Category Archives: Zone vidéo

Courage et hésitation pour Bute

lucian-bute-vs-james-degale-duminic-ora-5-00-pugilistul-rom-n-poate-redeveni-campion-mondial-1Par Jeff Emond Jeffrey

Devant une foule survoltée du tout nouveau Centre Vidéotron de Québec, Lucian Bute ( 32-2-0, 25 ko’s ) tentait de reconquérir le titre de l’IBF des Super Moyens qui autrefois lui avait appartenu. Cependant, le champion en titre et médaillé d’or olympique James DeGale ( 21-1-0, 14 ko’s ).

Bute a démontré beaucoup de courage durant ce duel de championnat. Toutefois, son hésitation et son manque de combinaisons lui a coûté cette dernière chance au titre…probablement. En revanche, il est important de souligner son courage. Même si il a été inefficace en attaque par manque de précision et hésitation, Lucian est toujours allé de l’avant avec la dignité et la prestance d’un champion.

L’aube de la boxe féminine

Marie-Ève Dicaire

Marie-Ève Dicaire

Entrevue avec Marie-Ève Dicaire

Par Jeff Emond Jeffrey

C’est le vendredi 20 novembre au Colisée Cardin de Sorel-Tracy que Marie-Ève Dicaire effectuera ses débuts professionnels en sous-carte de David Théroux vs Francesco Cotroni. Inspirante et charismatique, Dicaire souhaite définitivement lancer la boxe féminine au pays et même au-delà. La jeune guerrière de Terrebonne se mesurera à Christina Barry ( 0-1-0), une ancienne combattante des arts martiaux mixtes.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Marie-Ève en vue de son combat contre Barry le 20 novembre.

Dans le ring avec Mike Tyson

Mike Tyson et Jeff Emond Jeffrey

Mike Tyson et Jeff Emond Jeffrey

Entrevue éclair avec Mike Tyson

Par Jeff Emond Jeffrey

Sans doute le champion des Lourds le plus intimidant de l’histoire, Iron Mike Tyson sut instaurer la peur chez ses adversaires avant même le début du combat. Tyson demeure à ce jour le plus jeune champion de la division reine. Par deux reprises, il fut champion unifié et domina sa catégorie avec une férocité jamais égalée. C’est pourtant avec un homme heureux et détendu que j’ai pu obtenir un peu de temps pour échanger avec lui.

C’est à Toronto dans le cadre du Fan Expo 2015 que j’ai eu la chance de discuter avec cet immortel de la boxe. C’était pour moi un honneur et un rêve finalement réalisé.

Trinidad jaloux de Cotto?

Miguel Angel Cotto

Miguel Angel Cotto

Par Jeff Emond Jeffrey

La rivalité entre le Mexique et Porto Rico en matière de boxe se poursuit. Elle a toutefois prit un tournant intéressant avec la récente déclaration de Felix Trinidad ( 42-3-0, 35 ko’s ) en ce qui concerne le combat entre Saul Alvarez ( 45-1-1, 32 ko’s ) et Miguel Angel Cotto ( 40-4-0, 33 ko’s ). Car Tito Trinidad favorisa Alvarez dans une récente entrevue au chroniqueur Miguel Rivera.

Prêt pour James DeGale ou Badou Jack ?

c417ceae-5ef8-4420-a04b-4292607c8e5d_TVASPORTS_WEBPar Jeff Emond Jeffrey

Le combat principale de la soirée se déroulait entre Lucian Bute ( 31-2-0, 34 ko’s ) et Andrea Di Luisa ( 17-2-0, 13 ko’s ). Di Luisa fut choisi comme rival de Bute pour se faire détruire devant la foule du Centre Bell. Cependant, ce combat amène plus de questions que de réponses, car Di Luisa ne représente aucun danger pour Bute et ce à aucun niveau. Hésitant durant les deux premiers rounds, Lucian commence à laisser aller ses mains à la troisième reprise. Il achève le faible rival à 1:53 du quatrième assaut.

Bute est-il prêt pour James DeGale, champion de l’IBF ou Badou Jack, champion de la WBC? Bref, le message lancé reste positif avec un adversaire choisi à cet effet. Bute s’est montré plus actif durant les deux derniers rounds de cette finale.

Cependant, Bute a avoué préférer Badou Jack, le champion de la WBC comme prochain adversaire suite au combat. Ce choix est plus sensé, puisque Bute est déjà classé 9e à la WBC.

