”Je fais face à l’adversité” – Batyr Jukembaev

Batyr Jukembaev et Anna Reva

Batyr Jukembaev et Anna Reva

Entrevue avec Batyr Jukembaev

Par Jeff Emond Jeffrey

Suite à une magnifique carrière amateur issue du Kazakhstan, Batyr ”777”Jukembaev effectua ses débuts chez les professionnels le 18 septembre dernier contre Noel Minja Rincon au Bain Mathieu à Montréal. Après un excellent round d’ouverture, le malheur s’est abattu sur la prochaine vedette d’Anna Reva. Jukembaev se blessa dans une chute avec son adversaire, endommageant ainsi sa jambe gauche au niveau ligamentaire. Initialement, le verdict fut une victoire pour Rincon, puisque que Batyr ne pouvait se relever. Ce dernier fut renversé en ”Non-Décision – No Contest”, considérant que Jukembaev n’a jamais chuté par un coup de poing.

The Main Fight eut l’opportunité de discuter avec Batyr qui cherchera certainement à faire oublier ce souvenir aux fans de boxe de la province.


Jeff Emond Jeffrey :
Bonjour Batyr. Comment vas-tu?

Batyr Jukembaev : Je vais beaucoup mieux merci. Le genou est en rétablissement après une opération qui s’avérait nécessaire. Je croyais qu’on aurait pu éviter cela au tout début, mais il est mieux d’affronter les épreuves difficiles de face. C’est le genre de chose qui arrive dans la boxe et ça va certainement m’endurcir. Je garde un moral d’acier. Je ne peux spécifier encore quand je serais de retour.

JEJ : Immédiatement après le combat ta gérante Anna Reva est venue discuter avec toi. Peux-tu nous révéler l’essentiel de la conversation?

BJ : J’avais la crainte qu’elle me laisse tomber. Je voulais absolument bien performer afin de l’impressionner à mon premier combat que la sensation de l’avoir déçu m’a envahit. Anna m’a réconforter et promit que jamais elle ne ferait une telle chose et que l’important c’était de s’occuper de ma blessure. Son attention et sa compréhension m’ont beaucoup aidé. L’important est de se sentir en confiance avec les gens de mon équipe, Anna, Stéphane Larouche, Pierre Bouchard et tous mes partenaires d’entraînements. Je fais face à l’adversité et surtout hâte de remonter dans le ring dans le but d’effectuer pour la deuxième fois mes débuts professionnels. Cette fois sera la bonne.