Haymon bon pour Lucian?

Lucian Bute

Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

Un peu plus tôt cette semaine, l’ancien champion de l’IBF des Super Moyens Lucian Bute signait avec le mystérieux ”conseiller” Al Haymon. Ainsi, il se joint à une armée de boxeur déjà sous son contrôle. Considéré comme un fantôme dans le monde de la boxe, Haymon était évidement absent de la conférence de mardi.

Étendre son empire au nord

Il y a peu de temps, Al Haymon signa Kevin Bizier et le compatriote de Bute, Jo Jo Dan. En 2013, c’est Adonis Stevenson qui avait rejoint les rangs de Haymon. Habile stratège et homme d’affaires, ce conseiller arrive à maximiser les bourses de ses boxeurs pour le moins de risques possible. Pour les fans, cette perspective n’est pas intéressante puisque que les combats souhaités se matérialisent rarement. La réalité est tout autre pour le boxeur qui empoche le plus d’argent possible, tout en évitant de réels difficultés dans le ring.

Toutefois, Haymon arrive à positionner avec aisance ses boxeurs pour des combats de championnats. Nous avons qu’a penser à Jo Jo Dan et Kevin Bizier qui se disputait le droit d’affronter Kell Brook pour le titre de l’IBF des Mi-Moyens ou Sergio Mora qui devait affronter Jermain Taylor. Cependant, Mora ne méritait en rien cette opportunité, comme plusieurs des boxeurs de Haymon d’ailleurs.

Après avoir été consacré boxeur de l’année 2013, Adonis Stevenson n’arriva pas à répéter l’exploit en 2014, loin de là. Depuis sa signature avec Haymon pour plus de précision. Suivant les conseils du manager invisible, Stevenson évita Sergey Kovalev, Bernard Hopkins et Jean Pascal en quelques mois seulement. Pendant que son compte en banque augmentait, sa réputation déclinait dû à la sélection de ses adversaires.

Ayant été protégé par son organisation durant une grande partie de son règne, Lucian Bute fut littéralement détruit par Carl Froch. Plusieurs affirment que Bute fut simplement exposé face à un réel défi. Même si il engagea Freddie Roach, Bute n’a performé que deux fois depuis sa crucifixion en Angleterre il y a trois ans. Si Bute doit relancer sa carrière, il doit le faire rapidement, car l’horloge tourne en ce qui le concerne. Si Haymon protège déjà la plupart de ses boxeurs, quels types d’adversaires affronteront Bute? Comment Interbox arrivera-t-il à faire la promotion de ces mêmes adversaires lors de futurs galas?

Comme vous avez pu vous en douter, Mikkel Kessler ne sera pas le prochain adversaire de Bute en juin. Si Yvon Michel eut de la difficulté à vendre les deux derniers combats de Stevenson, l’avenir s’annonce inquiétante pour Bute.