Duel de cogneur en vue: entrevue avec  David Lemieux

David Lemieux prévoit un duel de cogneur

David Lemieux prévoit un duel de cogneur

Par Jeff Emond Jeffrey

Depuis son revers face à l’ancien champion de monde Joachim Alcine, David Lemieux  enchaîna six victoires consécutives, dont cinq par knockouts. La jeune sensation est définitivement de retour parmi l’élite de la division des poids moyens. Cette fois, il devra se mesurer au Dominicain Fernando Guerrero, un puissant gaucher et ancien aspirant au titre de la WBO.

Main Fight eut l’occasion de s’entretenir avec David au sujet de son prochain adversaire.

The Main Fight : Bonjour David! Comment vas-tu?

David Lemieux : Je suis en pleine forme!

TMF : Le 24 mai prochain, tu affronteras Fernando Guerrero qui revient tout juste d’un combat de championnat contre Peter Quillin. Serais-tu d’accord que cet adversaire représente le plus grand défi de ta jeune carrière ?

DL : Absolument! Guerrero est bien classé, il est puissant et c’est le genre de combat que j’ai besoin pour obtenir un combat de championnat du monde.

TMF : Redoutes-tu sa puissance justement ?

DL : il ne faut jamais sous-estimer un cogneur, j’en sais quelque chose puisque j’en suis un. Mais je suis prêt pour lui.

TMF : Guerrero est aussi gaucher, ce qui représente une complication pour tous les boxeurs droitier. Ce fait t’inquiète-t-il ?

DL : Je vais affronter l’un des meilleurs adversaires de ma carrière. Alors je sais que j’embarque dans un gros combat, quelque chose de difficile, un véritable défi. J’ai eu une bonne préparation avec des gauchers et j’ai beaucoup de respect pour Guerrero. Il a connu du succès contre Ossie Duran, Saul Duran et l’ancien champion du monde Ishe Smith. Je vais devoir faire attention quand je vais être dans le ring avec lui.

TMF : Crois-tu être passé à une nouvelle étape de ta carrière ?

DL : Oui, c’est certain. Il faut s’adapter rendu à cette étape et atteindre le top de la division. J’ai tout ce qu’il faut pour y arriver. Un combat de championnat pour les prochain mois est plus que possible.

TMF : D’un autre côté, s’il est puissant, Guerrero ne semble pas bien solide sur ses jambes. Après tout, il est tombé à onze reprises durant sa carrière. Ne crois-tu pas qu’on a choisi cette adversaire sachant qu’il ne peut encaisser tes coups ?

DL : Vous savez dans ce combat nous courons un risque, autant Guerrero que moi-même. Il frappe fort et je ne vais pas l’oublier. En temps voulu, il tombera une douzième fois.