1er anniversaire fêté en grand

Danyk Croteau (bleu) contre Adam Ayoubi (rouge). Photo : Vincent Tremblay/TheMainFight

Danyk Croteau (bleu) contre Adam Ayoubi (rouge). Photo : Vincent Tremblay/TheMainFight

Gatineau | Pour son premier anniversaire,  le club de boxe BG à Buckingham s’est offert un gala de boxe olympique. En grande finale, Adam Ayoubi (Underdog) s’est imposé par décision unanime face à Danyk Croteau (BG).

Au terme de trois rounds ardemment disputé, Danyk Croteau a perdu une décision unanime contre le Montréalais Adam Ayoubi. « C’est de ma faute si j’ai perdu. Je n’en ai pas assez fait pour mériter la victoire », a analysé Croteau.

Épisode III prochainement…

Le 28 septembre dernier, Danyk Croteau remportait une décision partagée contre Adam Ayoubi. Or, aujourd’hui c’est ce même Ayoubi qui est venu chercher la victoire.

« À notre premier combat, j’ai gagné une décision partagée. Ce soir, il a gagné par décision unanime. Maintenant, c’est un deux de trois. Le prochain combat déterminera qui sera le grand gagnant », a exprimé Croteau.

Rouleau s’incline par knock-out technique

Tout juste avant son combat face à Zacharie Laroche-Carrière (Petite-Nation), Marco « le monstre » Rouleau (BG) a eu une belle surprise. Le champion NABF et WBC des Amériques Ghislain Maduma est venu l’encourager. Encore mieux, il a pu bénéficier des conseils du champion.

Ghislain Maduma et Marco Rouleau.

Ghislain Maduma et Marco Rouleau.

Cependant, Rouleau affrontait un boxeur beaucoup plus expérimenté et plus grand que lui. Laroche-Carrière a décroché la victoire par knock-out technique au deuxième round.

Gaumont remporte une guerre

Maquilleuse professionnel le jour, boxeuse amateur le soir, Marie-Soleil Gaumont en a surpris plus d’un lors de son premier combat chez les amateurs. La Gatinoise (Buckingham) a remporté avec brio son premier combat.

Pour ses débuts en boxe amateur, Marie-Soleil Gaumont affrontait la représentante du club de boxe de la Petite-Nation, Florence My.

Les deux jeunes femmes se sont livré une véritable guerre qui a été remportée par la favorite locale via décision unanime. « J’étais vraiment stressé avant le combat. C’est stressant un premier combat. Dans le ring, j’avais extrêmement chaud et après le premier round j’étais morte », explique Gaumont.

Hommage à une légende

Avant le premier son de cloche, un hommage a été réservé à la légende vivante de la boxe canadienne Gaétan Hart. Surnommé le roi de Buckingham, Hart s’est vu remis une toile ainsi qu’une plaque commémorant ses plus belles années dans la boxe professionnelle.

Au cours de sa carrière, Hart a notamment été triple champion canadien.

Les résultats de la soirée :

Finale :

Adam Ayoubi (Underdog) bat. Danyk Croteau (BG) via décision unanime.

Demi-finale :

Alexandre Gaumont (BG) bat. Juan Pablo Garcia Diaz (Père Sablon) via décision unanime.

Carte principale :

Maxime Landry (Gladiateur) bat. Samuel Courtemanche (Père Sablon) via décision unanime.

Zacharie Laroche-Carrière (Petite-Nation) bat. Marco Rouleau (BG) via TKO au deuxième round.

Daniel St-Aubin (Gladiateur-Hull) bat. Benjamin Courville (BG) via décision unanime.

Jonathan Paradis (Apprentis Champion) c. Ben Leclerc (BG) (démonstration)

Maikol Munoz (Beaver Club) bat. Francis Rodrigues (Parabellum) via TKO au deuxième round.

Marie-Soleil Gaumont (BG) bat. Florence My (Petite-Nation) via décision unanime

Jérémi Richer (Petite-Nation) c. Nicolas Bigras (Petite-Nation) (démonstration)

 

 

Bute vs Pascal