PORTRAIT D’ANDREA DI LUISA : PROCHAIN ADVERSAIRE DE LUCIAN BUTE

Andrea Di Luisa

Andrea Di Luisa

Par Martin Fournier

Près de dix-neuf mois depuis son dernier combat contre Jean Pascal, le 18 janvier 2014, Lucian Bute, ex-champion du monde IBF des super-moyens remontera dans le ring du Centre Bell samedi prochain, le 15 août, contre le détenteur du titre EBU-EU d’Europe des super-moyens, l’italien Andrea Di Luisa. Apprenons à mieux connaître son adversaire que Bute a déjà vaincu en 2002 chez les amateurs, à Napoli en Italie. Andrea Di Luisa est âgé de 33 ans, il détient une fiche de 17 victoires dont 13 obtenues par KO et 2 défaites subies par arrêt et TKO. Ses deux défaites sont survenues contre Christopher Rebrasse en novembre 2012 au 7e round, arrêt du combat par ses entraîneurs et face à Mouhamed Ali Ndiaye en novembre 2011 par TKO au 12e round. Sur l’ensemble des 88 rounds disputés en carrière jusqu’à présent, son pourcentage de KO s’établit à 68%. À noter qu’il est sur une séquence victorieuse de 4 victoires où il a vaincu à son dernier combat l’italien Roberto Cocco par TKO au 11e assaut pour être couronné champion de l’Union Européenne des super-moyens. De plus, en 2011, il a été champion WBC international silver chez les super-moyens et en 2010, champion d’Italie.

L’ombre de James DeGale

résumé de la conférence de presse de Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

Lucian Bute ( 31-2-0, 24 ko's )

Lucian Bute ( 31-2-0, 24 ko’s )


Bien que Lucian Bute ( 31-2-0, 24 ko’s ) affirme que sa concentration demeure sur Andre Di Luisa ( 17-2-0, 13 ko’s ) , c’est en fait le nouveau champion de l’IBF James DeGale ( 21-1-0, 14 ko’s ) qui occupe ses pensées. Ce qui est normal, si l’on tient compte des circonstances. Depuis plus de trois ans que Bute tente de revenir au sommet et sans Carl Froch pour lui barrer la route, Lucian peut espérer revenir champion du monde. Parallèlement, le président d’Interbox Jean Bédard confirma lui-même lundi que Bute obtiendra un combat pour son ancien titre vraisemblablement le 31 octobre au Québec, si Bute arrive à vaincre le champion italien. Tout bien considéré, le contraire serait plus que surprenant.

Voici quelques propos de Lucian : ” Je suis en forme. Mentalement ça va très bien aussi, c’est ce qui compte le plus pour moi. J’ai hâte de revoir mes fans samedi. Présentement, je me concentre que sur ce combat, mais évidemment que le combat contre James DeGale m’intéresse. Ce titre m’appartenait bien avant lui.”

Revenir en force

Eric Barrak ( 8-2-0, 7 ko's )

Eric Barrak ( 8-2-0, 7 ko’s )

Entrevue avec Eric Barrak

Après deux revers consécutifs, le cogneur de St-Côme croit qu’il peut remettre sa carrière sur les railles, ce qui est loin de l’impossibilité considérant sa terrifiante force de frappe. Au départ, Barrak ( 8-2-0, 7 ko’s ) devait se mesurer à Steve Bossé, un combattant des arts martiaux mixtes pour la bataille de la rive-sud. Suite au retrait de Bossé, c’est nul autre que Donovan Razor Ruddock ( 39-5-1, 30 ko’s ) qui sera opposé à Eric ce vendredi au gala Collision présenté par les promotions coups de poings. Malgré ses 51 ans, Barrak devra redoubler de prudence pour contrer le fameux ”Smash” de Razor.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Eric au sujet de son affrontement face à l’homme qui refusa d’abdiquer contre Mike Tyson, James Bonecrusher Smith et plusieurs autres.

Le rêve américain

Deontay Wilder, nouveau champion WBC des Lours  crédit : Showtime

Deontay Wilder, nouveau champion WBC des Lours crédit : Showtime

Par Jeff Emond Jeffrey

Si plusieurs fans d’ici regardaient le combat entre le champion, Bermane Stiverne et Deontay Wilder sur les ondes de TVA Sports. C’est les yeux d’une nation toute entière qui s’étaient tournés vers Las Vegas, le centre de l’univers de la boxe. Effectivement, les Américains attendaient leur sauveur depuis Shannon Briggs en 2007 et ce héro se nomme Deontay Wilder ( 33-0-0, 32 ko’s ) , nouveau champion du monde des poids Lourds de la WBC. Il soutire le titre à Bermane Stiverne ( 24-2-1, 21 ko’s ) par décision unanime de 118-109, 119-108 et 120-107.

”Je vais laisser parler mes poings ” – Artur Beterbiev

le Rocket Russe, Artur Beterbiev

le Rocket Russe, Artur Beterbiev

Entrevue avec Artur Beterbiev

Par Jeff Emond Jeffrey

Le 19 décembre prochain à Québec, le Rocket Russe, Artur Beterbiev ( 6-0-0, 6 ko’s ) lancera ses missiles contre l’Américain Jeff Page Jr ( 15-0-0, 10 ko’s ). Depuis ses débuts chez les professionnels, Beterbiev détruit tout sur son passage, incluant Tavoris ”Thunder” Cloud, ancien champion de l’IBF des Mi-Lourds. Une fois de plus, la machine de guerre rouge entend poursuivre son ascension fulgurante vers un titre de championnat.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Artur Beterbiev en vue de son prochain combat et de ses impressions sur la victoire de Sergey Kovalev sur Bernard Hopkins.