sous-estime pas David, mais je ne le sur-estime pas  » – Hassan N’Dam N’Jikam

Hassan N'Dam N'Jikam ( 38-1-0, 18 ko')

Hassan N’Dam N’Jikam ( 38-1-0, 18 ko’)

Entrevue avec Hassan N’Dam N’Jikam

Par Jeff Emond Jeffrey

Cest un’ancien champion des Moyens de la WBO déterminé qui démontra son savoir-faire lors de son entraînement devant les médias. En effet, Hassan N’Dam N’Jikam s’est montré confiant en vue de son duel contre le jeune lion, David Lemieux. Bien qu’il remportera une bourse minime pour ce combat, N’Dam considère le titre comme un investissement et plus encore, comme une clé qui lui ouvrira les portes des États-Unis pour son projet d’unifier les titres de sa catégorie.

The Main Fight eut l’occasion de s’entretenir avec Hassan N’Dam N’Jikam concernant son affrontement contre David Lemieux.


Jeff Emond Jeffrey :
Que voudrait dire une victoire sur Lemieux , bien que la bourse soit quelque peu décevante en ce qui te concerne?

Hassan N’Dam N’Jikam :
Je le vois comme un investissement. L’argent suivra dès que je remporterais le titre de l’IBF. Le fait de redevenir champion du monde m’ouvrira également les portes pour un éventuel unification aux États-Unis. Je regarde des boxeurs comme Miguel Angel Cotto, Saul Alvarez et Gennady Golovkin. Je me dois de gagner pour obtenir ces opportunités.

JEJ : On t’a récemment reproché de sous-estimer David. Est-ce le cas?

HNN : Pas du tout. David est un grand boxeur, affamé et puissant. J’ai été mal cité par le passé. Je disais seulement qu’il n’a pas gagné sa place pour le titre, au contraire de moi. Cependant, Lemieux est parmi les meilleurs au monde, donc il a saisi une opportunité de se battre pour le titre. Je ne le sous-estime pas, mais je ne le sur-estime pas non plus. Je le respecte, car nous sommes au même niveau.

JEJ : De nouvelles révélations sur ta stratégie?

HNN : Je me suis préparé pour un combat de quinze rounds avec d’excellents partenaires d’entraînement comme Alfonso Gomez. Qui paie le plus paye le moins, c’est un proverbe français. Toutefois, je veux éviter d’en dire plus.

JEJ : Des projets d’unifications immédiatement suite au combat ?

HNN : Sans trop m’avancer, il m’arrive d’y penser, c’est normal. Je veux gagner pour ma famille ici présente et surtout pour l’anniversaire de ma fille Sarah qui à cinq ans aujourd’hui. Comme je le disais, je suis du niveau de Cotto, Golovkin et tout les autres.

JEJ : Votre manager Gary Hyde s’est ouvertement opposé aux nominations de Benoit Roussel comme juge et Marlon B.Wright comme arbitre. Les gens aimeraient connaître votre opinion sur le sujet.

HNN : Il défend mes intérêts. Je veux seulement que ce soit juste pour moi. Déjà que je performe chez David et devant une foule partisane, je dois demander une totale impartialité pour le championnat.

JEJ : L’entraîneur de David, Marc Ramsay a confié sur Main Fight qu’il a beaucoup travaillé sur l’habilité de son boxeur à couper le ring afin de t’atteindre. Est-ce un facteur qui pourrait t’inquiéter samedi?

HNN : Ça ne m’inquiète pas, car je suis un boxeur complet et je sais comment réagir contre un tel adversaire. Lemieux aura en face de lui Muhammad Ali pour un round, un autre il aura Sugar Ray Leonard et Floyd Mayweather Jr pour un round différent, tout cela dans le but de le mélanger. Donc il ne saura pas comment s’adapter. Bien qu’il est progressé depuis ses défaites contre Joachim Alcine et Marco Antonio Rubio, il lui manque de l’expérience et je vais exploiter cette faille. De plus, la pression de gagner chez lui sera trop lourde le soir du duel.

JEJ : Crois-tu que l’on parle trop de ta défaite aux mains de Peter Quillin et non suffisamment de tes succès dans le ring?

HNN : Absolument! Pourtant j’ai remporté tout les rounds contre Quillin excepté ceux que je suis tombé pour les raisons que tout le monde savent à présent. Je suis revenu fort depuis ce temps, surtout contre Curtis Stevens. On revient souvent sur ma défaite, mais on évite de parler que David à subit une leçon de boxe contre Alcine et s’est incliné face à Rubio par un arrêt de l’arbitre, ce qui n’est pas mon cas. Personne ne m’a arrêté e ce n’est pas samedi que ça va arriver.

JEJ : Lequel de tes adversaires ressemble à Lemieux?

HNN : Je dirais Curtis Stevens en moins puissant. Ce sont deux boxeurs agressif qui travaillent surtout en offensive. Stevens est un peu plus méthodique et plus rapide.