Dans le ring avec David Théroux

David Théroux lors de son combat contre Maurycy Gojko

David Théroux lors de son combat contre Maurycy Gojko

Par Jeff Emond Jeffrey

Samedi dernier au Centre Bell, l’enfant prodigue de Sorel-Tracy remporta sa cinquième victoire en autant de combats devant plusieurs de ses partisans. En effet, David Théroux à déjà une légion d’admirateurs, ce qui est tout à fait naturel avec la discipline et le talent qui caractérisent ce jeune guerrier. Seulement âgé de 20 ans, Théroux rejoint les rangs d’Interbox afin de progresser vers les plus hauts sommets du noble art.

The Main Fight eut l’opportunité à deux reprises ( en août et suite à samedi ) de s’entretenir avec David au sujet de sa carrière.


Jeff Emond Jeffrey :
Les fans aimeraient en savoir plus sur toi. Comment débuta ton intérêt pour la boxe?

David Théroux : J’ai commencé à l’âge de 13 ans, mon frère boxait déjà depuis quelques années avant moi. On ne parlait que de boxe à la maison, tout en suivant les combats diffusés à la télévision. Alors j’ai grandi dans un environnement qui nourrit ma passion pour ce sport et je n’ai jamais arrêté depuis ce temps.

JEJ : Que peux-tu nous dire sur ta carrière chez les amateurs?

DT : J’ai fais 56 combats amateurs, dont un peu plus de 40 victoires. J’ai remporté plusieurs titres provinciaux et nationaux. Je suis particulièrement satisfait de ma médaille d’or aux jeux du Canada en 2011 à Halifax, Nouvelle-Écosse où j’ai remporté une importante victoire face à Azeem Khan en finale. J’aurais pu continuer et faire plus de combats au niveau international chez les amateurs, mais je trouve que mon style est déjà bien adapté pour la boxe professionnelle.

JEJ :
Quelle serait ta plus grande qualité dans le ring?

DT :
Je dirais que je suis un boxeur explosif. Je m’améliore constament avec mon entraîneur Pierre Bouchard et les conseils de Stéphane Larouche.

JEJ :
Beaucoup de gens suivent déjà ta carrière avec passion, spécialement les gens de ta ville natale. Quels sont tes impressions en constatant que tu as une bonne base de fans?

DT : Je suis vraiment content. Sorel-Tracy ce n’est pas une grosse ville, les gens se supportent, ce qui est extraordinaire pour moi. J’espère également faire beaucoup de combats à Sorel afin de les remercier. Je veux vraiment devenir un boxeur spectaculaire pour gagner le plus de fans possible.

JEJ : Tu remportas d’une seule main ton dernier combat contre le Polonais, Maurycy Gojko qui détient plus de 60 combats chez les pros que ta fiche actuelle. Que ressens-tu suite à cette victoire?

DT : J’ai dû ménager ma main gauche, mais ce n’est rien de grave, juste un peu d’inflammation. C’est pour cette raison que j’ai utilisé presque exclusivement ma droite et que je n’ai pas pu sortir mon coup préféré, le crochet de gauche quand j’étais près de lui. Ça m’a donné l’occasion de pratiquer ma droite, donc il y a du positif.

JEJ : Que peux-tu nous dire sur ton adversaire?

DT : Il est très solide. Après tout, il s’est fait arrêté seulement 9 fois en près de 70 combats. C’est aussi le premier gauché que j’affrontais chez les pros. Gojko ne m’a pas donné tellement de problème, car je mets régulièrement les gants contre Jo Jo Dan au gym. Je suis content d’avoir complété la distance, on apprend plus dans ce genre de situation.

JEJ :
Merci beaucoup David et bonne fin d’année!

DT :
Ça me fait plaisir!