Dawson rencontre superman

Chad Dawson n'a pu tenir le coup devant les frappes d'Adonis Stevenson.

Chad Dawson n’a pu tenir le coup devant les frappes d’Adonis Stevenson.

Montréal – La WBC a maintenant un nouveau champion, Adonis Stevenson a triomphé sur l’Américain Chad Dawson par knock-out au premier round, samedi soir, au Centre Bell.

« Pour un gars qui n’avait affronté personne, Donovan Georges et Darnell Boone ont encaissé beaucoup plus mes coups que Chad Dawson », exprime Adonis Stevenson.  

Malgré l’issu du combat, Dawson a très bien fait dans les premiers instants de l’affrontement, mais Stevenson était tout simplement trop fort. C’est seulement après 76 secondes que superman a été déclaré vainqueur (76 secondes).

Une pensée pour Steward…

Après son éclatante victoire sur Chad Dawson, le nouveau champion de la WBC Adonis Stevenson a avoué avoir eu une pensée pour son ancien entraineur Emanuel Steward.

« Avant d’amorcer ma marche vers le ring, j’ai regardé la photo de Manny dans le vestiaire et je lui ai dit ‘inquiète-toi pas Manny, je vais ramener le titre ». 

Gamboa par décision 

Le protégé du rappeur américain 50 Cent, n’aura pas réussi à impressionner la foule présente au Centre Bell. Cependant, le pugiliste de 31 ans a remporté son 23e combat chez les pros, en remportant une décision unanime sur le Colombien Darley Perez (116-111, 116-111 et 115-112).

À plusieurs moments dans le combat, la foule a hué les deux boxeurs…

Lemieux réussit son retour

David Lemieux a effectué avec succès son retour dans le ring, en se défaisant du polonais Robert Swierzbinski en 141 secondes. « J’étais prêt, ce n’est pas de ma faute s’il n’est pas capable d’absorber mes coups », lance Lemieux après son combat.

Le Montréalais a rapidement pris le contrôle du combat. Dans les premières secondes du combat, le Polonais a été ébranlé par un coup de David Lemieux qui a touché les gants. «Je frappe tellement fort, que mes coups traversaient ses gants », admet Lemieux, avec un sourire en coin.

« Je ne sais pas comment il se sentait après mes puissants coups, mais la seule chose que je sais, c’est que ça ne devait pas être agréable ».

K.-O électrisant pour Didier Bence

Le duel entre Didier Bence et Eric Barrak avait tout pour devenir le combat de la soirée. Toutefois, Didier Bence a été le seul boxeur à se présenter. À la suite du premier round, Barrak était déjà épuisé, et ce même s’il n’avait lancé que deux ou trois coups.

Au deuxième round, Bence réussi à envoyer Barrak au tapis, avec une droite directement sur le menton. Le calvaire se poursuit pour le Longueillois qui doit négocier avec un Didier Bence en pleine possession de ses moyens.

Lors du cinquième assaut, celui qu’on surnomme Big Daddy (Didier Bence) décide que c’est la fin et envoie Barrak une dernière fois au sol.

Beterbiev se débarrasse de Cruz en deux rounds

La nouvelle recrue du Groupe Yvon Michel (GYM), Artur Beterbiev, a facilement disposé de Christian Cruz par knock-out au deuxième round. Dès le round initial, le Tchétchène envoie son adversaire au plancher.

Par la suite, l’Américain Cruz n’est plus l’ombre de lui-même et le protégé de GYM l’envoie de nouveau visiter le plancher, une deuxième, puis une troisième fois avant de voir l’arbitre arrêter le combat.

Voici les résultats de la soirée  

Adonis Stevenson (21-1-0 18 K.-O) bat. Chad Dawson (30-3-0 17 K.-O) via K.-O round 1 

Yuriorkis Gamboa 23-0-0 16 K.-O) bat. Darley Perez (28-1-0 19 K.-O) via décision unanime (116-111, 116-111 et 115-112)

Sébastien Bouchard (7-0-0 2 K.-O) bat. Francesco Cotroni (7-2-0 4 K.-O) via décision unanime (58-56, 59-55 et 59-55)

David Lemieux 29-2-0 28 K.-O)  bat. Robert Swierzbinski (11-2-0 3 K.-O)

Jose Pedraza (12-0-0 8 K.-O) bat. Sergio Villanueva (25-2-2 13 K.-O) via TKO round 7

Didier Bence (9-0-0 3 K.-O) bat. Eric Barrak (7-1-0 6 K.-O)

Artur Beterbiev (1-0-0 1 K.-O) bat. Christian Cruz (12-15-1 10 K.-O) via K.-O round 2