Category Archives: GYM

Joe Smith est trop risqué pour Stevenson

Joe Smith ( 23-1-0, 19 ko’s)

Par Jeff Emond Jeffrey

Le 3 juin prochain, Adonis Stevenson affrontera de nouveau Andrzej Fonfara au Centre Bell dans une revanche bien accueillie par les fans. Cependant, cette nouvelle laisse un goût amer et solidifie la réputation de Superman de lâche face à de réels défis. Adonis refusa à plusieurs reprises de s’approcher de boxeurs tels que Jean Pascal, Eleider Alvarez, Bernard Hopkins et Sergey Kovalev. Ne nous méprenons pas, Fonfara semble et je dis bien semble revenu de sa cinglante défaite aux mains de Joe Smith, mais une victoire contre un Chad Dawson qui a perdu de son lustre depuis un certain ne fait pas un aspirant sérieux. Au fait, où se trouve Joe Smith dans cette histoire?

Instrument de destruction

David Lemieux vs Curtis Stevens

Par Jeff Emond Jeffrey

David Lemieux (37-3-0, 33 ko’s) l’emporte avec intensité contre le dangereux Curtis Stevens (29-6-0, 21 ko’s) à Verona, New York. Quelques heures encore avant le combat Stevens-Lemieux, beaucoup d’experts furent hésitants à se prononcer sur le gagnant de ce duel tant attendu par les fans de boxe. Puissance contre puissance par deux cogneurs hautement agressifs, Lemieux remporte sans doute la plus importante victoire de sa carrière depuis Hassan N’Dam.

Alvarez passe le KO à Bute!

Lucian Bute et Eleider Alvarez

Par Jeff Emond Jeffrey

La dernière année ne fut pas de tout repos pour Lucian Bute (32-3-1, 25 ko’s). Souvent sous les feux de la rampes pour les mauvaises raisons, Bute avait certainement besoin d’une victoire significative pour espérer redevenir champion. Bénéficiant de certaines chances plus ou moins méritées dans ses deux derniers combats de championnats, l’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens réalisa rapidement l’importance de l’enjeu, affronter Adonis Stevenson et retrouver sa place en tant que l’enfant chéri de la province.

Yves Ulysse traque sa proie

Yves Ulysse

La boxe en semaine avec Jeff Emond Jeffrey

J’ai eu l’opportunité plus tôt cette semaine d’assister à l’entraînement de Yves Ulysse ( 12-0-0, 8 ko’s ) en vue du plus important combat de sa carrière le 11 mars prochain contre Zachary Ochoa ( 16-0-0, 7 ko’s ) en sous-carte de David Lemieux-Cutis Stevens.

La boxe en semaine: Stevenson veut Smith

adonis stevenson best picture from vincent ethierPar Jeff Emond Jeffrey

La semaine dernière, le champion de la WBC des Mi-lourds, Adonis Stevenson (28-1-0, 23 ko’s) a mentionné son intention de se mesurer au bombardier irlandais Joe Smith (23-1-0, 19 ko’s). Fort de ses victoires sur Andrzej Fonfara au premier round et Bernard Hopkins au huitième, Smith s’est vu décerner le titre de boxeur de l’année par plusieurs médias.

Où en est Jean Pascal ?

Ricardo Marcelo Ramallo et Jean Pascal

Ricardo Marcelo Ramallo et Jean Pascal

Par Jeff Emond Jeffrey

En vue de son combat contre Ricardo Marcelo Ramallo ( 21-10-1, 15 ko’s ) ce soir à Trois-Rivières, Jean Pascal ( 30-4-1, 17 ko’s ) de prouver qu’il appartient toujours à l’élite de la division des Mi-Lourds. Normalement, ce serait effectivement le cas. Toutefois, il est forcé d’admettre que l’ancien champion de la WBC n’est plus le même suite à son premier affrontement avec Sergey Kovalev.

Le Rocket Russe sans équivoque

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko's ) crédit photo: Bob Lévesque

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko’s ) crédit photo: Bob Lévesque

Par Jeff Emond Jeffrey

Artur Beterbiev ( 10-0-0, 10 ko’s ) fut tout simplement trop puissant et anéantit Ezequiel Maderna ( 23-3-0, 15 ko’s ) en quatre rounds. En fait, la fin aurait dû avoir lieu à la troisième reprise, mais l’Argentin se départit volontairement de son protecteur buccal par deux fois, l’arbitre Marlon B. Wright déduisit un point. Toutefois, cela s’avéra sans conséquence puisque Maderna chuta à deux fois au troisième round et deux autres au quatrième et dernier round. La fin survint à 0 :56 secondes. Fait inusité, Maderna demanda à son coin d’arrêter le combat.

En définitive,Beterbiev n’était pas aussi insistant avec sa main droite que dans ses précédents combats. Voulait-il étudier d’avantage son adversaire ou était-il encore un peu incommodé par son épaule ? À sa défense, Artur n’avait pas compétitioné depuis une année. Un affrontement contre un boxeur de meilleure qualité tel qu’Erik Skoglund apportera plus de réponses.

Si seulement …

Lucian Bute et Badou Jack

Lucian Bute et Badou Jack

Par Jeff Emond Jeffrey

Samedi soir dernier dans la capitale américaine, l’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens Lucian Bute ( 32-3-1, 25 ko’s ) avait la chance ultime de soutirer le titre de la WBC à Badou Jack ( 20-1-1, 12 ko’s ). Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut un combat excitant. Une fois de plus, Bute prouva qu’il pouvait rivaliser avec l’élite de la division, surtout depuis son alliance avec les frères Grant.

‘’Comment je vais battre Badou Jack ‘’ – Lucian Bute

Lucian Bute et Howard Grant

Lucian Bute et Howard Grant

Entrevue avec Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

Rare sont les boxeurs qui obtiennent deux chances de suite pour un combat de championnat à 36 ans, surtout suite à un revers. Pourtant, c’est le cas de Lucian Bute ( 32-3-0, 25 ko’s )qui réalise l’importance de cette opportunité de soutirer le titre de la WBC de Badou Jack ( 20-1-1, 12 ko’s ), peut être la dernière de sa carrière. L’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens performera en sol américain pour la première fois depuis sa victoire contre Tyler Hughes en 2004.

The Main Fight eut l’occasion de s’entretenir avec Lucian concernant son combat de championnat contre Jack.

Payant ce Di Luisa

Andrea Di Luisa et Lucian Bute

Andrea Di Luisa et Lucian Bute

Par Jeff Emond Jeffrey

C’est le 30 avril prochain que Lucian Bute obtiendra la chance de soutirer le titre de la WBC des Super-Moyens à Badou Jack. Et oui, une autre chance à un titre majeur, comme quoi c’est payant de vaincre un boxeur de troisième catégorie comme Andrea Di Luisa. Il ne s’agit pas ici de dénigrer Lucian, mais bien de mettre à jour un cancer qui dévore le corps et l’âme du noble art, des combats de championnat pour des boxeurs non-méritants par l’entremise de promoteurs scrupuleux.