Ne jamais douter d’Ulysse

Yves Ulysse vs Zachary Ochoa

Par Jeff Emond Jeffrey

Ce sont les paroles d’Yves Ulysse suite à son éclatante victoire sur Zachary Ochoa, un jeune talent de Golden Boy Promotions. Toujours invaincu et électrisant, Ulysse tenait à remercier les gens qui ne croyaient pas en ses chances de l’emporter contre Ochoa qui performait devant ses partisans avec sa promotion pour l’appuyer en sous-carte de Lemieux-Stevens.

Instrument de destruction

David Lemieux vs Curtis Stevens

Par Jeff Emond Jeffrey

David Lemieux (37-3-0, 33 ko’s) l’emporte avec intensité contre le dangereux Curtis Stevens (29-6-0, 21 ko’s) à Verona, New York. Quelques heures encore avant le combat Stevens-Lemieux, beaucoup d’experts furent hésitants à se prononcer sur le gagnant de ce duel tant attendu par les fans de boxe. Puissance contre puissance par deux cogneurs hautement agressifs, Lemieux remporte sans doute la plus importante victoire de sa carrière depuis Hassan N’Dam.

Alvarez passe le KO à Bute!

Lucian Bute et Eleider Alvarez

Par Jeff Emond Jeffrey

La dernière année ne fut pas de tout repos pour Lucian Bute (32-3-1, 25 ko’s). Souvent sous les feux de la rampes pour les mauvaises raisons, Bute avait certainement besoin d’une victoire significative pour espérer redevenir champion. Bénéficiant de certaines chances plus ou moins méritées dans ses deux derniers combats de championnats, l’ancien champion de l’IBF des Super-Moyens réalisa rapidement l’importance de l’enjeu, affronter Adonis Stevenson et retrouver sa place en tant que l’enfant chéri de la province.

Yves Ulysse traque sa proie

Yves Ulysse

La boxe en semaine avec Jeff Emond Jeffrey

J’ai eu l’opportunité plus tôt cette semaine d’assister à l’entraînement de Yves Ulysse ( 12-0-0, 8 ko’s ) en vue du plus important combat de sa carrière le 11 mars prochain contre Zachary Ochoa ( 16-0-0, 7 ko’s ) en sous-carte de David Lemieux-Cutis Stevens.

La boxe en semaine : La réflexion de Brandon Cook

Brandon Cook vs Steven Butler

Par Jeff Emond Jeffrey

Le gala du 28 janvier dernier devait relancer l’intérêt de la boxe. Malgré une carte relevée mettant en vedette plusieurs de nos futures vedettes, la soirée tourna au cauchemar. Malheureusement, Ce n’est pas des prouesses de ces derniers que les gens discuteront à l’avenir, mais bien de la mêlée générale qui a éclatée suite à la victoire de Brandon Cook sur Steven Butler. Bien qu’il n’ait pas eu l’occasion de savourer son gain sur Butler, Cook souhaite partager son point de vue maintenant que la poussière est retombée.

J’ai eu l’opportunité de m’entretenir avec le jeune Brandon Cook au sujet des évènements de la semaine dernière.

Steven Butler vs Brandon Cook ; Une fin de combat qui fait mal à la boxe

Brandon Cook et Steven Butler

Brandon Cook et Steven Butler

Par Jeff Emond Jeffrey

Alors que la que la popularité de la boxe est en perte de vitesse au Québec , elle aurait grandement pu se passer des évènements disgracieux de hier soir. Le duel entre Steven Butler ( 18-1-1, 15 ko’s ) et Brandon Cook ( 18-0-0, 11 ko’s ) devait en principe relancer l’intérêt du noble art chez les fans. Rien ne vaut une rivalité culturelle, en autant que les amateurs se respectent. Humble dans la victoire et fier dans la défaite, voici ce que ce sport devrait inspirer et non l’inverse.

La boxe en semaine; Steven Butler, une étincelle pour notre boxe

Steven ''Bang Bang'' Butler

Steven ”Bang Bang” Butler

Par Jeff Jeffrey

C’est en février 2015 que je mentionnais la lente, mais inévitable chute de la boxe québécoise. En perdant le contrôle de nos promotions par l’entremise d’Al Haymon, il fut difficile pour Interbox et GYM de promouvoir adéquatement les athlètes tels qu’Adonis Stevenson et Lucian Bute, pour ne nommer que ceux là. Mais qui dit chute ne veut pas nécessairement dire la fin de l’intérêt du noble art chez nos partisans, car tout peut reprendre vie, il ne faut qu’une étincelle. Le combat Steven Butler ( 18-0-1, 15 ko’s ) contre Brandon Cook ( 17-0-0, 10 ko’s ) pourrait bien représenter un nouveau départ pour notre boxe.

La boxe en semaine: Stevenson veut Smith

adonis stevenson best picture from vincent ethierPar Jeff Emond Jeffrey

La semaine dernière, le champion de la WBC des Mi-lourds, Adonis Stevenson (28-1-0, 23 ko’s) a mentionné son intention de se mesurer au bombardier irlandais Joe Smith (23-1-0, 19 ko’s). Fort de ses victoires sur Andrzej Fonfara au premier round et Bernard Hopkins au huitième, Smith s’est vu décerner le titre de boxeur de l’année par plusieurs médias.

La boxe en semaine; Bernard Hopkins, l’homme qui a repoussé le temps

Joe Smith vs Bernard Hopkins

Joe Smith vs Bernard Hopkins

Par Jeff Emond Jeffrey

La semaine dernière à Los Angeles, le légendaire Bernard Hopkins ( 55-8-2, 32 ko’s ) fit face au dangereux Joe Smith ( 23-1-0, 19 ko’s ) pour couronner une arrière plus qu’extraordinaire. En effet, l’homme qui défia le temps depuis des années tenta par le fait même de terminer sa longue route par une mémorable victoire.

Où en est Jean Pascal ?

Ricardo Marcelo Ramallo et Jean Pascal

Ricardo Marcelo Ramallo et Jean Pascal

Par Jeff Emond Jeffrey

En vue de son combat contre Ricardo Marcelo Ramallo ( 21-10-1, 15 ko’s ) ce soir à Trois-Rivières, Jean Pascal ( 30-4-1, 17 ko’s ) de prouver qu’il appartient toujours à l’élite de la division des Mi-Lourds. Normalement, ce serait effectivement le cas. Toutefois, il est forcé d’admettre que l’ancien champion de la WBC n’est plus le même suite à son premier affrontement avec Sergey Kovalev.