Category Archives: Interbox

“La boxe bel et bien en vie, Ulysse en est la preuve’’ – Bernard Hopkins

Yves Ulysse


Entrevue avec Yves Ulysse Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Il y a quelques jours Yves Ulysse Jr (13-0-0, 9 ko’s) propulsa sa carrière à un autre niveau avec une victoire sur Zachary Ochoa, un prospect américain très en vue. Ulysse avait tout contre lui, le public américain, la machine promotionnelle de Golden Boy et le réseau HBO qui soutenaient Ochoa. Toutefois, Yves se montra à la hauteur, plus encore, il domina Ochoa afin de revenir au Québec victorieux tout en impressionnant le légendaire Bernard Hopkins.

Ne jamais douter d’Ulysse

Yves Ulysse vs Zachary Ochoa

Par Jeff Emond Jeffrey

Ce sont les paroles d’Yves Ulysse suite à son éclatante victoire sur Zachary Ochoa, un jeune talent de Golden Boy Promotions. Toujours invaincu et électrisant, Ulysse tenait à remercier les gens qui ne croyaient pas en ses chances de l’emporter contre Ochoa qui performait devant ses partisans avec sa promotion pour l’appuyer en sous-carte de Lemieux-Stevens.

Alvarez passe le KO à Bute!

Lucian Bute et Eleider Alvarez

Par Jeff Emond Jeffrey

La dernière année ne fut pas de tout repos pour Lucian Bute (32-3-1, 25 ko’s). Souvent sous les feux de la rampes pour les mauvaises raisons, Bute avait certainement besoin d’une victoire significative pour espérer redevenir champion. Bénéficiant de certaines chances plus ou moins méritées dans ses deux derniers combats de championnats, l’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens réalisa rapidement l’importance de l’enjeu, affronter Adonis Stevenson et retrouver sa place en tant que l’enfant chéri de la province.

Yves Ulysse traque sa proie

Yves Ulysse

La boxe en semaine avec Jeff Emond Jeffrey

J’ai eu l’opportunité plus tôt cette semaine d’assister à l’entraînement de Yves Ulysse ( 12-0-0, 8 ko’s ) en vue du plus important combat de sa carrière le 11 mars prochain contre Zachary Ochoa ( 16-0-0, 7 ko’s ) en sous-carte de David Lemieux-Cutis Stevens.

Où en est Jean Pascal ?

Ricardo Marcelo Ramallo et Jean Pascal

Ricardo Marcelo Ramallo et Jean Pascal

Par Jeff Emond Jeffrey

En vue de son combat contre Ricardo Marcelo Ramallo ( 21-10-1, 15 ko’s ) ce soir à Trois-Rivières, Jean Pascal ( 30-4-1, 17 ko’s ) de prouver qu’il appartient toujours à l’élite de la division des Mi-Lourds. Normalement, ce serait effectivement le cas. Toutefois, il est forcé d’admettre que l’ancien champion de la WBC n’est plus le même suite à son premier affrontement avec Sergey Kovalev.

Si seulement …

Lucian Bute et Badou Jack

Lucian Bute et Badou Jack

Par Jeff Emond Jeffrey

Samedi soir dernier dans la capitale américaine, l’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens Lucian Bute ( 32-3-1, 25 ko’s ) avait la chance ultime de soutirer le titre de la WBC à Badou Jack ( 20-1-1, 12 ko’s ). Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut un combat excitant. Une fois de plus, Bute prouva qu’il pouvait rivaliser avec l’élite de la division, surtout depuis son alliance avec les frères Grant.

‘’Comment je vais battre Badou Jack ‘’ – Lucian Bute

Lucian Bute et Howard Grant

Lucian Bute et Howard Grant

Entrevue avec Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

Rare sont les boxeurs qui obtiennent deux chances de suite pour un combat de championnat à 36 ans, surtout suite à un revers. Pourtant, c’est le cas de Lucian Bute ( 32-3-0, 25 ko’s )qui réalise l’importance de cette opportunité de soutirer le titre de la WBC de Badou Jack ( 20-1-1, 12 ko’s ), peut être la dernière de sa carrière. L’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens performera en sol américain pour la première fois depuis sa victoire contre Tyler Hughes en 2004.

The Main Fight eut l’occasion de s’entretenir avec Lucian concernant son combat de championnat contre Jack.

Payant ce Di Luisa

Andrea Di Luisa et Lucian Bute

Andrea Di Luisa et Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

C’est le 30 avril prochain que Lucian Bute obtiendra la chance de soutirer le titre de la WBC des Super-Moyens à Badou Jack. Et oui, une autre chance à un titre majeur, comme quoi c’est payant de vaincre un boxeur de troisième catégorie comme Andrea Di Luisa. Il ne s’agit pas ici de dénigrer Lucian, mais bien de mettre à jour un cancer qui dévore le corps et l’âme du noble art, des combats de championnat pour des boxeurs non-méritants par l’entremise de promoteurs scrupuleux.

‘’ Je suis un gorille’’ – Jean Pascal

Jean Pascal ( 30-3-1, 17 ko's ) ancien champion WBC des Mi-Lourds

Jean Pascal ( 30-3-1, 17 ko’s ) ancien champion WBC des Mi-Lourds

Par Jeff Emond Jeffrey

Le moins qu’on puisse dire est que Jean Pascal a un esprit de contradiction. L’ancien champion des Mi-lourds de la WBC s’est adressé aux médias en apportant des bananes pour démontrer qu’il n’est pas un singe. Bien que l’objet de cette stratégie fut d’amener Sergey Kovalev à admettre son ‘’racisme’’, on peut maintenant se questionner sur son efficacité. En offrant des bananes présent aux Noirs à la conférence de presse, Pascal ne dénonce rien, mais entretien un stéréotype honteux. La tension était vive entre l’entraîneur de Kovalev John David Jackson et Pascal pendant que Sergey défendait Jackson en affirmant que Jean ne respecte personne. Toutefois, nous pouvions sentir un malaise dans la salle avec la tactique de Pascal. Habituellement plus habile pour provoquer ses adversaires, la carte du racisme pourrait bien se retourner contre ce dernier. Les fans présents apprécièrent l’humilité et le sérieux du Krusher. Le fait demeure que personne ne croit vraiment que ce combat soit contre l’ignorance et le racisme. En criant sur tous les toits qu’il est le ‘’cash cow’’ du Québec en matière de vente de billets, Pascal devrait seulement admettre qu’il désire redevenir champion et faire de l’argent. Si traiter Adonis Stevenson de singe serait clairement du racisme, quand est-il de se traiter de gorille ?

2016 marquera une nouvelle génération

Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko's )

Yves Ulysse Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Bien que les grands noms de la boxe d’ici comme Jean Pascal, Adonis Stevenson et Lucian Bute demeurent actifs, tous s’entendent pour dire que l’année 2015 marqua un changement de garde en ce qui concerne nos boxeurs. En effet, nous avons été témoins des ascensions de David Lemieux et Kevin Bizier comme force respective dans leurs divisions. Malgré sa défaite contre Gennady Golovkin, il ne faut pas oublier que Lemieux remporta un titre majeur face à Hassan N’Dam dans un combat excitant et que Bizier brilla contre Frederick Lawson. Mais qui saura s’illustrer en 2016 concernant la relève? Qui sont nos vedettes de demain ?