Category Archives: Artur Beterviev

Beterbiev et les raisons de son départ

Beterbiev lors de son combat contre Page Jr

Récemment, Le Rocket Russe Artur Beterbiev manifesta son désir de quitter GYM afin de continuer sa carrière sous d’autres horizons, K2 promotions se montre plus qu’intéressé. Mécontent de son association avec Anna Reva, le champion amateur 2009 souhaitait (et c’est toujours le cas) remporter sa première couronne le plus rapidement possible, donc il demeura avec Yvon Michel.

Le Rocket Russe sans équivoque

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko's ) crédit photo: Bob Lévesque

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko’s ) crédit photo: Bob Lévesque

Par Jeff Emond Jeffrey

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko’s ) fut tout simplement trop puissant et anéantit Ezequiel Maderna ( 23-3-0, 15 ko’s ) en quatre rounds. En fait, la fin aurait dû avoir lieu à la troisième reprise, mais l’Argentin se départit volontairement de son protecteur buccal par deux fois, l’arbitre Marlon B. Wright déduisit un point. Toutefois, cela s’avéra sans conséquence puisque Maderna chuta à deux fois au troisième round et deux autres au quatrième et dernier round. La fin survint à 0 :56 secondes. Fait inusité, Maderna demanda à son coin d’arrêter le combat.

En définitive,Beterbiev n’était pas aussi insistant avec sa main droite que dans ses précédents combats. Voulait-il étudier d’avantage son adversaire ou était-il encore un peu incommodé par son épaule ? À sa défense, Artur n’avait pas compétitioné depuis une année. Un affrontement contre un boxeur de meilleure qualité tel qu’Erik Skoglund apportera plus de réponses.

2016 marquera une nouvelle génération

Yves Ulysse Jr ( 8-0-0, 5 ko's )

Yves Ulysse Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Bien que les grands noms de la boxe d’ici comme Jean Pascal, Adonis Stevenson et Lucian Bute demeurent actifs, tous s’entendent pour dire que l’année 2015 marqua un changement de garde en ce qui concerne nos boxeurs. En effet, nous avons été témoins des ascensions de David Lemieux et Kevin Bizier comme force respective dans leurs divisions. Malgré sa défaite contre Gennady Golovkin, il ne faut pas oublier que Lemieux remporta un titre majeur face à Hassan N’Dam dans un combat excitant et que Bizier brilla contre Frederick Lawson. Mais qui saura s’illustrer en 2016 concernant la relève? Qui sont nos vedettes de demain ?

« Je dois patienter pour Kovalev » – Artur Beterbiev

Artur Beterbiev et Jeff Emond Jeffrey

Artur Beterbiev et Jeff Emond Jeffrey

Entrevue avec Artur Beterbiev

Par Jeff Emond Jeffrey

C’est en vue de son combat contre Alexander ”The Great” Johnson ( 16-0-0, 7 ko’s ) à Chicago le 12 juin prochain qu’Artur Beterbiev ( 8-0-0, 8 ko’s ) rencontrait le presse hier à Montréal. Suite à ses victoires foudroyantes sur Tavoris Cloud, Jeff Page Jr et Gabriel Campillo, ce spartiate russe est rapidement devenu une menace pour quiconque dans sa catégorie. Toutefois, Beterbiev se doit de patienter avant d’entrevoir un affrontement face à l’empereur de la division des Mi-Lourds, Sergey Kovalev. Après le désistement de Doudou Ngumbu, la majorité des experts affirment que Johnson ne possède pas les outils nécessaire pour résister bien longtemps à la terrifiante puissance du Rocket Russe.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Artur concernant son combat contre Johnson et de ses futurs projets.

Beterbiev, le vrai Superman?

Artur Beterbiev

Artur Beterbiev

Par Jeff Emond Jeffrey

Le gala de samedi dernier à Québec se montra très révélateur pour plusieurs raisons. Il confirme que le champion de la WBC des Mi-Lourds, Adonis Stevenson n’est plus le Superman qu’il prétend être. En effet, la nouvelle sensation des Mi-Lourds, Artur Beterbiev pourrait bien incarner le nouveau Superman aux yeux des amateurs de boxe d’ici et d’ailleurs.

