Barrak prépare une surprise

Erik Barrack (droite) accompagné de Carl Handy (partenaire d'entrainement).

Erik Barrak (droite) accompagné de Carl Handy (24-8-2 15 K.-O) (partenaire d’entrainement).

Montréal – 2 juin 2013 – Le poids lourd Eric Barrak (7-0-0 6 K.-O) a terminé, aujourd’hui, son dernier entrainement sur le ring (sparring), avec Carl Handy (24-8-2 15 K.-O). Barrak entamera maintenant le dernier droit, qui le mènera directement vers son duel contre Didier Bence (8-0-0 2 K.-O).

 « Je suis vraiment content de comment mon camp d’entrainement s’est déroulé, tout a bien été, j’ai fait mes devoirs et le 8 juin, nous aurons un combat excitant », admet Barrak.

Le 8 juin prochain, les deux seuls poids lourds québécois invaincus s’affronteront dans un combat prévu pour huit rounds, en sous-carte du duel tant attendu entre Adonis Stevenson et Chad Dawson. En effet, Eric Barrak et Didier Bence (8-0-0 2 K.-O), se disputeront la victoire, samedi prochain, au Centre Bell.

« Pour ceux qui craignent que je sois incapable de faire les huit rounds, j’ai une surprise pour vous, j’ai tout fait pour ce combat-là et samedi soir, vous allez voir un Barrak à son sommet », explique ce dernier. Je suis confiant de l’emporter et de façon convaincante.

Deux styles différents

On dit souvent que les styles font les combats. Avec un duel comme celui-ci, les partisans de boxe auront droit au combat de la soirée, selon moi, après celui d’Adonis Stevenson.

Bence (Didier) et Barrak (Eric) possèdent deux styles complètement différents. Pour l’un, la vitesse et l’agilité sont ses plus grandes forces et pour l’autre, la puissance et la maturité forgent son caractère.

Revigorer l’image des lourds

Depuis quelques années déjà, la catégorie des poids lourds au Québec a perdu de son lustre. Eric Barrak se donne comme mission de revigorer l’image de cette dernière. « Je crois posséder tout ce qui faut pour relancer notre catégorie », lance Barrak, à la suite de son entrainement.