David Lemieux contre Sam Soliman : Dans l’intérêt de la justice

David Lemieux, champion IBF des Moyens

David Lemieux, champion IBF des Moyens

Par Jeff Emond Jeffrey

Moins d’un mois s’est écoulé suite à la brillante performance de David Lemieux ( 34-2-0, 31 ko’s ) aux mains d’Hassan N’Dam N’Jikam ( 31-2-0, 18 ko’s ) qui fit de lui le nouveau champion de l’IBF des Moyens. À présent, Lemieux se retrouve en position idéal pour affronter le reste de l’élite de la division, tels que Miguel Angel Cotto, Saul Alvarez, Andy Lee et Gennady Golovkin. En effet, les plans d’unification semblent imminent en ce qui concerne le jeune lion du nord.

Toutefois, le clan Lemieux se montre prudent avant de se lancer dans cette aventure. Le champion nouvellement couronné pourrait procéder à une défense optionnelle de son titre, ce qui serait plus sage afin de rentabiliser sa ceinture et accumuler des rounds d’expériences avant de prendre le chemin de l’unification. Dans le même ordre d’idée, l’ancien champion des Moyens de l’IBF, Sam Soliman ( 44-13-0, 18 ko’s ) représenterait un candidat idéal pour se présenter comme le prochain rival de David. Bien qu’il s’est incliné par décision controversée contre Dominic Wade à son dernier combat, Soliman demeure l’un des boxeurs les plus solides et peu orthodoxe de sa génération.

Soliman remporta le titre de l’IBF face à Felix Sturm en mai 2014. Il s’inclina à sa première défense contre Jermain Taylor en octobre dernier. Au milieu de l’affrontement, L’Australien subit une sérieuse blessure au genou, l’empêchant de mettre son poids afin de lancer des coups avec efficacité, lui coûtant ainsi son titre. Dans l’intérêt de la justice, Soliman devrait obtenir une seconde chance au titre, puisqu’il le perdit dans des circonstances hors de son contrôle. De plus, ce serait le rival idéal pour accumuler un peu plus de rounds d’expériences. Seul Anthony Mundine arriva à stopper L’homme d’acier d’Australie, est-ce que David serait le second à réussir l’exploit?