Le déclin de Stevenson

L’entrée en scène d’Adonis chez les Mi-Lourds fut l’une des plus fulgurante de l’histoire de la boxe. Ce dernier disposa de Chad Dawson, tenant du titre de la WBC de l’époque en 76 secondes devenant ainsi champion pour ensuite punir sévèrement Tavoris Cloud à sa première défense. À ce point, la popularité de Stevenson était à son zénith.

Toujours plus haut : Entrevue éclair avec Artur Beterbiev

Beterbiev lors de son combat contre Page Jr

Beterbiev lors de son combat contre Page Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Suite à sa spectaculaire victoire à l’endroit de Jeff Page Jr en décembre dernier, Artur Beterbiev ( 7-0-0, 7 ko’s ) peut affirmer que son année 2014 fut triomphante. En raison de la destruction de l’ancien champion de l’IBF des Mi-Lourds, Tavoris Cloud, les fans jubilent à l’idée de voir le Rocket Russe affronter les meilleurs de la division tels que Sergey Kovalev ou même Adonis Stevenson. Est-ce trop tôt? Les experts pensent effectivement que Beterbiev pourrait tenir tête à n’importe quels Mi-Lourds de la planète.

 « Je veux Kovalev » – Artur Beterbiev

Artur Beterbiev suite à sa victoire sur Jeff Page Jr

Artur Beterbiev suite à sa victoire sur Jeff Page Jr

Par Jeff Emond Jeffrey

Suite à la destruction de Jeff Page Jr et l’ancien champion du de l’IBF des Mi-Lourds Tavoris Cloud, Artur Beterbiev se sent d’attaque pour détrôner Sergey Kovalev, son rival de l’équipe national russe et champion unifié de la division. Artur électrisa les fans du Québec une fois de plus.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec le Rocket Russe après l’anéantissement de Jeff Page Jr au Colisée Pepsi.

Superman veut l’immortalité

Adonis Stevenson victorieux face à Dmitry Sukhotsky

Adonis Stevenson victorieux face à Dmitry Sukhotsky

Par Jeff Emond Jeffrey

Vendredi, le 19 décembre 2014, Québec. Dans l’optique d’affronter Jean Pascal ou le champion unifié de la division des Mi-Lourds, Sergey Kovalev, le champion de la WBC, Adonis Stevenson se montra une fois de plus à la hauteur de son surnom ” Superman ”, du moins en ce qui concerne sa puissance. Depuis la victoire de Kovalev face à Bernard Hopkins, Stevenson rêve à son tour de marquer l’histoire en unifiant les quatre titres des Mi-Lourds, du jamais vu dans cette division.

Dans le ring avec Custio Clayton

Custio Clayton

Custio Clayton

Entrevue avec Custio Clayton

Par Jeff Emond Jeffrey

GYM renforce une fois de plus ses rangs en présentant aux fans leur nouvelle recrue, Custio Clayton. Déjà comparé à Timothy Bradley par Marc Ramsay et Bernard Barré pour son style et sa fougue, ce natif de Dartmouth, Nouvelle-Écosse s’inspire d’Artur Beterbiev pour atteindre les sommets. Six fois champions amateurs du Canada et participant aux jeux olympiques de Londres en 2012, Clayton souhaite ardemment inscrire son nom dans l’histoire de la boxe d’ici…et même au-delà .

The Main Fight eut l’opportunité de discuter avec ce sympathique boxeur qui fera ses débuts professionnels à Québec le 19 décembre en sous-carte d’Adonis Stevenson et Dmitry Sukhotsky.

”Je vais laisser parler mes poings ” – Artur Beterbiev

le Rocket Russe, Artur Beterbiev

le Rocket Russe, Artur Beterbiev

Entrevue avec Artur Beterbiev

Par Jeff Emond Jeffrey

Le 19 décembre prochain à Québec, le Rocket Russe, Artur Beterbiev ( 6-0-0, 6 ko’s ) lancera ses missiles contre l’Américain Jeff Page Jr ( 15-0-0, 10 ko’s ). Depuis ses débuts chez les professionnels, Beterbiev détruit tout sur son passage, incluant Tavoris ”Thunder” Cloud, ancien champion de l’IBF des Mi-Lourds. Une fois de plus, la machine de guerre rouge entend poursuivre son ascension fulgurante vers un titre de championnat.

The Main Fight eut l’opportunité de s’entretenir avec Artur Beterbiev en vue de son prochain combat et de ses impressions sur la victoire de Sergey Kovalev sur Bernard Hopkins.